Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 233
Invisible : 0
Total : 233
13084 membres inscrits

Montréal: 19 juil 04:08:08
Paris: 19 juil 10:08:08
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (Mai 2019) : Textes en duos improbables ou pas sur "Jeter l'encre" :: Anti-seiche (in Poésie / Lacase) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
4890 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 11 mai à 12:40
Modifié:  11 mai à 13:33 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Quand en mal d’amour ils s’aiment à en crier
La pieuvre et le calmar se cachent dans leurs pets,
S’étreignent de leurs bras dans un halo bleuté
Titillent leurs ventouses, mêlent leur fumet.

Stratégie de putois, certes très efficace
Qui donne à ces amours un parfum très sépia,
L'encre est un bon écran qui le chasseur agace,
Quand l’effluve à coup sûr le découragera.

Sans cette horrible odeur mais avec grand toupet
Tapi dans mon brouillard de petit encornet
Je vous écris ce soir pour que vous receviez,

Une bouteille à la mer un espoir authentique
Caché à l’intérieur coffre-fort impudique…
J’avoue Madame je vous aime à en crier !




  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
1530 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
18 juillet
  Publié: 11 mai à 14:36 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir "les compères marins ! "

Voilà un éphémère qui pourrait entrer dans les " loups-phoques " pour rester en milieu marin et en jeu de mots !
Dans tous les cas un petit sonnet fort sympathique et plaisant à lire. J'ai passé un agréable moment, heureusement quand-même, l'odeur que vous décrivez ne m'est pas parvenue

à vous deux !

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14960 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 11 mai à 16:28 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Lacase,

Superbe sonnet plein d'humour !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
739 poèmes Liste
21812 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 12 mai à 04:05 Citer     Aller en bas de page

Adorable potage !
Bravo les gars de la Marine

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
4180 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 12 mai à 09:09 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Pieuvre, calmar,encornet, en crier, sépia, encre... tout y est ou presque; encore faut-il bien agiter le coktail pour le rendre plaisant à lire.
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
4890 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 12 mai à 16:57 Citer     Aller en bas de page

Mawringhe , Sybilla , Aude Doiderose , Jean-Louis

Devant l'amorce ventée d'In Poésie il m'a semblé logique de lui proposer d'essayer d'en faire un Sonnet...
Pour les jeux de mots c'est vrai qu'on a presque tout mis...
Merci à vous d'être si bon public.

In Poésie
Le hasard a présidé à notre premier duo. Un plaisir. Merci à toi

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 239
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0342] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.