Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 1519
Invisible : 0
Total : 1520
· Le fantôme
13081 membres inscrits

Montréal: 26 mai 21:26:35
Paris: 27 mai 03:26:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (Mai 2019) : Textes en duos improbables ou pas sur "Jeter l'encre" :: Le poulpe Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Chlamys


Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais - Cicéron
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
240 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 10 mai à 18:00 Citer     Aller en bas de page

Créature si discrète,
A la vie à la mort
Chromatophores reflètent
Le support
Marron sur marron
Surtout ne pas attirer l’attention
Sinon ...
Erreur fatale !

Jeter l’encre
A la face du prédateur
Le surprendre
Et puis s’enfuir
Brouiller les pistes
Se cacher
Reconstituer ses réserves
Si vulnérable !

Au printemps,
Je n’approche pas
Courageuse pieuvre
A l’entrée du nid rocheux
Protégeant ses œufs
Choisirait de mourir
Plutôt que de fuir
Je n’oublierai pas !

J’échange pour un face à face
Avec l’octopode
Toutes les plongées du globe
Mérous, murènes, épaves
Et autres tombants de corail
Rascasses volantes,
Anémones et spirographes
Et mon amour-propre !

Moi, tapie sur le fond
Se dresse l’animal
Et vice versa
Dans son regard une conscience
Approchant lentement mon doigt
Chatouille entre ses yeux
Il ondule de tous ses bras
Vous ne me croyez pas ?

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14776 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 10 mai à 18:07 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Chlamys,

Magnifique jeté d'encre !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Damon

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
274 commentaires
Membre depuis
20 février 2018
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 10 mai à 18:27 Citer     Aller en bas de page

Bien vu chère amie! Un angle de ce thème que personne n'avait abordé encore.

 
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
209 poèmes Liste
3913 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 11 mai à 02:19 Citer     Aller en bas de page

Un regard charmé par ce drôle d'animal
Ah,La nature et ses fantaisies.

Une belle rencontre

Myo

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4111 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 11 mai à 02:56 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,


Un poème original et bien encré dans le thème où l'éthologue n'est pas trés loin.
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
226 poèmes Liste
4069 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 11 mai à 05:19
Modifié:  11 mai à 09:27 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Chouette !
Respect du thème, à sang pour s'encre !

Mais que cela ne me fasse surtout pas oublier, que je l'aime énormément le poulpe... bien frappé, bien cuit, avec de l'huile d'olive, de l'ail, du persil, du sel, du poivre, et basta : la belle salade de poulpe, comme on la fait en Sicile, sans le vider. Miam !

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Chlamys


Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais - Cicéron
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
240 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 11 mai à 08:29 Citer     Aller en bas de page

Citation de Sybilla

Magnifique jeté d'encre !
Sybilla


Ça, c'est l’œuvre du poulpe ...
Merci Sybilla !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Chlamys


Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais - Cicéron
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
240 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 11 mai à 08:31
Modifié:  11 mai à 08:45 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Citation de Damon
Un angle de ce thème que personne n'avait abordé encore.


Exactement Damon : ce texte n'a d'autre prétention que d'attirer l'attention sur le jet d'encre originel

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Chlamys


Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais - Cicéron
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
240 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 11 mai à 08:34 Citer     Aller en bas de page

Citation de Myo

Une belle rencontre
Myo


Merci Myo, si le message est passé, mon objectif est atteint !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Chlamys


Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais - Cicéron
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
240 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 11 mai à 08:37 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Louis
Un poème original et bien encré dans le thème


Merci Jean-Louis, pas de sang d'encre pour moi, donc

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Chlamys


Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais - Cicéron
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
240 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 11 mai à 08:42
Modifié:  11 mai à 08:46 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Citation de In Poésie
Chouette !
Respect du thème, à sang pour s'encre !
Mais que cela ne me fasse surtout pas oublié, que je l'aime énormément le poulpe... bien frappé, bien cuit, avec de l'huile d'olive, de l'ail, du persil, du sel, du poivre, et basta : la belle salade de poulpe, comme on la fait en Sicile, sans le vider. Miam !
Bizzz JB


Bonjour JB, sujet délicat pour moi ! C'est très bon aussi, le poulpe, mais depuis ces rencontres sous l'eau, j'hésite toujours à le mettre dans mon assiette. Enfin, comme il n'est pas en voie de disparition, j'arrive encore à m'arranger avec mes incohérences ...

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1127 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 11 mai à 09:13 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Chlamys

Et oui, il y a des poètes partout qui jettent l'encre, le poulpe est le poète des mers... noires, quand l'encre est jetée. Après, je suis l'épicurien qu'est JB et c'est vrai, bien cuisiné, en persillade et surtout à l'encre qui donne un goût si particulier... un délice, comme ton poème !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Chlamys


Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais - Cicéron
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
240 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 11 mai à 10:35
Modifié:  11 mai à 10:35 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Mawr,
Je vois bien que mon plaidoyer pour les poulpes ne tient pas face aux gastronomes que vous êtes ...
Tant pis, j'aurai tenté !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
279 poèmes Liste
4873 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 12 mai à 12:35 Citer     Aller en bas de page

j'aime à croire ce qu'on me dit. Il parait que le poulpe est le plus intelligent des animaux marins - car il n'a pas "l'éducation de ses parents" il est obligé de découvrir par lui même les moyens de sa survie.

J'ai bien aimé ma lecture. merci


Amitiés

Yvon

  YD
Chlamys


Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais - Cicéron
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
240 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 12 mai à 12:59 Citer     Aller en bas de page

Citation de Y.D
Il parait que le poulpe est le plus intelligent des animaux marins - car il n'a pas "l'éducation de ses parents" il est obligé de découvrir par lui même les moyens de sa survie.


Je ne connaissais pas cette théorie !
Merci Yvon pour ta lecture.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
98 poèmes Liste
4867 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
15 mai
  Publié: 15 mai à 02:48 Citer     Aller en bas de page

très joli texte où l'on se demande finalement de l'animal à l'homme qui séduit qui?
En tout cas moi je le suis merci pour ce partage.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Chlamys


Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais - Cicéron
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
240 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 16 mai à 14:51 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lacase
très joli texte où l'on se demande finalement de l'animal à l'homme qui séduit qui?


Un vrai échange, oui ...
Merci à vous !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 117
Réponses: 16
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0379] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.