Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 26
· ori
Équipe de gestion
· Emme
13109 membres inscrits

Montréal: 14 nov 04:18:54
Paris: 14 nov 10:18:54
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Le couloir Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
1187 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 27 juil 2018 à 14:03
Modifié:  14 mai à 05:16 par NicoNavel
Citer     Aller en bas de page


Je progresse, ahuri, dans ce couloir étroit,
Vestibule secret de mon château de Loire,
Tel un fantôme soûl que l’on dit maladroit
Mais dont on n'a jamais loué la vaine gloire.

J’ai prêché, dévotieux, les plus hautes vertus,
N’ai que modestement les vices combattu,
Par paresse sans doute, étonnante attitude,
Clairvoyant arlequin bercé de solitude.

J’ai blessé l’amour-propre obstiné de mes frères,
J’ai ôté des masques et sondé des viscères,
Tantôt aveuglément, tantôt pris de justesse,
Chassant simulacres et fausses politesses.

Les normes et les lois qui gouvernent ce monde,
Les non-dits incessants, les humeurs vagabondes,
M’ont reclus, isolé du commerce social
Qu’ignorent aisément les natures cordiales.

Pour des miettes de pain au milieu d’un festin,
Pour avoir évité d'ingurgiter leur vin,
Le chemin tout tracé de la lente agonie
S’est ouvert devant moi, folle cérémonie.

Sous le dôme insoucieux des horloges tournantes,
Dans un taudis prospère où le mensonge est roi,
Rejoignant l’échafaud et sa lame glaçante,
Je progresse, ahuri, dans ce couloir étroit.

 
Cléo
Impossible d'afficher l'image
J'ai mis les pieds sur le paillasson du chagrin/ Et je l'ai repoussé bien loin
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
162 commentaires
Membre depuis
3 juin 2018
Dernière connexion
26 juillet
  Publié: 27 juil 2018 à 14:23
Modifié:  27 juil 2018 à 14:26 par Cléo
Citer     Aller en bas de page

Très bien écrit !

On avance pas à un pas dans un couloir sombre, où conventions superficielles, hypocrisies règnent. Le sujet essaie de les repousser, mais le faux est gagnant : la multitude choisit ce parti. Sauf lui qui constate, " ahuri" sa victoire.
Le poème, par ailleurs, dégage une atmosphère obscure, étouffante d'où ce " couloir étroit".

  La joie est la conptine de nos heures
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
1187 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 27 juil 2018 à 14:30 Citer     Aller en bas de page

Merci Cléo !

Je vois que tu as parfaitement saisi le propos ce poème et tu m'en vois ravi.

Amitiés

 
Andesine


Je me dope à la douleur, je consomme et me consume
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
831 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
13 novembre
  Publié: 27 juil 2018 à 14:55 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir NicoNavel,

Difficile de trouver les mots, mais j'ai beaucoup aimé ce poème.
L'oppression de ce couloir que l'on ressent jusque dans la lecture, le choix des mots, du vocabulaire pour un décor sombre aux métaphores nombreuses.

Merci pour ce beau partage.

Mes amitiés,

Lapoètesse

  Anciennement Lapoètesse
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
1187 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 27 juil 2018 à 16:08 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi !

Amitiés

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15724 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
13 novembre
  Publié: 28 juil 2018 à 11:07 Citer     Aller en bas de page

très beau partage

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 28 juil 2018 à 18:06 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ces vers métrés comme une horloge suisse, c'est hélas bien trop rare.
L'ambiance oppressante est renforcée par l'étau constitué du premier et du dernier vers.
Une lecture appréciée.

LYKAN

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
1187 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 30 juil 2018 à 15:46 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous pour ces commentaires plus qu'appréciés

@Ali et oui... ce n'est pas l'envie d'écrire qui manquait mais bien le temps.
Pour ce qui est des poètes que tu cites ils sont ma principale source d'inspiratio en effet. Un grand merci à toi

Amitiés

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
1187 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 6 août 2018 à 12:12 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Sylvain !

 
Harley Queen

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
58 commentaires
Membre depuis
13 janvier
Dernière connexion
8 novembre
  Publié: 17 avr à 11:31 Citer     Aller en bas de page

Malheureux est l'homme intelligent aussi orgueilleux soit il et ce résultant par la conscience d'être à la fois intelligent et malheureux dû à ça .

D'où l'expression "imbécile heureux"

Belle réflexion

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
1187 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 19 avr à 04:26 Citer     Aller en bas de page

Une reflexion très juste
Merci à toi

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 347
Réponses: 10
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0554] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.