Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 398
Invisible : 0
Total : 400
· gattopardo · marchepascal
13169 membres inscrits

Montréal: 14 déc 15:47:11
Paris: 14 déc 21:47:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (juin 2019) : "Il n’y a pas que les écureuils qui aiment les gland :: Tic & Tac Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
145 poèmes Liste
586 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 9 juin à 16:32 Citer     Aller en bas de page




TIC & TAC


J’ai connu, cet hiver, deux charmantes coquines,
Des nanas aussi complices que des frangines.
Depuis leur tendre enfance elles se quittent plus
Et sont cul et chemise et souvent un peu plus.
Cueillant le jour présent, ces deux super copines
De la rose, aiment bien moins les fleurs que l’épine.
La blonde c’est Lucette, et la brune, Suzon
Mais pour les mâles et femelles du canton
La première c’est "Tic" et la deuxième "Tac"
Car, depuis leurs quinze ans, les superbes foutraques,
Comme ces écureuils, effrontés et gourmands,
Savourent les noisettes et se gorgent de glands.


AMANDA SMITH SKINNER


Cueillir le jour présent : traduction de "carpe diem"

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
715 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 10 juin à 06:36 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Amanda,
Réjouissant poème ! Qu'elles se gorgent d'énergie et de vitamines !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
357 poèmes Liste
3720 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 11 juin à 04:32 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Amanda,
leur addiction ça n'a pas l'air d'être du toc, et c'est sûrement plus bénéfique que de se goinfrer de tuc.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
188 poèmes Liste
4939 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 11 juin à 05:23 Citer     Aller en bas de page

Tic et tac font florès sur LPDP ces temps-ci. Youpi !

De mémoire, il n'est nullement question de femelles dans la chanson de Brassens, mais de gaillardes...

Merci Amanda, tu m'as bien fait marrer. À croquer.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
145 poèmes Liste
586 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 15 juin à 06:44 Citer     Aller en bas de page

Citation de Chlamys
Bonjour Amanda,
Réjouissant poème ! Qu'elles se gorgent d'énergie et de vitamines !


Je leur transmettrais ton message

5 U

Citation de Abey
Ah! Cette manie qu'ont les "mâle et les femelles du canton", comme chantaient Georges Brassens, souligner par des surnoms plus ou moins désobligeant les gens qui "ne suivent pas la même route qu"eux"
Je trouve votre poème bien dans le thème.


5 U

Citation de Pichardin
Bonjour Amanda,
leur addiction ça n'a pas l'air d'être du toc, et c'est sûrement plus bénéfique que de se goinfrer de tuc.
Amicalement
Pichardin


T'as raison, y'a pire comme "addiction" et en plus, c'est bourré de protéines

5 U

Citation de In Poésie
Tic et tac font florès sur LPDP ces temps-ci. Youpi !

De mémoire, il n'est nullement question de femelles dans la chanson de Brassens, mais de gaillardes...

Merci Amanda, tu m'as bien fait marrer. À croquer.

Bizzz, JB


À croquer ?
J'ignorait que la science avait réussi à faire des tablette de sperme.

5 U

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
188 poèmes Liste
4939 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
13 décembre
  Publié: 4 juil à 01:00 Citer     Aller en bas de page

Citation de Abey

Je ne veux pas remettre en cause votre mémoire mais il me semble que vous faites encore vos emplettes au "Marché de Brive-la-Gaillarde" .
Dès que vous serez de retour chez vous, réécoutez les paroles du "Gorille".



Abey,

Bah ! Je n'ai pas besoin de larges grilles pour reconnaître ma méprise, due à un commentaire rapide.

Le texte d’Amanda ne faisait pas explicitement référence à Brassens, mais comme vous l’avez nommément convoqué, c’est en fait à vous que je répondais. Il est vrai que vous aimez bien souligner les imitations, emprunts, voire plagiats, avec raison pour ces derniers.

De fait l’expression exacte d’Amanda est « Mais pour les mâles et femelles du canton » qui elle n’est dans aucune chanson de Brassens, ni dans Hécatombe ni dans le Gorille.

Mon amour des marchés et de la Corrèze m’aura poussé un peu vite du côté de l’Hécatombe. Au temps pour moi.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 367
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0445] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.