Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 353
Invisible : 0
Total : 358
· Ecnamor · PapillonMystere · Aymen FASSI · Rosanna · ODIN
12914 membres inscrits

Montréal: 23 oct 11:27:47
Paris: 23 oct 17:27:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Nouvelles littéraires :: Les FougÈres De Melle Aldeberge Xiv Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
564 poèmes Liste
3295 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 18 juin à 04:04
Modifié:  28 juin à 09:20 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

LES FOUGÈRES DE Melle ALDEBERGE XIV


Melle Aldeberge Lekine était Melle Cooper aujourd'hui, entre son Lee coupé à trois-quart, bien que Melle Aldeberge mesurait 159 cm et de tour de taille...non, chut. Elle était aussi Cooper dans son Austin Mini Cabriolet nouvelle génération.

Pensez-vous, les riches teintes acajou “Yours Dark Cottonwood” tranchaient avec sa lividité administrative, ses ouïes latérales à damier noir & blanc, rajoutés depuis qu'elle s'était enchâssée adjointe en chef, et ses quatre soupapes qui fonctionnaient comme la cafetière de la conservation des monuments historiques des jardins remarquables de Nanteuil-la-Forêt, Melle Aldeberge était une british de cinq jours. Titulaire d'un pack hight-tech, Melle Aldeberge évitait ainsi d'être coupée du monde très fermé du continent, tout en se sentant proche cousine de Mister Bean. Devrait-on hurler sur les toits que sa maison avait un air british/vintage? Peut-être que Mme Mimex, seule rescapée des intrusions égocentriques au pays des fougères, avait ébruité l'affaire.

Hum, Mme Mimex était une branchée de l'inspecteur Derrick et qui ma foi, nécessitait l'intervention de Mr Legrand ou de la foudre de Zeus, afin de la débrancher du petit écran. Bien que détentrice de quatre cas de consciences administratives de Nanteuillâtes des jardins remarquables, elle avait fondu devant la séduction d'une 4K siamoise. Et ce dimanche matin, dans sa Mini “Yours Dark Cottonwood”, le vent emperruquait Melle Aldeberge, arrivée à Calais terminus. Le ferry ne voguerait que dans deux heures dix, ce qui offrait une nouvelle étude de la signalisation routière anglaise, par précaution. Les hydrospeeds étaient au garage depuis une année, alors le coussin d'air qui relevait parfois sa jupe à l'extérieur, était devenu un simple transat.

Après que le capitaine eu testé ses klaxons et autres cornes de brumes, un peu comme l'organiste de Notre-Dame qui inspectait bien plus que les 18 trous-Mesdames, c'était paquebot à sortir du port sans angoisses, c'était féérique. Imaginez un peu Melle Aldeberge, adjointe en chef enchâssée des monuments historiques des jardins remarquables de Nanteuil-la-Forêt, sans le claquetois irlandais Peucheron, se rendant dans un petit hôtel proche de Birmingham, y abandonner sa croupe aux regards bienveillants, c'était irréaliste! Et puis, le popotin froissé par une année sabbatique administrative, à officier derrière le regard inquisiteur du claquetois irlandais Peucheron, il avait un besoin impérial d'y être chauve….souris

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
1355 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 20 juin à 08:43 Citer     Aller en bas de page

Irréaliste!!!! C'est certain mais combien réjouissant et amusant...
Je suis impatiente qu'elle débarque sur la Perfide Albion...
Ahahahah
Je suis fan... accroc au Bifröst bien plus qu'au forage somnifèreux..

Merci encore pour cette aventure pittoresque

Avec mon amitié
V

 
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
564 poèmes Liste
3295 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 20 juin à 11:52 Citer     Aller en bas de page

@Varh Pas avare en superbes commentaires. La suite devrait être explosive pour les zygomatiques...du moins certains chapitres, j'espère.
Merci et bonne journée 👀✌️

 
Galatea belga
Impossible d'afficher l'image
Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
638 poèmes Liste
14108 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 30 juin à 09:08 Citer     Aller en bas de page


Melle Aldeberge Lekine...j'en suis les aventures, mais je confesse qu'elle est encore plutot mysteriuse pour moi malgrè les détails publicitaires que tu add dans chaque chapitre.



Mais je suis une galatea, tu sais, et j'ai besoin de temps
A ' plus !

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
564 poèmes Liste
3295 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 30 juin à 09:34 Citer     Aller en bas de page

@Galatea Belga Masser les zygomatiques en prévention....
Merci de suivre les aventures

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 148
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0362] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.