Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 2316
Invisible : 0
Total : 2320
· revecrire · Bonjour12 · Chlamys · QUOIQOUIJE
13146 membres inscrits

Montréal: 10 avr 15:09:34
Paris: 10 avr 21:09:34
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Un ange passe Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1295 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 30 juil 2015 à 15:48
Modifié:  1er août 2015 à 07:58 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Un ange passe

Où va la vie quand elle s’éteint?
Dans les mémoires ou l’espace?
Dans les senteurs des beaux jardins
J’ai cherché un mot de passe.

J’ai regardé dans les étoiles,
Rien ne m’a bien éclairé ;
Aucun ange ici ne dévoile
Les ficelles de son métier.

Où monter quand descend l’au-delà?
On s’en va dans les vents d’Eole ;
S’en aller c’est courir après soi,
S’oublier loin des soies,
Du nord des boussoles.

Quand les étés cèdent à septembre
Les horizons désarçonnent
Et si janvier naît de décembre,
L’hiver règne après l’automne.
On bâti dans les clochers des symboles,
On fait de la foi un banc d’école.
Mes prières ont désiré les guerres lasses
Mais un ange passe.

J’ai sondé l’écho des silences,
Ecouté les oraisons.
Dans les couloirs des évidences,
J’ai fait du tort aux raisons.

Sur les sentiers qui mènent à toi,
J’ai marché vers ton mystère.
Pourquoi tu ne descendrais pas ?
Le paradis c’est la terre.

Où monter quand descend l’au-delà?
On s’en va dans les vents d’Eole ;
S’en aller c’est courir après soi,
S’oublier loin des soies,
Du nord des boussoles.

Quand les étés cèdent à septembre
Les horizons désarçonnent
Et si janvier naît de décembre
L’hiver règne après l’automne.
On bâtit dans les clochers des symboles,
On fait de la foi un banc d’école.
Mes prières ont désiré les guerres lasses
Mais un ange passe.

Des Edens incertains guident un destin.
Des visions se rappellent à certains ;
Pourtant, je cherche en vain ma religion,
Un oracle, un Parthénon…des signes et des voix.

Quand les étés cèdent à septembre
Les horizons désarçonnent
Et si janvier naît de décembre,
L’hiver règne après l’automne.
On bâti dans les clochers des symboles,
On fait de la foi un banc d’école.
Mes prières ont désiré les guerres lasses
Mais un ange passe.

A la merci des lois des dieux,
Quand l’appel viendra des cieux,
Là où la nuit verra le jour :
Arrêt du cœur, pas de l’amour !

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
214 poèmes Liste
12066 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 31 juil 2015 à 03:46 Citer     Aller en bas de page

C'est très joli ALEXANDRE, comme VENUSIA je le verrais bien en musique

A bientôt.

  ISABELLE
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1295 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 31 juil 2015 à 10:59 Citer     Aller en bas de page

Laure,

Oui, je crois que l'amour reste, même après notre départ.

Vénusia,

Effectivement, je l'ai construit comme une chanson.

Maschoune,

Moi aussi, j'aimerais beaucoup l'entendre un jour en musique. Je suis touché que tu aies aimé.

Charmante,

Merci de ton passage et ton commentaire.

Alexandre.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
16179 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 31 juil 2015 à 11:27 Citer     Aller en bas de page

très beau texte

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 novembre 2019
  Publié: 31 juil 2015 à 11:39 Citer     Aller en bas de page

absolument superbe, profond et très recherché!

merci ALE, pour ce magnifique poème qui nous incite à vraiment réfléchir...

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 31 juil 2015 à 15:34 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Ale

Un très beau partage

Mes amitiés
James

  Membre de la Société des poètes Français.
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1295 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 31 juil 2015 à 15:43 Citer     Aller en bas de page

Mido,

Ton compliment me touche beaucoup. Je te remercie de ton passage.

Josette,

Merci d'être passée sur mon texte. Je ne sais pas si je fais réfléchir mais si je peux interpeller, c'est déjà pas mal.

James,

Merci d'avoir pris le temps de lire mon texte.
Mes amitiés,
Alexandre.

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14984 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 31 juil 2015 à 16:16
Modifié:  31 juil 2015 à 16:16 par Sybilla
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Ale,

Merci pour le très beau partage de tes émotions !


Mes amitiés

Sybilla


  Le rêve est le poumon de ma vie
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14984 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 31 juil 2015 à 16:16 Citer     Aller en bas de page


Bonsoir Ale,

Merci pour le partage de tes émtions !


Mes amitiés

Sybilla


  Le rêve est le poumon de ma vie
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
437 poèmes Liste
13834 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 1er août 2015 à 07:59 Citer     Aller en bas de page

J'ai beaucoup aimé ce moment de lecture. Merci pour ce partage.

 
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1295 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 1er août 2015 à 13:49 Citer     Aller en bas de page

Lilania,

Je suis ravi que tu aies aimé l'atmosphère de ce texte. Merci encore d'être passée par là.

Bonsoir Ishtar,

Merci d'avoir pris le temps de lire mon texte. Je suis content que tu aies aimé.

Hubix Jee,

Effectivement, la vie est un éternel questionnement ; c'est aussi ce qui fait son charme.
Amitiés,
Alexandre.

 
Shaim


Prends soin de toi et de ta plume, et accouche sur papier tes envies, tes joies et ton amertume....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
3485 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2013
Dernière connexion
12 juillet 2018
  Publié: 31 août 2015 à 13:37 Citer     Aller en bas de page

Que Ta Vérité et tes Réponses puissent t'être révélées dans ton Royaume Intérieur

  Celui qui se se crée dans cette succession de moments donnés
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1295 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 31 août 2015 à 13:45 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup. Je le souhaite également. On écrit parfois pour chercher des réponses.
Amitiés,
Alexandre

 
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1295 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 7 sept 2015 à 02:29 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Tristamourir pour ton passage.
Amitiés.
Alexandre

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1270
Réponses: 13
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0459] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.