Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 219
Invisible : 0
Total : 224
· Pichardin · Douda · La Brune Colombe · ALPETE LION
Équipe de gestion
· In Poésie
13162 membres inscrits

Montréal: 3 avr 18:21:51
Paris: 4 avr 00:21:51
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Tu n'es plus Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1295 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
26 mars
  Publié: 16 août 2015 à 04:24 Citer     Aller en bas de page

Tu n'es plus

Tu n'es plus bise sur ma joue,
Juste une bise dans les feuilles.
Bien que plus dans nos vies, d'un coup,
Nos cœurs ne portent pas ton deuil.
Le vent jamais ne me saisit ;
Dans ses souffles tu restes en vie ;
L'absence envole, elle n'effeuille.

Tu n'es plus les mots que tu dis :
Juste l'écho que tu nous laisses.
Bien que sans voix qui porte à l'ouïe,
L'oreille entend tes cris qui baissent ;
Assourdissants, les bruits d'absents ;
Tes silences : sons résonnants.
Blessent nos mots, les tiens caressent.

Tu n'es plus, tu es plus encore :
Vis en nos cœurs, plus dans ton corps !

Tu vis plus près de moi loin de notre ici-bas,
Tu resteras présent dans mes absences ;
Tu es le souvenir, pas le trépas ;
D’un parfum étiolé reste une essence.

Tu n'es plus l'éclat de ton rire :
Juste celui d'une lueur ;
Éteint, en nos nuits tu vas luire ;
Le souvenir jamais ne meurt.

Tu es n’es plus, tu es plus encore !
Vis en nos cœurs, plus dans ton corps !

Tu vis plus près de moi loin de notre ici-bas,
Tu resteras présent dans mes absences ;
Tu es le souvenir, pas le trépas ;
D’un parfum étiolé reste une essence.

 
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1295 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
26 mars
  Publié: 16 août 2015 à 04:51 Citer     Aller en bas de page

Coucou Laure,

Merci beaucoup pour ces mots si gentils et ta fidélité.

Alexandre

 
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1295 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
26 mars
  Publié: 16 août 2015 à 06:41 Citer     Aller en bas de page

Merci Giova d'être passé par là.
A très bientôt.
Alexandre

 
Pascal S.


"Aime chacun, fie-toi à peu, ne fais tort à personne..." (William Shakespeare)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
213 commentaires
Membre depuis
5 septembre 2014
Dernière connexion
30 janvier
  Publié: 16 août 2015 à 09:32 Citer     Aller en bas de page

Un texte qui me parle et dont s'émane une douce mélancolie...
Il aurait eu sa place dans la rubrique "poème triste" (ce n'est que mon avis) de part son fond, même si le souvenir de cette personne évoque une certaine nostalgie et beaucoup de douceur.
Pour la forme je rejoins Laure dans son commentaire.

Merci pour le partage.
Mes amitiés.

Pascal

  Sur terre comme au ciel
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1295 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
26 mars
  Publié: 16 août 2015 à 09:38 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Pascal pour ce commentaire très juste. Je n'ai pas voulu le mettre dans les poèmes tristes car le souvenir de cette personne est plutôt lumineux et je voulais que ce texte garde une part de lumière et d'espoir.
Amitiés,
Alexandre.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
16150 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
3 avril
  Publié: 16 août 2015 à 11:12 Citer     Aller en bas de page

un poème qui m'as touche
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1295 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
26 mars
  Publié: 16 août 2015 à 11:14 Citer     Aller en bas de page

Merci Mido. Ravi que tu sois touché par mon poème.
Amicalement.
Alexandre.

 
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1295 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
26 mars
  Publié: 17 août 2015 à 14:10 Citer     Aller en bas de page

Tristamourir,

Merci d'avoir lu et commenté ce texte.
Amicalement,
Alexandre.

Bonsoir Lilania,
Je suis ravi que mon écriture vous parle
A bientôt
Alexandre

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14984 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 17 août 2015 à 16:29 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Àle

Une très belle et émouvante poésie !


Mes amitiés

Sybilla


  Le rêve est le poumon de ma vie
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1295 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
26 mars
  Publié: 17 août 2015 à 16:31 Citer     Aller en bas de page

Merci Sybilla.
Bonne soirée.
Amitiés,
Alexandre

 
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
3753 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
3 avril
  Publié: 18 août 2015 à 12:23 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Alexandre,
Très beau ! On se laisse bercer par cette douce mélancolie qui, effectivement, ne tombe pas dans la tristesse mais qui rend hommage à l'autre. Ce qui n'est jamais évident.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1295 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
26 mars
  Publié: 18 août 2015 à 13:58 Citer     Aller en bas de page

Effectivement, Pichardin j'ai essayé de ne pas tomber dans la tristesse. Merci d'avoir lu mon texte.
Amitiés,
Alexandre

 
L'Architecte


Entre beauté stylistique, profondeur émotive et subtilité métaphorique
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
1514 commentaires
Membre depuis
6 juin 2010
Dernière connexion
18 janvier 2018
  Publié: 23 août 2015 à 06:15 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Alexandre

Un texte mélancolique et nostalgique auréolé de douceur et d'espoir
Une plume prometteuse que je découvre
Au plaisir, cordialement

 
Textes protégés sous Copyright numéro 00049021
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1295 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
26 mars
  Publié: 24 août 2015 à 11:24 Citer     Aller en bas de page

Bonjour l'Architecte,

Merci de ton passage sous ces quelques lignes. L'espoir est essentiel, même dans la mélancolie.

 
Ombline


Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie. Blaise Cendrars
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
1120 commentaires
Membre depuis
25 février 2014
Dernière connexion
3 juillet 2019
  Publié: 26 août 2015 à 21:59 Citer     Aller en bas de page

Il est magnifique ce poème…

il n'est plus ….mais dans tes mots tu le fais vivre …Sa présence se posera sur chaque souvenir et animera ce sentiment si fort qu'on appelle l'amour…


Amitiés
Pauline

  La musique exprime ce qui ne peut pas être dit mais qui est impossible de taire. Victor Hugo
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1295 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
26 mars
  Publié: 27 août 2015 à 11:54 Citer     Aller en bas de page

Merci Pauline. Effectivement, j'ai essayé de faire vivre la personne disparue à travers ce poème.
Amitiés,
Alexandre

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 932
Réponses: 15
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0377] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.