Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 169
Invisible : 0
Total : 170
· Fried
13164 membres inscrits

Montréal: 12 déc 19:00:22
Paris: 13 déc 01:00:22
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Il fait décembre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13609 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 23 déc 2018 à 04:01 Citer     Aller en bas de page




Il fait décembre, les feuilles se glacent,
Quelques mots las tornadent ma raison,
Le vent m'emporte instillant son poison,
Sur mon clavier dont les touches s'effacent...

Mon piano devient une bourrasque,
Qui me bouscule autant qu'elle console,
Je tangue et ploie parfois, je me désole,
Quand sous mes doigts, meurt une bergamasque...

De notre amour tu signes l'homélie,
Notre duo meurt d'avoir trop vécu,
Et l'oxygène est tout ce qui nous lie.

Caprice éteint ne se fredonne plus
S'il est virtuose en l'art de désaimer ;
Il n'appartient qu'à moi de t'oublier...



Tornader : néologisme

 
Adria d'Orances


Recueil de poésies érotiques édité ...... (voir mon profil)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
780 commentaires
Membre depuis
9 mars 2016
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 23 déc 2018 à 05:14 Citer     Aller en bas de page


Je n'aime pas décembre non plus alors je m'arrange pour échapper à sa grisaille en allant vers les rives les plus gaies.

Un point ++ pour "bergamasque" !
Joyeuses fêtes !


Adria

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
209 poèmes Liste
11578 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 23 déc 2018 à 06:08 Citer     Aller en bas de page

C'est un mois à manger des bergamotes ()... ça réchauffe le palais et la langue ...

  ISABELLE
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15806 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 23 déc 2018 à 10:56 Citer     Aller en bas de page

tristement beau

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 23 déc 2018 à 16:50 Citer     Aller en bas de page




Bonsoir Adamantine

Tristement magnifique !



Douce soirée !
Joyeuses fêtes !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
4047 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 24 déc 2018 à 08:03 Citer     Aller en bas de page

Une bergamasque sur un air de Requiem

Il faut que certaines choses meurent pour que d'autres vivent.

Comme toujours, des mots superbes et touchants.

Prends soin de toi


Myo

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13609 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
12 décembre
  Publié: 25 déc 2018 à 12:58 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous de vous être arrêtés sous ce poème.
Ça spleen un peu, juste ce qu'il faut mais ça rit aussi et ça, c'est bien mieux.



 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 389
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0615] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.