Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 522
Invisible : 0
Total : 524
· alweg
Équipe de gestion
· Emme
13161 membres inscrits

Montréal: 12 déc 03:35:37
Paris: 12 déc 09:35:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes tristes :: Adieu à l'enfance Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Louvealpha

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
18 commentaires
Membre depuis
16 septembre 2017
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 2 déc à 02:57 Citer     Aller en bas de page

Ce matin, à chaque coin des rues damassées,
L'automne enfin, flamboie dans le soleil glacé.
Des jaunes roux et des rouges dorés éclipsent
L'horizon triste et les nuages lourds de gypse.

Le silence se feutre de ces silhouettes
Qui portent encore le pli de la couette ;
Découpées et pressées par le jour cotonneux,
Elles filent vers un quotidien charbonneux.

Au milieu des vestiges de ma mémoire,
La maison de mon enfance et tous ses grimoires
Attendent le feu de ce qui n'est plus foyer.
Dans le flot des larmes et des regrets noyés,

Me reviennent nombre rêves en lambeaux.
Les aurais-je trahis ? Les ai-je porté beaux ?
Jusqu'à ce que la nuit s'écharpe au jour sombre,
Je vagabonde dans cette obscure pénombre.

Seul le jardin, des roses et des hortensias,
Restera. Cultivé avec des forsythias
Peut-être. Il demeurera de cet amour
Patient et discret malgré notre désamour.

Un dernier regard sur ce qui n'existe plus,
Cette autre fois en souvenir, quand il a plu...
Ce même parfum pourtant de bûches brûlées,
Dans l'air humide d'un soir d'automne éculé.

Portes et fenêtres verrouillées. Mon passé
dès à présent, s'abandonne sans s'effacer.
Les clés désormais inutiles s'oublieront
Comme les paysages flous des environs.

Le chemin me conduira vers deux cimetières
Parmi les champs ou la ville. Parmi des tiers.
En toute saison, mes pas me rapprocheront
De ces marbres surannés. Ultimes fleurons.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15802 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 2 déc à 11:21 Citer     Aller en bas de page

une emouvante nostalgie

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
209 poèmes Liste
11570 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 4 déc à 03:13 Citer     Aller en bas de page

J'avais loupé cette lecture Louvealpha, et j'ai bien fait d'y revenir !

J'ai bien aimé, belle écriture ! Merci à toi !

  ISABELLE
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 115
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0283] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.