Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 37
Invisible : 0
Total : 40
· actuaire · Hubix-Jeee · QUOIQOUIJE
13109 membres inscrits

Montréal: 21 avr 08:26:35
Paris: 21 avr 14:26:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (Mars 2019) : "Pénitence" :: Pénitent... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
752 poèmes Liste
6095 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 12 mars à 16:09
Modifié:  12 mars à 16:31 par Hubix-Jeee
Citer     Aller en bas de page

Je suis enfermé dans une geôle, en sang
Pour avoir déchiré la voix des interdits
Souillé la morne plaine aux allures de néant
Où prient les pseudo-psychiatres de l'infini.

Toutes ces rougeurs aux pieds empreintes liées
À la folie des corps qui s'envolent en dormant
Je suis le pénitent d'un temps sponsorisé
Par l'aiguille du pouvoir rationalisant.

Le cœur de la pierre me parle de décence
De la liberté d'être éternel ou vain
Quand la mort me lèche au noir de l'absence
En mon esprit pat, je redeviens parfum.

Attaché au cri des chaines du vieux monde
Où se tord la peine et se noue le conforme
Mes yeux brûlent d'un éclat d'or immonde
Aveugles à la beauté, les hommes sont difformes.

Je suis contraint à respirer la pestilence
Du lieu où mangent la lèpre et le cancer
C'est la pâleur des nuits où sied l'incontinence
D'un rêve condamné à n'être que d'éther.

Hubix.

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14404 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 12 mars à 17:34 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Hubix,

Très belle inspiration poétique !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a pas de sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2386 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 13 mars à 06:47 Citer     Aller en bas de page

😯😯😯😯😯😯😯😯😯

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
213 poèmes Liste
3761 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 13 mars à 06:49 Citer     Aller en bas de page

"Le cœur de la pierre me parle de décence
De la liberté d'être éternel ou vain"
... le cœur de la pénitence.

Texte remarquable, merci.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Forgotten Angel Cet utilisateur est un membre privilège


Memento Mori
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
409 commentaires
Membre depuis
16 octobre 2012
Dernière connexion
23 mars
  Publié: 13 mars à 08:48 Citer     Aller en bas de page


Un beau texte, dont j'ai particulièrement apprécié l'avant dernier quatrain...superbe. Bravo l'ami

Chris


  A tous ceux qui ont tendu la main à mon âme égarée sur les chemins du doute, je transmets l'amitié et le profond respect de l'ange aux poings serrés qui veille sur ma route.
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
62 poèmes Liste
841 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 13 mars à 15:47 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Hubix
Ton texte m'a pris au tripes et me fait penser à toute la misère humaine qui peut se trouver dans un hôpital...psychiatrique ?!
Merci de ton partage douloureux mais réel.
Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
346 poèmes Liste
3597 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
18 avril
  Publié: 14 mars à 02:02
Modifié:  14 mars à 02:03 par Pichardin
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Hubyx,
les speudo-psychiatres ne sont pas les plus neuro logiques.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
752 poèmes Liste
6095 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 29 mars à 13:59 Citer     Aller en bas de page

Merci...

Amitiés...

Hubix.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 221
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0319] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.