Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 329
Invisible : 0
Total : 331
· Andesine · valise
13161 membres inscrits

Montréal: 3 août 19:29:45
Paris: 4 août 01:29:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Un jour Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Ossette


Blob Blob
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
1296 commentaires
Membre depuis
24 juin 2008
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 10 mars 2019 à 13:55
Modifié:  11 mars 2019 à 03:02 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Lorsque les regrets auront tout teinté,
que le ciel que tu vois de noir sera couvert,
que la flamme des bougies ne t'apportera plus,
rien qu'une pâle lueur dans ton obscurité,

alors ce jour-là, tu pourras en crever.

Lorsque les regrets auront tout teinté,
que tes jours et tes nuits se mêleront sans fin,
que les mots que tu dis s'en iront sans un bruit
aller finir leur vie sans mêmes l'avoir vécue,

alors ce jour-là, tu pourras en crever.

Lorsque les regrets auront tout teinté,
que tes mains se mettront à trembler sans arrêt,
que ton souffle sera court, que ta vie sera morne
comme si soudainement tout était noir et blanc,

alors ce jour-là, tu pourras en crever.

Lorsque les regrets auront tout teinté,
qu'ils t'auront envahi de leurs peurs et leurs doutes,
qu'ils t'auront tourmenté, qu'ils t'auront fait pleurer,
alors à ce moment, et seulement ce moment,
tu pourras en crever, dans ton coin comme un chien.

Car telle est ta sentence, telle est ta pénitence,
attendre sans rien faire, aucune échappatoire,
il te faut vivre encore, et voir les jours passer,
tout en portant le poids des regrets qui te rongent,
Il eut pourtant suffi que tu restes chez tes potes.

Lorsque les regrets auront tout teinté,
qu'ils t'auront fait comprendre ce que tu as brisé,
que tu auras compris que la route est dang'reuse,
qu'entre boire et conduire, il te fallait choisir,

alors ce jour-là, tu pourras en crever.

Lorsque les regrets auront tout teinté,
que tu ne pourras plus te voir dans une glace,
que tu me supplieras d'enfin te pardonner,
je te ramènerai la voir sur son lit,

alors ce jour-là, je pourrai en crever.

  ZZ
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
9577 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
3 août
  Publié: 10 mars 2019 à 14:16 Citer     Aller en bas de page

bonjour et merci Ossette
à la lecture de ton texte j'ai acheté une boite de rustine, un grattoir, un tube de colle, et une nouvelle chambre à air.
depuis que je suis dans ma seconde vie dans cette enveloppe, que je sais que ce qui est prétendu comme étant un état final appelé "mort", et que cela c'est faux, car ce départ réel pour les présences qui restent, n'est qu'une fin de cycle pour envisager un nouveau cycle, qui ne dépend pas de nous.
je suis sûr qu'il n'y aura aucune curiosité, et que personne ne me demandera pourquoi je me suis attribué une date de péremption.
oui ? j'attends ces curiosités.

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
219 poèmes Liste
2835 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
3 août
  Publié: 10 mars 2019 à 19:44 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Osette,
Poème fort en émotion... ce problème mortel de l'alcool au volant ! Pas encore assez compris, preuve en est.
Merci de ce douloureux partage mais sa lecture pourra je l'espère servir et être entendue.

Mawr
PS : Sam, curiosité s'il en est une, spectre sacré des LPDSiens, en attendant ta date de péremption, fais bon usage de tes rustines, ta colle etc...
Bisous incorrigible enveloppe.
Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16474 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
3 août
  Publié: 11 mars 2019 à 12:30 Citer     Aller en bas de page

un ecris très fort
en emotions

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Ossette


Blob Blob
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
1296 commentaires
Membre depuis
24 juin 2008
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 15 mars 2019 à 18:43 Citer     Aller en bas de page

mido ben,

Te trouver ici, sous mes mots, encore me touche !
Merci pour ton compliment,

Zoé

Mawringhe,
Merci de ce que tu as ressentie. En effet, l'alcool au volant est une horreur et trop de gens encore le prenne à la légère !

Amicalement,
Zoé

samamuse,
Je ne comprend pas ton commentaire, mais merci de ton passage et arrêt ici !
Amicalement,
Zoé

  ZZ
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 546
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0298] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.