Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 33
Invisible : 0
Total : 37
· Chevalier Liqueur · Elodie Daraut · kam
Équipe de gestion
· Catwoman
13118 membres inscrits

Montréal: 17 nov 13:28:20
Paris: 17 nov 19:28:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Et pourtant Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
451 poèmes Liste
21962 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 21 août à 07:42
Modifié:  21 août à 09:37 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

La carte postale disait
" Nous profitons de ces trois premiers jours très agréables, le ciel est si clair la mer si bleue, bisous et une caresse aux animaux."

Ils sont partis à trois et revenus à deux ce terrible 15 août.

Et pourtant la carte postale montrait ce ciel si clair, cette mer si bleue.
Ils étaient ce jour là, si heureux.

ODE 31 - 17

  OM
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3766 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 21 août à 08:10 Citer     Aller en bas de page


Chaque été c'est la même chose qui se répète, et pas qu'une fois !hélas !
C'est bien triste....
Amts - Naej -

  Carpe diem...
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
207 poèmes Liste
11455 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 21 août à 09:37 Citer     Aller en bas de page

Dur...

  ISABELLE
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15740 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 21 août à 11:31 Citer     Aller en bas de page

très dur

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
❀ninette1952


L'enfant qui ne joue pas n'est pas un enfant, mais l'homme qui ne joue pas a perdu à jamais l'enfant
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
460 commentaires
Membre depuis
9 février 2016
Dernière connexion
6 novembre
  Publié: 21 août à 17:46 Citer     Aller en bas de page

triste

  Il faudrait vivre ses rêves avant d'avoir trop de regrets
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
5069 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
4 novembre
  Publié: 21 août à 18:30 Citer     Aller en bas de page

Oups...

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
424 poèmes Liste
13552 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 22 août à 00:40 Citer     Aller en bas de page

Comme souvent Ode, tu sais poser les mots sur des situations difficiles. Dire tant en si peu de mots, c'est tout un art.
Merci Ode pour le poème.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
451 poèmes Liste
21962 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 22 août à 02:27
Modifié:  22 août à 10:23 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Merci JEAN, que ce soit l'été ou une autre saison ou n'importe quel jour, n'importe quelle heure, la disparition d'un être cher est si douloureuse à supporter, mais là, c'est dans un autre contexte.
Il faut continuer cette route de la vie et profiter des moments heureux au maximum.
Bien amicalement ODE 31 - 17

Merci MASCHOUNE,
Oui, c'est dur, mais il faut continuer et se soutenir les uns aux autres, c'est la force de l'amour pour ceux qui restent.
Bises ODE 31 - 17

Merci mon cher MIDO, comme cela me touche de très près, bien sûr que cela est très dur, la carte est arrivée juste avant ce coup de téléphone…
Bises MIDO

Merci LACASE, ce petit émoticon est un soutien et je t'en remercie
Bises amicales ODE 31 - 17

Merci NINETTE de te joindre à ma tristesse, je sais combien tu ressens cela.
Bises ODE 31 - 17

Merci ma chère ADAMANTINE, il me fallait m'exprimer, j'attendais ce retour de vacances complet pour décrire ce que l'on m'aurait apportée de ces jours qui s'annonçaient heureux, pour en faire un poème, il y a tant de jolies photos à faire dans des paysages à couper le souffle.
Malheureusement tout s'est arrêté subitement.
Bises ADAMANTINE
Tes gentils mots me réconfortent et m'aideront à continuer la poésie.

  OM
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
3500 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 22 août à 04:50 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ode,

Tes mots sont bouleversants, j'admire ta force .
Amitiés.
Emme

  la vida son dos dias...vivelos !
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
1188 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 22 août à 07:05 Citer     Aller en bas de page

Ode ou la maîtrise de la suggestion

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
1935 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 22 août à 08:07 Citer     Aller en bas de page

Ma Petite Cigogne,

La vie n'épargne personne et combien je comprends ta douleur. Je t'envoie mes pensées de soutien les plus sincères et t'embrasse très fort. Courage et surtout ne t'arrête pas d'écrire !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
451 poèmes Liste
21962 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 22 août à 10:34 Citer     Aller en bas de page

Merci EMME, la force, il faut essayer de la puiser dans ce que l'on a de ressources, mais parfois les ressources diminuent.
Merci pour ton message et ta présence et les gentils émoticons.
Bises amicales ODE 31 - 17

