Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 507
Invisible : 0
Total : 509
· Eau Vive · Allantvers
13169 membres inscrits

Montréal: 14 déc 17:11:23
Paris: 14 déc 23:11:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (juin 2019) : "Il n’y a pas que les écureuils qui aiment les gland :: De sujet 'on en émotion Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
715 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 10 juin à 05:56
Modifié:  10 juin à 10:18 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Colère

Retenez-moi ! Si je tenais ce gland débile
En qui a germé un sujet aussi crétin
Je le pendrais haut et court au chêne sessile
Afin qu’il médite, en ligne avec ses cousins.

-----

Nostalgie

Galons, embrases et glands*, surfilage, aiguillées,
Boutonnières passepoilées … berçaient mon enfance
De leurs noms raffinés. Chères mère et tantes penchées
Sur leur ouvrage : l’image dilue leur sénescence.

-----

Désir

Elle a glissé la peau avec délicatesse
Jusqu’à tendre le frein, en libérant le fruit
L’enveloppant d’une bouche amoureuse, cache-sexe
Et goûté la nacre de ce derme exquis, litchi.

-----

Espoir

Ecureuil et geai des chênes, sanglier, blaireau
Et d’autres, retournant l’humus, tutoyant les cimes
Préparent sans vanité le précieux renouveau
De la forêt, source de vie, attente ultime.


* En passementerie, le gland est une sorte de pompon, ornement désuet utilisé en décoration.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
143 poèmes Liste
2073 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 10 juin à 07:44 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Chlamys

Voilà une "Histoire de glands" superbement contée en quatre volets !

J'ai beaucoup aimé ta manière de traiter ce sujet ! Tout en finesse... merci Chlamys !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
209 poèmes Liste
11593 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
14 décembre
  Publié: 10 juin à 08:04 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup la façon dont tu as traité le sujet ! C'est une très bonne idée que tu as eue là, merci tout plein pour ce plaisir de lecture !

  ISABELLE
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
715 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 10 juin à 09:40 Citer     Aller en bas de page

Merci les filles, pour votre lecture !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4207 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 10 juin à 12:50 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Chlamys,


C'est la tirade des glands et l'on pensera à une autre illustre. Original vraiment.
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
357 poèmes Liste
3720 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 11 juin à 04:26 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Chlamys,
quatre histoire de glands qui s’enchaînent à la queue leu leu, c'est un vrai régal de lecture !
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
188 poèmes Liste
4939 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 11 juin à 05:28 Citer     Aller en bas de page

Le gland, dans toutes ses acceptions... il fallait le faire.
J'ai bien aimé me réjouir de chaque plan... quasiment photographique.

Je ne sais pas si Franck va apprécier ta première strophe.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
288 poèmes Liste
5175 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 11 juin à 08:43 Citer     Aller en bas de page

Original à souhait, la partie "désir" me parle bien.... (sourire)

Amitiés
Yvon

  YD
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
715 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 11 juin à 16:02
Modifié:  14 juin à 15:22 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Louis

C'est la tirade des glands et l'on pensera à une autre illustre. Original vraiment.


Bonjour Jean-Louis, décrire le gland de Cyrano ... peut-être personne avant toi n'y avait pensé, bonne idée !

Citation de In Poésie :
"Je ne sais pas si Franck va apprécier ta première strophe. "

Bonsoir JB, ça, c'est de la délation ... Je ne sais si Franck appréciera
En tous cas, merci pour l'info !

Bonsoir Pichardin,
Très honorée de t'avoir régalé ! Merci pour ton passage.

Citation de Y.D :
" Original à souhait, la partie "désir" me parle bien...."

Je comprends Yvon : tout le monde ne peut être versé dans la couture ou la sylviculture

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
EmikoLian


Tant que l'ouir, le hanter et le voir...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
190 commentaires
Membre depuis
24 mai
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 12 juin à 19:26 Citer     Aller en bas de page




Tout est bien recherché Chlamys pour ce thème. Bravo.
Les quelques vers de "Désir" me plaisent beaucoup.

Lian

  Lian, aussi vive que l'eau, née au coeur d'un lotus!
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
715 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 14 juin à 15:15 Citer     Aller en bas de page

Merci Lian

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 374
Réponses: 10
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0448] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.