Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 230
Invisible : 0
Total : 230
13241 membres inscrits

Montréal: 30 nov 21:12:09
Paris: 1er déc 03:12:09
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Déesse au jardin Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
verso
Impossible d'afficher l'image
ferme les yeux et tu verras
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1460 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
19 août 2018
  Publié: 27 déc 2008 à 18:28
Modifié:  13 nov 2017 à 18:27 par verso
Citer     Aller en bas de page

Dans sa nudité ruisselante
Un tournoiement de l'éventail
Poursuit la veine ondulante
De ses mèches coulis de paille

Un pan de sa robe aquarelle
Cache en son dos de reine un fil
Qui d'entrelacs en points d'airelle
Son cœur attache et défaufile

Une ombre intense
Caresse en douce
Le nez d'enfance
De sa frimousse

L'éléphant bleu
Les toits chinois
Parlent Lao- Tseu
Visnu Bouddha

Qui sait en nous si Source chère
Niche au détour du bois santal
Ou d'une porte plus cochère
Soudain jardin transcendantal

Chaque pensée est bonne archère
Fait de nos corps en chaque atome
Depuis le centre à ses artères
Un arc un puits un lit un psaume


 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
6016 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 28 déc 2008 à 04:48 Citer     Aller en bas de page

Un parfum, une atmosphère orientale planent sur ce poème, oui il y a de ces lieux de ces choses oniriques , secrets, sacrés, cachés à nos yeux qui ne savent plus voir et qu'importe qu'ils soient vrais ou le fruit des entrailles de notre imagination, ils sont, matière, une statue dans un jardin autant que notre propre corps, jusqu'à la pensée ne dit-on pas matière à réflexion.
L'homme a ce privilège de penser de pouvoir faire vivre la matière inerte, tout ça me fait penser à ces ressentis qu'on peut avoir devant un jardin sec japonais appellé
''karesansui'': on voit l'eau, on l'entend pourtant il n'y a pas d'eau que pierre sable et gravier et des vagues faites au râteau sur le sable ou le gravier pour nous suggérer cette eau omniprésente et si absente.
Bon j'arrête je divague, je dis vague alors que tu le dis toi-même: tu es à l'éléphant bleu , tu laves ta voiture et en même temps tu penses ou tu rêves( non j'déconne Verso )
Moi je suis dans le désert et j'ai bu un mirage!
amitié
jc

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 28 déc 2008 à 06:25 Citer     Aller en bas de page

J'aime ce jardin qui nous emporte entre reve et realité, une atmosphere de plenitude y regne , merci

Mystic

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 28 déc 2008 à 09:39 Citer     Aller en bas de page

un très beau poème j'ai beaucoup aimé te lire

merci et amitié Verso

james

  Membre de la Société des poètes Français.
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 29 déc 2008 à 14:39 Citer     Aller en bas de page

Un belle envolée que j'apprécie dans sa vision... ouverte aux sens...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
verso
Impossible d'afficher l'image
ferme les yeux et tu verras
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1460 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
19 août 2018
  Publié: 3 jan 2009 à 17:41 Citer     Aller en bas de page

Salut Rimarien,! Je suis émerveillé à te lire. Pour un jardin.... Quel jardinier!. Drôle et palpitant. Ce détour détour ''karesansui'' était un spécial bonus poétique. Merci. verso

Merci. Mystic, je me trouve bloqué dans cet ascenseur sensitif. Ta présence est un parfum très univers. Je l'apprécie avec bonheur . verso

Bonjour James, très heureux de t'avoir pour lecteur et Ami. verso

Merci Ptitebulle pour tes voyelles et pour le rayonnement sensuel qui est leur base. verso

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20761 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
25 novembre
  Publié: 1er févr 2009 à 12:22 Citer     Aller en bas de page

Le début est un tableau, et la fin des fragrances de parfum... J'aime bien l'exquis mélange...


  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2175
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Délire d'amour...(pyc et alphonse blaise) (Collectifs)
Auteur : pyc
(Autres)
Auteur :
J'ai déraciné le ciel (Amour)
Auteur : Ashimati
www.ô saint.con (Loufoques)
Auteur : Ellea Lee
Eve –moi ! (Amour)
Auteur : Mystic4Ever
Abond'amants (Loufoques)
Auteur : J'oséphine
Poème inachevé (Autres)
Auteur : Guid'Ô
En *noir et blanc*... (Autres)
Auteur : Alphonse BLAISE.
A vous.... (Amitié)
Auteur : Alphonse BLAISE.
(Amour)
Auteur :
L'impact D'une Rose (Tristes)
Auteur : Lykan

 

 
Cette page a été générée en [0,0254] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.