Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 15
Invisible : 0
Total : 16
· Myster
13029 membres inscrits

Montréal: 18 déc 22:58:55
Paris: 19 déc 04:58:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes tristes :: Broken mind Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Draevacks

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
1 commentaires
Membre depuis
12 août
Dernière connexion
29 août
  Publié: 12 août à 13:21
Modifié:  13 sept à 07:35 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

L'esprit détruit, empathique à toute heure,
Depuis toujours heureux de les voir sourire,
Sans voir que je n'étais plus capable de rire,
Se fane, dans l'espoir de raviver les leurs.
A disparu, petit a petit, la flamme dans mon cœur.

A trop aimer son prochain, sans penser à son destin
La nature, humaine, me brisa et je m’éteins
Malgré les efforts, sans rien attendre en retour
Ils restent aveugles à ma peine,

Pourtant si claire, mais personne ne court
Dans ce monde empli de haine,
Qui viendra me porter secours
Malgré mes appels à l'aide, masqués,
Chacun ne vit que pour ses problèmes,
En fermant les yeux sur les êtres désespérés

Encore à la recherche des gens qui aiment,
Sans attendre en retour, le cœur pur
Je suis las de me battre, fatigué de vivre
Pour chaque jour ne rencontrer que des murs
Des portes fermées sur les cœurs, page vierge d'un livre
Qu'aucun ne veut lire, animé d'une peur sans nom
N'apporte que la solitude, à celui qui offre sans dire non
L'âme flottant, en morceaux dans le néant,

Cherchant qui pourra me comprendre et remettre en état,
Cet esprit détruit en recherche de compréhension, impuissant
N'ayant plus la force de se relever, et dans un fracas
Les larmes de ses yeux, tel un flot d’émotions
Trop longtemps mis en cage, qu'on en oublie la beauté,
Si simple, et pourtant en tout temps, désintéressé,

D'un acte d'amour pour ce qui nous entoure, rester coincé
Sans tourner la page, voir cette âme s’atrophier
Et disparaître, sans jamais pouvoir refaire surface
Noyer dans le torrent de méfiance et d’égoïsme
Mais derrière ce masque, auquel j'essaye en vain de faire face
Ne peux combler ce manque, ce vide, ce prisme
Éteint et qui attend la flamme qui vendra raviver l’étincelle battante, enfouie dans mon cœur..

Draevacks

12/08/18

 
samamuse

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
7288 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
18 décembre
  Publié: 13 août à 04:34 Citer     Aller en bas de page

bonjour et bienvenue parmi nous sur LPDP DRAEVACKS

ton texte m'a donné l'impression que tu n'étais pas français.
j'y ai ressenti un style du genre SMS, qui m'a surpris.
j'aurais apprécié quelques lignes blanches pour aérer le texte, pour que je puisse reprendre mon souffle, et qui puisse m'aider dans mes relectures.
ton sujet est très intéressant.

à bientôt SAM

 
Draevacks

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
1 commentaires
Membre depuis
12 août
Dernière connexion
29 août
  Publié: 13 août à 06:39 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi
Je suis bel et bien français, j'ai ecris ça sur un coup de tete, assez rapidement je ne vais pas mentir. J'avais besoin de partager un peu, désolé si ça parait un peu sms :/
Je vais essayer de le retravailler afin que ce soit plus aéré et moins etouffant.
Merci pour les conseils !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 96
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0286] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.