Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 344
Invisible : 0
Total : 346
· DeviousF · ode3117
12994 membres inscrits

Montréal: 27 mai 15:19:52
Paris: 27 mai 21:19:52
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: C'est ma Vie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
M@rselO


“ Les lèvres de la sagesse sont closes, excepté aux oreilles de la raison „ — H. Trismégiste
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
360 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 18 mai à 04:22
Modifié:  18 mai à 17:54 par M@rselO
Citer     Aller en bas de page

C'est ma Vie

*


Voici l'ombre sans fin, qui sur ma Vie étale
Aux griffes du Borée** un effluve du temps,
Diffusant le parfum de nos amours létales,
Aujourd'hui dispersées en poussières du vent.

Comme des illusions, se perd en ma mémoire
Un souvenir fugace, effondrant tous les murs
Où j'écrivais le nom de glorieuses histoires,
Et le chemin s'efface aux portes du futur.

Il me faudrait pourtant retrouver ce sourire,
Au coin de ma jeunesse, avec le sentiment
Que jamais ne s'éteint l'aurore boréale.

Or voici qu'à l'instant, je ne sais plus écrire
En ces mots que tristesse, à l'encre du tourment,
Sur l'écho d'un matin d'une Vie acéphale...


M@rselO


Dimanche (caresse-moi)


* La chanson d'Helene - Philippe Sarde

** fils d’Éos (l’Aurore) et d’Astraéos dans la mythologie grecque, personnification du vent du nord.

  M@rs
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
655 poèmes Liste
14408 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 18 mai à 10:48 Citer     Aller en bas de page


Il est toujours difficile de commenter un poème beau, mais à la note triste.

J'avoue aussi que pour moi sont bien plus compréhensibles les vers " je parle de moi à coeur ouvert"plutôt que les super riches des stratifications de signifié et d'humour.

Un'italienne, comme moi, a des limites .

Enfin, merci cette fois et chaque fois, pour la musique qui complète ta presentation.
Personnellement , j'aime beaucoup découvrir votre culture musicale et le goût français du beau et de l'art en général.




lilia


  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Drôle d'oiseau


La poésie est une source et nous irons tous y boire....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
2852 commentaires
Membre depuis
23 avril 2016
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 18 mai à 14:30 Citer     Aller en bas de page

L'impression d'habiter ce moment de poésie, une chose rare en première lecture..
Mes amitiés renouvelées

Jiçé

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
13759 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 18 mai à 15:36 Citer     Aller en bas de page

très beau

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
M@rselO


“ Les lèvres de la sagesse sont closes, excepté aux oreilles de la raison „ — H. Trismégiste
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
360 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 18 mai à 16:24 Citer     Aller en bas de page

@Lilia Je te sens presque gênée de commenter, et minimiser ta capacité à comprendre les formulations....
Je crois que la culture italienne n'a rien à envier à d'autres, l'histoire en garde encore les traces !
Mais tout ce que tu as pu ressentir à la lecture est déjà un pas important, la compréhension pourra venir, ou pas, après les commentaires...
Merci d'avoir ouvert le bal

@Jiçé Sur le fond, il n'est pas anormal d'épouser l'état d'esprit, que nous connaissons tous ou avons connu, et qui pourrait se définir comme un constat sur l'existence, et une incapacité à reproduire certains actes, ce qui provoque une vision pessimiste (et triste) de l'avenir...
Le challenge était d'écrire un poème très classique sur la forme du sonnet.. Je me suis fait laminer par un maître "sonneteur" sur un autre espace poétique, et j'ai donc travaillé inlassablement pour améliorer la première version.
Merci du ressenti
Amitiés

@Mido Il n'y a plus beaucoup ici d'amateurs de poésie classique, bien que certains se déclarent fervents d'illustres prédécesseurs... va comprendre !
Je te remercie malgré tout de m'avoir lu et commenté.
Amitiés

  M@rs
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
655 poèmes Liste
14408 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 18 mai à 16:56 Citer     Aller en bas de page

Cher ami, qui sait, tu as raison pur la prémiere partie de mon comment mais, à propos de

Je crois que la culture italienne n'a rien à envier à d'autres, l'histoire en garde encore les traces !
je n'envie pas les autres cultures et je ne ressens aucune inferiorité
Je suis souvent interessée, voir charmée par plusieurs autres cultures et je suis surtout reconnaissante à tous ceux qui , d'une façon intelligente et agréable me font connaitre la leur...

