Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 12
Invisible : 0
Total : 12
13153 membres inscrits

Montréal: 6 déc 22:55:01
Paris: 7 déc 04:55:01
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: L'art de blesser Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13596 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 21 sept 2015 à 16:24
Modifié:  21 sept 2015 à 16:54 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page



Il est des passions que les Hommes réprouvent,
Dont ils usent pourtant avec célérité,
Une boîte à douceurs que sans remords ils ouvrent,
Qu'ils appellent « loisirs » ou bien  art de blesser.

Il n'est pas nécessaire à quiconque d'avoir
La moindre expérience en ce vil passe-temps,
Un peu de perfidie saupoudrée de savoir,
Assortie d'un baiser terrasse pour longtemps.

Pour infliger à l'autre une infâme morsure,
Nul besoin d'une dague ou de dents acérées,
Un mot, un bref impact plus doux qu'une piqûre,
Peut changer l’ennemi en être sidéré.

J'ai expérimenté ce talent si néfaste,
Usé sur ma personne en un trait de génie,
J'ai connu l'ouragan, la douleur qui dévaste,
Qui vous tord et vous rend plus seule et démunie.

Je ne maîtrise pas ces choses si futiles,
Qu'on appelle traîtrise ou bien art de blesser,
Je consacre mon temps à des plaisirs utiles :
L'art de bien se chausser et celui de fesser.



 
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1291 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 21 sept 2015 à 17:08 Citer     Aller en bas de page

Les blessures les plus douloureuses restent les plaies renfermées, celles que l'on nou assène sans "dague ou dents acérées" comme tu le dis si bien dans ton poème. La chute est magnifique et permet d'achever la lecture sur un sourire.
Merci pour ce partage.
Alexandre

 
Vénusia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3587 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 21 sept 2015 à 23:43 Citer     Aller en bas de page

drôle de loisirs que celui de blesser les gens, mais il parait que certain(e) pratiquent celui ci avec ardeur, les vilains.
merci de ce partage et belle journée

 
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
3406 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 22 sept 2015 à 00:08
Modifié:  22 sept 2015 à 00:08 par Lilania
Citer     Aller en bas de page




Texte audacieux et d'une grande vérité.
Merci pour ce partage Ishtar

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
208 poèmes Liste
11545 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 22 sept 2015 à 03:15 Citer     Aller en bas de page

On ne vit malheureusement pas chez les Bisounours et la méchanceté fait partie intégrante de certaines engeances ...

Fort heureusement tu nous réjouis avec ton dernier vers : un délice

A bientôt

  ISABELLE
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13596 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 22 sept 2015 à 06:15 Citer     Aller en bas de page

Ale : Merci beaucoup. Effectivement, quand on ne voit pas venir le coup c'est d'autant plus douloureux.

Vénusia : Je ne parle pas de ceux qui ont un souci pathologique mais des proches qui parfois nous blessent par leurs mots ou leurs actes.

Lilania : Je suis heureuse que tu ais aimé.

Maschoune : Contrairement aux mots douloureux, la fessée peut être agréable parfois

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15794 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 22 sept 2015 à 11:22 Citer     Aller en bas de page

ce sont des gens qui sont jaloux
ou ils ont une vie tellement vide
belle soirée magali

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13596 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 23 sept 2015 à 01:12 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Mido.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
22013 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 23 sept 2015 à 11:43 Citer     Aller en bas de page

Des mots, des actes qui nous déchirent, mais que l'on garde au plus profond de notre être et l'on en souffre longtemps.
Un émouvant poème que j'ai bien partagé
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 24 sept 2015 à 19:02 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Magali,

Une très belle poésie très émouvante en partage !
Comment peuvent-elles blesser sciemment? C'est inconcevable une telle méchanceté !
Merci pour ton très beau partage !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13596 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 26 sept 2015 à 15:21 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Des mots, des actes qui nous déchirent, mais que l'on garde au plus profond de notre être et l'on en souffre longtemps.
Un émouvant poème que j'ai bien partagé
Bises amicales ODE 31 - 17



Merci d'avoir exprimé cela avec cette sensibilité qui te caractérise.

Citation de Sybilla
Bonsoir Magali,

Une très belle poésie très émouvante en partage !
Comment peuvent-elles blesser sciemment? C'est inconcevable une telle méchanceté !
Merci pour ton très beau partage !


Mes amitiés

Sybilla


Il ne s'agit pas de blesser sciemment, dans ce cas ce la relève de la pathologie mais des blessures quotidiennes que l'on inflige à l'autre, sans le vouloir vraiment.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1099
Réponses: 10
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

La pendule mystérieuse.(2parties) (Autres)
Auteur : josette
El Bufón Calabacillas (Autres)
Auteur : Le Poète Masqué
De Rien (Autres)
Auteur : Y.D
Le sacrifice du tendre Thon (fable) (Autres)
Auteur : josette
Un Paon trop vaniteux (fable) (Autres)
Auteur : josette
Haïku D'automne (Autres)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Une Grâce d'amour (sybilla et James) (Collectifs)
Auteur : Sybilla
Les larmes de l'automne (Autres)
Auteur : josette
Voici venir la jeune année (Autres)
Auteur : josette
Les huiles - critique sociale (Autres)
Auteur : Cidnos
La Cathédrale de Bordeaux (patrimoine) (Autres)
Auteur : josette
La Taupe et le Castor (fable) (Autres)
Auteur : josette
Le joueur d'aulós (Autres)
Auteur : Le Poète Masqué
(Autres)
Auteur :
Hiver (Autres)
Auteur : cls49

 

 
Cette page a été générée en [0,1000] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.