Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 36
Invisible : 0
Total : 37
· Y.D
13155 membres inscrits

Montréal: 9 déc 09:20:44
Paris: 9 déc 15:20:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Seule 2 Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 18 déc 2018 à 12:55
Modifié:  20 août à 08:58 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page




Je marche sans un mot, sans un cri de douleur
Quand ma peau si meurtrie prend des teintes violettes
Palpée, piquée, touchée par des mains trop honnêtes
Convaincues qu’en mon sein reviendra le bonheur.

La vie est une pute* ; elle s’offre ou se vend
Elle allèche et aguiche appâtant la crédule
Femelle trop fragile ou mère qui bascule
Entre une mort facile et l’amour d’un enfant.

Mes pas m’amènent là où s’achève la lutte
De ma féminité si marquée mais fugace
Mon corps en vrai guerrier en gardera la trace
Qu’elle soit ma victoire ou ma dernière chute.

J’ai mal et je m’effondre en morceaux sur le sol
Tant ma nature morte est fade de projets...
Lorsque l’espoir s’en va seuls restent des regrets
Que je noie à leur tour dans mes vapeurs d’alcool.




*Citation de Jacques Dutronc

 
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
638 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 18 déc 2018 à 13:27 Citer     Aller en bas de page

à l'invers de "non rien de rien" on ressent des regrets poignant sans comprendre toute la trame de l'histoire.
Joli poème et partage d'émotions.
j'ai l'impression qu'il faudrait retoucher le dernier vers :
"Que noie à leur tour dans mes vapeurs d’alcool."
pour la signication, on comprend " que je noie à leur tour dans mes vapeurs d'alcool"
par exemple " Que noie à leur tour toutes mes vapeurs d'alcool".

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 18 déc 2018 à 13:38 Citer     Aller en bas de page

Citation de Fried
à l'invers de "non rien de rien" on ressent des regrets poignant sans comprendre toute la trame de l'histoire.
Joli poème et partage d'émotions.
j'ai l'impression qu'il faudrait retoucher le dernier vers :
"Que noie à leur tour dans mes vapeurs d’alcool."
pour la signication, on comprend " que je noie à leur tour dans mes vapeurs d'alcool"
par exemple " Que noie à leur tour toutes mes vapeurs d'alcool".



Je n'aime pas donner toutes les clefs comme cela, chacun peut se faire sa propre interprétation
Vous aviez tout à fait raison ; le "je" s'était effacé comme par magie, il a maintenant retrouvé sa place.

Merci beaucoup

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22198 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 18 déc 2018 à 14:43 Citer     Aller en bas de page

Vas y mollo avec l'alcool. Pour le reste écoute mes petites voix.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 18 déc 2018 à 16:31 Citer     Aller en bas de page


Bonsoir Adamantine,

Superbe poésie !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
357 poèmes Liste
3720 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 19 déc 2018 à 00:54 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Adamantine,
les vapeurs d'alcool oui, mais avec modération !
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 19 déc 2018 à 10:04 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose
Vas y mollo avec l'alcool. Pour le reste écoute mes petites voix.


Appelle-moi Jeanne


Citation de Sybilla

Bonsoir Adamantine,

Superbe poésie !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla



Merci Sybilla. Contente de te voir par ici.

Citation de M@rselO
Sénèque eut fait dire à Phèdre : "Curae leues locuntur, ingentes stupent" (Les peines légères sont éloquentes, les grandes douleurs sont muettes).
Peut-être ne trouvaient-elles pas les mots pour être comprises...
De nos jours, les douleurs physiques portent un joli nom - EVA - et des mensurations entre 0 et 10, logent avec leurs jumelles douleurs morales dans cette souffrance, qui engendre, si j'en crois le titre, la solitude ?
J'aurais cru l'inverse, mais les mots ici, chacun lourd de sens, ne peuvent en épargner les ressentis, en balayant les doutes.
Alors, "Committe curas auribus, mater, meis" (Ô ma mère, confiez-moi vos chagrins) - Hyppolite

You are / Tu es...Tchinares



Merci pour cette musique que je ne connaissais pas. Je la trouve apaisante. Je dirais 4/10 continuellement et 6/10 ponctuellement. il reste encore une sacré marge.



