Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 24
· Fried · josette · Zilcah
13089 membres inscrits

Montréal: 27 juin 00:37:24
Paris: 27 juin 06:37:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (juin 2019) : "Il n’y a pas que les écureuils qui aiment les gland :: Saint Louis! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
trapanel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4 commentaires
Membre depuis
3 septembre 2013
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 11 juin à 17:15
Modifié:  12 juin à 05:50 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Dans le bois de Vincennes
La vessie me purgeant
J'apaisais contre un chêne
Un besoin plus qu'urgent

Et tandis que sans gène
J'arrosais dessinant
Des zigzags par dizaines
A ses pieds ruisselants

Alerté je présume
Par un lierre grimpant
Vers sa cime l'écume
De ce flux décapant

L'imposant centenaire
Pour laver cet affront
Le feuillage en colère
Ebranla tout son tronc

Et perdant la maîtrise
De son calme olympien
Il fit choir aïe ! Traîtrise
Un gland sec sur le mien !

 
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
349 poèmes Liste
3618 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 12 juin à 02:11 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Trapanel,
tu t'en tires bien, il aurait pu en faire choir plusieurs ... de glands.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
620 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 12 juin à 04:47 Citer     Aller en bas de page

Tu as eu la bonne idée de ne pas t'arrêter sous un châtaignier, hé hé hé!

  SHElene
Fried

Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
363 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 12 juin à 07:01 Citer     Aller en bas de page

Ce chêne est sans doute noueux une vraie tête de neud en quelque sorte.
Chapeau pour ton poème.

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
281 poèmes Liste
4950 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 12 juin à 09:29 Citer     Aller en bas de page

Tu l'avais bien mérité! Ne jamais embêter un vieux chêne ou autre...

Yvon

  YD
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14959 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 12 juin à 15:14 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Trapanel,

Bravo !
Très bien réagi !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
1374 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
26 juin
  Publié: 12 juin à 15:16 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir trapanel

Mais enfin, quelle drôle d'idée, aller se"soulager la vessie sur le chêne de St Louis" !

Que veux-tu, sentence fut rendue et le gland tomba... du chêne !!!

A mon avis, tu as évité la cata !

J'ai passé un bon moment de lecture-sourire. Merci à toi.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 108
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0325] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.