Merci NICO pour tes mots sympas. Merci
Bises amicales ODE 31 - 17

Chère MAWR, tu es là, cela me réconforte, les oiseaux ne doivent pas cesser de voler, alors la cigogne se doit de continuer d'écrire et de lire les écrits de tous les poètes, malheureusement, je ne peux tout lire ou tout commenter, mais je vous aime à tous.
Bises MAWR
ODE 31 - 17

  OM
glycine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
113 poèmes Liste
602 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
9 novembre
  Publié: 22 août à 11:54 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ode
Un message bouleversant... Je vous souhaite du courage pour supporter cette douleur...
L'écriture sera une précieuse aide pour soulager ton cœur et verser tes larmes...
Bises amicales

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
451 poèmes Liste
21962 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 23 août à 02:04
Modifié:  11 nov à 09:44 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Merci GLYCINE, un encouragement par tes mots qui me touchent
J'essaierai d'écrire, trouver des loufoques pour chasser tout ce noir qui noie mes pensées.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
144 poèmes Liste
3329 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
31 août
  Publié: 27 août à 12:01 Citer     Aller en bas de page

Dans ce "Et pourtant", tant de pudeur....Il y a beaucoup de "Et pourtant"...aussi dans les silences..
Je t'embrasse...ma courageuse....

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
451 poèmes Liste
21962 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 28 août à 11:13 Citer     Aller en bas de page

Merci mon cher RIAGA, ta présence m'est d'un grand réconfort.
Oui, et pourtant...
Les silences enferment tant et tant de choses, de souffrance surtout par des absences, des secrets et des mots que l'on ne dira jamais.
Bises RIAGA ODE 31 - 17

  OM
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
944 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 29 août à 14:39 Citer     Aller en bas de page

Chère Ode,
Votre poème m'a vraiment empli de tristesse d'autant plus que vous décrivez d'une manière saisissante, le contraste entre ce bonheur qui était encore présent peu de temps auparavant et la douleur qui a suivi.Je déplore que la vie puisse être aussi cruelle.Je vous envoies mes pensées de soutien les plus sincères.Je pense que pour surmonter cette épreuve, il faut exprimer ce que vous ressentez, par la parole bien sûr mais aussi par écrit (donc ne laisser pas tomber la poésie) Il n'est pas nécessaire de trop travailler vos textes, l'essentiel est qu'ils vous permettent de vous libérer.
Encore mes meilleures pensées pour vous.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
451 poèmes Liste
21962 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 31 août à 11:24 Citer     Aller en bas de page

Merci chère FLORA, pour ces mots si chaleureux.
J'ai eu envie après le choc m'exprimer comme pour rejeter cette image de carte postale où tout paraissait si calme si plain de belles choses et dont la suite devait devenir tout autre.
L'écriture est un soutien, dans ce besoin de m'évader.
Je ne sais quand je pourrai réécrire, mais il le faudra.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Sol_M


"Ne laisse jamais personne te dire ce dont tu es capable..."
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
77 commentaires
Membre depuis
29 août
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 20 sept à 03:29 Citer     Aller en bas de page

Ces drames quotidiens sont des épreuves qui ne peuvent que nous faire aimer la Vie, encore plus...

Pour en avoir vécu quelques uns, cet été aussi, je sais que l'Amitié permet de ne pas sombrer dans le désespoir, après la dureté de ces chocs émotionnels.
Tu as posé des mots justes, sobres, qui appellent à communier et prier pour les Âmes disparues (disons plutôt montées au Ciel).

Alors, juste revenu après beaucoup de difficultés, je veux t'apporter mes meilleurs souvenirs de nos joutes loufoques pour continuer à en apporter comme il a fallu le faire après tous ces drames, les attentats et autres catastrophes...

Je serai là, Ode, car la Vendée est une terre Fidèle, qui sait honorer les siens !

Je t'embrasse affectueusement

Léo

  Rien n'est définitif, sauf la Mort !
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
451 poèmes Liste
21962 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 11 nov à 09:49 Citer     Aller en bas de page

Merci ami vendéen, je reviens aprés une longue absence et tes mots me vont droit au coeur, cela est apaisant et d'un grand réconfort.
J'espère que nous allons nous retrouver pour communiquer notre poésie.
La Vendée reste chère à mon cœur à moi aussi
Bises ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 366
Réponses: 19
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,1497] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.