Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 783
Invisible : 1
Total : 790
· Jean-Claude Glissant · SHElene · Amanda · Tychilios · Aude Doiderose
Équipe de gestion
· Maschoune
13112 membres inscrits

Montréal: 15 nov 14:59:31
Paris: 15 nov 20:59:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (juin 2019) : "Il n’y a pas que les écureuils qui aiment les gland :: Glandus (in Poésie) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
562 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 16 juin à 17:40
Modifié:  17 juin à 06:59 par Amanda
Citer     Aller en bas de page



GLANDUS


L’était un gros morfal, un glouton, un bâfreur
Un vrai gouffre sans fond, pire, un boustifailleur
Qui, de pâtisseries, se gavait comme un porc.
Religieuses, éclairs et bien d’autres encore
Étaient engloutis en une seule bouchée
Sans même prendre le temps de les déguster.

Son ego était tel, qu’il décida, alors
D’inscrire son nom au Guinness book des records.
Aussi, s’entraîna-t-il en bouffant de plus belle
Nian gao, forêts-noires et cornes de gazelles.
Mais, un jour, en voulant avaler un beau gland
Parfaitement glacé, garni abondamment
D’une crème kirschée, il s’étrangla, tomba
Et malgré les secours, dans l’instant, trépassa.

Dès le lendemain, toute la presse locale
Fit ses choux gras de cet "accident" peu banal 
En relatant les faits sous le titre suivant :
"Un cochon, se goinfrant, s’étouffe avec un gland".

Donneuse de leçons et de coups de bâton,
Toujours prompte à saisir toutes les occasions,
Comme à son habitude, l’église intervint
En revendiquant une action du doigt divin.
Le dimanche à la messe, le curé prétendit,
En faisant son sermon, que dieu l’avait puni,
Que la gourmandise tout autant que l’orgueil
Sont péchés capitaux et qu’après le cercueil
Ceux qui auraient pratiqué ces péchés mortels
Subiraient, en enfer, un supplice éternel.

Ses ouailles accueillirent ces mots avec ferveur,
Sauf les enfants de chœur, "jouets" du prédateur.

AMANDA SMITH SKINNER


Merci à In Poésie pour son coup de main

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
185 poèmes Liste
4828 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 16 juin à 18:37 Citer     Aller en bas de page

Citation de Amanda

Merci à In Poésie pour son coup de main



Tu parles, pour six petites lettres, me suis pas cassé le gland.

Dis donc, il aura été très inspirateur pour toi ce thème. Une relation particulière au gland peut-être ? 🤣

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
17801 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 17 juin à 02:21 Citer     Aller en bas de page

Je reconnais bien là le gourmand

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
562 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 17 juin à 06:49 Citer     Aller en bas de page

Citation de In Poésie

Citation de Amanda

Merci à In Poésie pour son coup de main


Tu parles, pour six petites lettres, me suis pas cassé le gland.


Peut-être mais quand j'étais petite, ma maman elle m'a dit qu'il fallait toujours remercier les gens qui rendaient service.
Ça m'est resté.... Enfin! Pas pour tous.

Citation de In Poésie

Dis donc, il aura été très inspirateur pour toi ce thème.


Pas plus que ceux des mois précédents.

Citation de In Poésie
Une relation particulière au gland peut-être ? 🤣


Gland = Fruit du chêne: 0 (Je préfère, et de loin, les marrons grillés ou glacés)
Gland = Connard: 0 (Sans commentaire)
Gland = Bout d'bite: 0/1 (C'est pas l'outil qui compte, mais l'ouvrier et son habileté à s'en servir)
Gland = Gateau: 1 ( Mais faut que je me freine, cause les hanches)
Gland = Passementerie : 0 (Rideau... On ferme la dessus)

5 U

Citation de Bestiole
Je reconnais bien là le gourmand


Moi aussi

5 U pour la lecture et le commentaire. C'est sympa.

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
185 poèmes Liste
4828 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 17 juin à 08:51 Citer     Aller en bas de page

Citation de Bestiole
Je reconnais bien là le gourmand



Vinie, tu crois peut-être qu'Amanda cause de moi. Que nenni.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 424
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0272] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.