Citation de Pichardin
Bonjour Adamantine,
les vapeurs d'alcool oui, mais avec modération !
Amicalement
Pichardin



Je m'automodère trop souvent
Merci de ton passage Pichardin.

Abdou,
J'ai lu votre commentaire avant d'avoir pu vous répondre.
Alors, je vous envoie ce petit présent ; c'est une de mes chansons préférées.

Where can I go without you

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15795 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 19 déc 2018 à 11:07 Citer     Aller en bas de page

un poème fort
comme tu sais
parfaitement en faire

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
219 poèmes Liste
4034 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 19 déc 2018 à 14:44 Citer     Aller en bas de page

Chère Adamantine,

Serions-nous poètes sans cette part d'ombre qui quelquefois nous submerge,
sans ce cœur qui se tord et se déchire,
et sans cette force qui toujours nous pousse et expulse les mots les plus doux aux plus lourds.

À la nôtre

Myo

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 22 déc 2018 à 13:47 Citer     Aller en bas de page

Citation de mido ben
un poème fort
comme tu sais
parfaitement en faire



Merci de ton passage Mido.
Des bises.

Citation de Abdou
Adamantine,

Merci pour le présent *. Celle-là, avec son balancement à la Ray Charles, elle est très très bien ! (je ne la connaissais pas, copieuse la discographie de Nina)

*Mon commentaire semble-t-il ne respectait pas de LPDP les canons...



Nina Simone a de véritables pépites dans sa discographie.



Citation de Myo
Chère Adamantine,

Serions-nous poètes sans cette part d'ombre qui quelquefois nous submerge,
sans ce cœur qui se tord et se déchire,
et sans cette force qui toujours nous pousse et expulse les mots les plus doux aux plus lourds.

À la nôtre

Myo



J'offre le champagne !

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
140 poèmes Liste
2042 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 22 déc 2018 à 16:54 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Adamantine,
Vibrant hommage à ses mères et femmes battues et meurtries...La vie est pute et elle est chienne pour beaucoup trop d'entre elles. C'est un combat loin d'être terminé, merci pour la piqûre de rappel !
Belles fêtes de fin d'année....dans la quiétude et la douceur

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 23 déc 2018 à 03:45 Citer     Aller en bas de page

Citation de Mawringhe
Bonsoir Adamantine,
Vibrant hommage à ses mères et femmes battues et meurtries...La vie est pute et elle est chienne pour beaucoup trop d'entre elles. C'est un combat loin d'être terminé, merci pour la piqûre de rappel !
Belles fêtes de fin d'année....dans la quiétude et la douceur



Bonjour,

Ce qui est étrange c'est que je n'avais pas du tout en tête la violence conjugale lorsque j'ai écrit ce poème, mais plutôt la maladie.
Je trouve très intéressant la façon dont chacun perçoit les textes. Merci pour votre ressenti.

Bonnes fêtes à vous aussi

 
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
671 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 1er jan à 07:39 Citer     Aller en bas de page

Tu es bouleversante de talents, d'émotions. Ton poème est une explosion qu'il est de difficile de lire les yeux secs.

Je suis admiratif de ton écriture.

Gros bisous
Gilles

  gilles
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 13 jan à 15:25 Citer     Aller en bas de page

Citation de gillesdepont
Tu es bouleversante de talents, d'émotions. Ton poème est une explosion qu'il est de difficile de lire les yeux secs.

Je suis admiratif de ton écriture.

Gros bisous
Gilles


Merci Gilles, pour ces gentils mots qui me vont droit au cœur.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 511
Réponses: 13
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0570] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.