Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 342
Invisible : 1
Total : 345
· Daniel · DeviousF
13569 membres inscrits

Montréal: 24 sept 14:06:38
Paris: 24 sept 20:06:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Larmes d'une plume Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Myster


Le ciel m'est tombé sur la tête, j'ai des étoiles pleins les yeux
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
57 commentaires
Membre depuis
4 avril 2015
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 23 oct 2015 à 13:50 Citer     Aller en bas de page

Renfermé dans mes regrets, ma plus belle plume s'est déployée
Mes mots se sont gravés sur ce papier pour essayer de me sauver
Mais ce texte est né en pleine lumière pour ne pas sombrer
Pour y voir un peu plus clair et pour enfin cesser de me cacher
Pieds à terre, solitaire, prisonnier, je suis resté enchaîné
Dans ce monde où je suis venu, où j'ai vu et où j'ai été vaincu par l'obscurité
Mais j'ai réussi à me réveiller car à force j'en étais excédé
Avec une impression d'être examiné, ce qui m'a franchement exaspéré
Sans exagérer, et bien plus que lassé, je me cherche dans le boulevard de la liberté
Dans mon passé, je me suis souvent égaré et aujourd'hui je cherche à trouver cette douce solidarité
En représentant les minorités, les petits quartiers, chaque français
Les étrangers, et en particulier des réfugiés aux oppressés toujours avec véracité.
Avec une certaine sincérité, sans prendre en compte le prix à payer
Je veux également lutter contre les discriminations, les idées arriérées
Le racisme, la violence, les armes, le pouvoir, les plaies
Mais soutenir la paix, l'entraide, chaque bel acte d'humanité
La création d'associations, l'éducation, le partage et l'art engagé



Malgré ces derniers bienfaits de l'humanité, je n'ai pas cessé de gratter
Quelques pages, laisser quelques témoignages afin d'évacuer cet orage
Je me suis surpris à écrire, à parler, à rapper afin de supporter la vie
De supporter ces regards abîmés, ces coeurs blessés et meurtris,
Ces femmes criblées de coups à cause de cet amour fou car quand les hommes aiment, ils ne comptent plus que jusqu'à l'infini
Toutes ces enfances dans la souffrance, ces gamins qui grandissent un peu trop vite, sans prendre le temps de s'amuser
Ces anciens que l'on laisse crever, loin de soi, dans des maisons de retraités
Ces visages fermés, sans sourire, sans sentiments incandescents
Ne pensant qu'à la violence, s'emportant pour un simple regard d'un passant
Innocent qui s'en faire attention venait de s'enfermer dans un piège si bête
Puis ressentant cent coups s'enfonçant dans son torse, son cou et sa tête
Il sentit sa vie, s'éteindre, s'envoler vers le paradis à travers sang et sanglots.
Ces politiques intolérants qui connaissent si mal notre République
Notre si belle France, pleine de couleurs, pleine d'amour, pleine de rêve
Pleine d'avenir, pleine de chance, pleine d'humeur, pleine d'humour, pleine de relève
Ces réfugiés, des envahisseurs qui n'envahissent que nos coeurs
Et leur sort, nous pousse à leur tendre nos mains, mainte fois eux, nous cherchent sous leurs pleurs
Sommes-nous vraiment les déclencheurs de leur bonheur, pouvons nous vraiment leur offrir une vie meilleure?
A nous de décider, à nous de nous engager, de lutter, de montrer que sur nous l'on peut compter
Ou alors d'abandonner, et essayer d'avancer, les yeux fermés, sans pour autant arriver à s'endormir ou à rêver
Ne pas se soucier des personnes à aider, être lâche et perdre toute preuve d'humanité


Mais pourquoi se sentir concerné par cette quantité de problèmes
Alors que nous-mêmes, nous ne vivons pas tous dans le seizième
Chacun ses peines, chacun ses dilemmes mais tous encrés dans nos souvenirs ou nos soupirs
Dans nos mémoires, tous décrient dans nos poèmes, dans nos histoires


Je ne veux pas avoir l'air d'un charmeur, d'un connaisseur mais juste dire ce que j ai sur le coeur
Je ne suis pas un moralisateur, moi-même je fais beaucoup d' erreurs
Et si jamais, je me lance des fleurs, seules les épines rencontrent mon coeur
Afin que puissent couler mes pleurs sur tout ce qui, dans la vie, m'écoeure

 
Myster


Le ciel m'est tombé sur la tête, j'ai des étoiles pleins les yeux
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
57 commentaires
Membre depuis
4 avril 2015
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 26 oct 2015 à 14:37 Citer     Aller en bas de page

Merci pour vos commentaires et vos conseils qui me feront je l'espère progresser

Merci et belle journée à vous

 
Andesine


Je me dope à la douleur, je consomme et me consume
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
889 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 5 juin 2018 à 07:15 Citer     Aller en bas de page

Déçue que mon commentaire se soit supprimé...
J'avais aimé tes mots, en slam surtout. Reste à trouver une mélodie qui concorde !

Mes amitiés,
(Est-ce utile de garder cette formalité après tant d'années ?

L.P/A.P

  Anciennement Lapoètesse
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 556
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0215] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.