Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 49
Invisible : 0
Total : 54
· Franck · Chlamys · Aude Doiderose · Elisa · Daniel
13166 membres inscrits

Montréal: 21 août 14:30:06
Paris: 21 août 20:30:06
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (juin 2019) : "Il n’y a pas que les écureuils qui aiment les gland :: les poètes ne font pas toujours de la poésie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
351 poèmes Liste
3645 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
17 août
  Publié: 10 juin à 14:39
Modifié:  12 juin à 01:58 par Pichardin
Citer     Aller en bas de page

Les poètes ne font pas toujours de la poésie

Le thème de l’éphémère de ce mois ci ne me dit vraiment rien qui vaille. Je n’ai aucune animosité contre les écureuils et rien non plus contre les glands de toutes espèces mais le sujet est un peu casse noisette quand même.
Ce que je vais tenter ou essayer d’écrire ne cassera pas sûrement pas trois pattes à un canard mais, consciencieusement, je vais prendre le taureau par les cornes pour essayer de rédiger un texte qui, je n’en doute pas une seule seconde, ne passera pas à la postérité.
De même qu’une hirondelle ne fait pas le printemps, un poète ne fait pas toujours de la poésie et donc il ne faut pas qu’il s’étonne, ensuite, d’être payé en monnaie de singe. En parlant de primates, il n’y a pas que les singes qui aiment les bananes, voilà je tenais à le dire !
Mais je ne vais surtout pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué et j’espère qu’une étincelle de génie, voire plus, viendra mettre le feu à mon cerveau.
...
Malheureusement, j’ai beau attendre patiemment l’inspiration, en sirotant un bon bordeaux, rien ne se manifeste et le seul bouillonnement qui chauffe mes neurones est celui dû au nectar dont, sans modération, j’abuse. Remède de cheval oblige !
Je ne vais quand même pas verser des larmes de crocodiles parce que les idées me fuient ou ne viendront que lorsque les poules auront des dents.
Pour meubler un peu, je pourrais conseiller, à ceux qui œuvrent pour le bien-être animal, d’aller se promener, à Paris, avec un éléphant dans un magasin de porcelaine, le plus dur étant, bien sûr, de lui faire prendre le métro.
...
Finalement, qu’il s’agisse d’une vérité authentiquement vraie ou d’une constatation finement constatée, je vais m’abstenir, à mon grand regret, d’écrire quoi que ce soit sur le sujet proposé et j’en laisse l’entière responsabilité à celui ou celle qui en est l’auteur(e).
P.S. :voilà ce qui s’appelle se défiler

Pichardin

  Pichardin
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
640 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
21 août
  Publié: 10 juin à 14:43 Citer     Aller en bas de page

Ce n'est pas moi qui vais te reprocher d'être passé du coq à l'âne : je partage entièrement ton avis !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1653 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
21 août
  Publié: 10 juin à 14:57 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Pichardin

C'est vrai, j'ai bien cru que cette histoire de glands nous fasse tous finir en tête de noeud, c'est pourquoi je l'ai mentionné dans mon écrit !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Marjaneshka

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
14 commentaires
Membre depuis
13 mai
Dernière connexion
11 juin
  Publié: 10 juin à 21:00 Citer     Aller en bas de page

 
Abey
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
78 commentaires
Membre depuis
4 décembre 2017
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 11 juin à 03:46 Citer     Aller en bas de page

Du grand art!
Comment noyer le poisson et ne pas répondre à la "question" (im)posée tout en laissant un "trace" de son passage et montrer qu'on participe.
Vous devriez vous mettre en politique.

 
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
1734 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
18 août
  Publié: 11 juin à 04:54
Modifié:  11 juin à 04:54 par  Xenia
Citer     Aller en bas de page

Voilà des explications que je valide pour mon cas personnel

  Critiques acceptées
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
173 poèmes Liste
4398 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 août
  Publié: 11 juin à 05:12 Citer     Aller en bas de page

Citation de Pichardin
Je n’ai aucune animosité contre les écureuils et rien non plus contre les glands de toutes espèces...



Deux mots du thème y sont pour quelqu'un qui ne veut pas se mouiller ? T'as raté ton coup Pichardin de mon cœur !

Bref, ce "défi laid" est relevé haut la main.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
1118 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
20 août
  Publié: 11 juin à 06:26 Citer     Aller en bas de page

Un grand plaisir de te lire à nouveau cher ami

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
5036 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
10 août
  Publié: 11 juin à 08:06 Citer     Aller en bas de page

Quand j'ai découvert le thème du mois, je me suis dit bigre! çà va décoiffer le "gland" mais bon je m'attendais à pire. Alors, faisons confiance à l'imagination de poètes.

Amitiés

Yvon

  YD
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
719 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
21 août
  Publié: 11 juin à 12:26 Citer     Aller en bas de page

En tous les cas, tu n'as pas glandé

  SHElene
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
3 août
  Publié: 11 juin à 15:13 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Pichardin,

Bravo !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
EmikoLian


Tant que l'ouir, le hanter et le voir...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
159 commentaires
Membre depuis
24 mai
Dernière connexion
10 août
  Publié: 12 juin à 19:24 Citer     Aller en bas de page



Le thème ici est réussi !

  Lian, aussi vive que l'eau, née au coeur d'un lotus!
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
255 poèmes Liste
3706 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
19 août
  Publié: 14 juin à 23:22 Citer     Aller en bas de page

Tu t’en sors bien

C’est vrai que le thème s’adresse davantage à des plumes qui ont faim d’érotisme plutôt qu’à celles qui ont soif d’humour...

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
747 poèmes Liste
21961 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 août
  Publié: 17 juin à 06:33 Citer     Aller en bas de page

Bravo !
Un seul bémol, ton texte manque un peu de circoncision.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
3297 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
15 août
  Publié: 21 juin à 03:10
Modifié:  21 juin à 03:46 par RiagalenArtem
Citer     Aller en bas de page

Salut Pichardin....
J'ai bien aimé ta mise au poing...je ne trouve pas que tu te sois défilé car tu as joué le jeu...On peut écrire sur tt ms j'étais pas au rv et puis, là, c'était évident que cet "éphémère" voulu original ne sortirai pas des sentiers battus paradoxalement au vu de certaines "productions". (Odin aurait pu ns régaler mais bon, je regrette ce départ ou "ces" départs ou absences...)

"Finalement, qu’il s’agisse d’une vérité authentiquement vraie ou d’une constatation finement constatée, je vais m’abstenir, à mon grand regret, d’écrire quoi que ce soit sur le sujet proposé et j’en laisse l’entière responsabilité à celui ou celle qui en est l’auteur(e).
P.S. :voilà ce qui s’appelle se défiler"....

Mais non, tu l'as fait ! Qt à moi j'irai plutôt jeter des glands aux cochons ou des écureuils aux noisettes ("squirrels to the nuts", réplique déjantée d'un film de Lubitsch)....et filer à l'anglaise...^^....

Amitiés...

Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 337
Réponses: 14
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0928] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.