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
M@rselO


“ Les lèvres de la sagesse sont closes, excepté aux oreilles de la raison „ — H. Trismégiste
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
360 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 18 mai à 17:57 Citer     Aller en bas de page

Citation de Galatea belga
Cher ami, qui sait, tu as raison pur la prémiere partie de mon comment mais, à propos de

Je crois que la culture italienne n'a rien à envier à d'autres, l'histoire en garde encore les traces !
je n'envie pas les autres cultures et je ne ressens aucune inferiorité
Je suis souvent interessée, voir charmée par plusieurs autres cultures et je suis surtout reconnaissante à tous ceux qui , d'une façon intelligente et agréable me font connaitre la leur...



C'est l'expression "Un'italienne, comme moi, a des limites" qui m'avait amené à ce sentiment...
Alors, c'est parfait !

Bonne nuit...

  M@rs
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
2314 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 20 mai à 04:51
Modifié:  20 mai à 04:53 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Malheureusement, il y a des matins comme ça. Mais avec cette profonde tristesse on arrive parfois à faire du beau. Il faut le dire et surtout l'écrire.
Bonne journée

 
M@rselO


“ Les lèvres de la sagesse sont closes, excepté aux oreilles de la raison „ — H. Trismégiste
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
360 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 20 mai à 12:21 Citer     Aller en bas de page

Citation de Cidnos
Malheureusement, il y a des matins comme ça. Mais avec cette profonde tristesse on arrive parfois à faire du beau. Il faut le dire et surtout l'écrire.
Bonne journée



Bonjour Christophe,

"c'est ma vie" n'est pas "s'aime à vie", et c'est vrai que la tristesse est belle, quand elle ne se maquille pas !
Mais quand les petits riens ont de grandes conséquences, la Vie est réellement acéphale...

Pour le Plaisir...
Les Choses de la Vie

Merci Amitiés

  M@rs
ode3117

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
386 poèmes Liste
20320 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 22 mai à 13:23 Citer     Aller en bas de page

Un beau poème et une chanson prenante avec de belles images.
Merci pour ce plaisir.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
M@rselO


“ Les lèvres de la sagesse sont closes, excepté aux oreilles de la raison „ — H. Trismégiste
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
360 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 22 mai à 14:39
Modifié:  22 mai à 14:47 par M@rselO
Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Un beau poème et une chanson prenante avec de belles images.
Merci pour ce plaisir.
Bises amicales ODE 31 - 17



Bonsoir Ode,
c'est bien sûr une composition qui n'a rien à voir avec l'auteur, dont les murs sont solides, et couverts de tags...

Et avant de perdre la main, je voudrais partager deux concerts de cet auteur-compositeur-interprète écorché, de la région de Dijon, tellement vrai... et j'aimais Jamait comme jamais !

Yves Jamait à Gauchy

Yves Jamait à St Pierre & Miquelon

Asseyez-vous, ouvrez une bière ou deux, baissez la lumière, avec modération (la bière), et buvez sans modération (les paroles)...


Merci

  M@rs
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
254 poèmes Liste
4295 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: Avant-hier à 12:44 Citer     Aller en bas de page

Citation de M@r
Il me faudrait pourtant retrouver ce sourire,
Au coin de ma jeunesse, avec le sentiment
Que jamais ne s'éteint l'aurore boréale.



j'aime bien ces vers, je m'y retrouve...

amitiés

Yvon

  YD
M@rselO


“ Les lèvres de la sagesse sont closes, excepté aux oreilles de la raison „ — H. Trismégiste
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
360 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
27 mai
  Publié: Avant-hier à 16:31 Citer     Aller en bas de page

Citation de Y.D

Citation de M@r
Il me faudrait pourtant retrouver ce sourire,
Au coin de ma jeunesse, avec le sentiment
Que jamais ne s'éteint l'aurore boréale.


j'aime bien ces vers, je m'y retrouve...
amitiés
Yvon



Ne soyons pas trop pessimistes, car avec le privilège de l'âge, il y a aussi de belles compensations !
Merci Yvon
Bon WE Amitiés

  M@rs
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 136
Réponses: 12
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0418] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.