Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 7
Invités : 348
Invisible : 0
Total : 355
· Filiquier · Xenia · doux18 · BENTLYES · Mon Aphrodite · Jean-Claude Glissant
Équipe de gestion
· Bestiole
13149 membres inscrits

Montréal: 31 mars 05:10:13
Paris: 31 mars 11:10:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Hiver Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
aristide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
856 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
3 janvier 2018
  Publié: 22 août 2007 à 17:03 Citer     Aller en bas de page

Je parle à l’imparfait
Imparfait de mes sens
Griffés d’insignifiance
Et d’horizons tachés

L’imparfait de ma vie
L’imparfait de mes nuits
Aux horizons transis
Aux matins engourdis

Je parle à l’imparfait
D’une froide candeur
Un air de douce aigreur
Aux allures calibrées

Douceurs à l’imparfait
Extases en froideur
Forfait annonciateur
D’élans insatisfaits

Les désirs effrénés
Les bouches assoiffées
Les frissons exténués
J’en parle à l’imparfait

 
aristide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
856 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
3 janvier 2018
  Publié: 23 août 2007 à 03:20 Citer     Aller en bas de page

Merci Soleildesiles ,
j'aurais bien besoin de ton soleil pour réchauffer mon hiver

Spliny
tu me fais trop d'honneur avec ton bijou ciselé

Kiona
Je te dis merci au présent
pour tes petits mots touchant

Rêve
merci pour ces mots picotant ...

Bisous à vous tous

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20742 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 23 août 2007 à 08:01 Citer     Aller en bas de page

Oui, tu parles à l'imparfait... Mais ce n'est pas un temps si moche... Moi je l'aime bien... c'est parce ce qu'il n'est pas parfait qu'il est beau... Il ne faut pas avoir de regrets.. Les souvenirs sont bien plus beaux à l'imparfait qu'au passé simple...

Le défaut du "Parfait" est d'être parfait...Alors je te dis pas du "plus que parfait", dont le principal défaut est l'orgueil!


pardon, je suis rentrée dans mon truc...


Merci pour cette lecture...


Amitiés


Justine

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
aristide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
856 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
3 janvier 2018
  Publié: 23 août 2007 à 17:54 Citer     Aller en bas de page

Merci Justine
Finalement moi aussi j'aime bien l'imparfait, le temps des souvenirs, des souvenirs dans la durée, mieux que le passé simple trop rapide.
Ne parlons pas du plus que parfait, tu as raison qui peut se prétendre plus que parfait ? , quel orgueil.
Un temps qui convient bien à l'hiver alors dans sa fixité gelée ?
Bisous merci pour le commentaire ...

 
Alec-to


Nos envies sont en vie de nous.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
526 commentaires
Membre depuis
10 juillet 2007
Dernière connexion
22 décembre 2014
  Publié: 23 août 2007 à 18:26 Citer     Aller en bas de page

Un passé plus que parfait composé simplement au présent pour un futur parfait, est ce impératif ?

J'aime beaucoup ce texte. Merci de l'avoir écrit.

 
aristide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
856 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
3 janvier 2018
  Publié: 24 août 2007 à 03:08 Citer     Aller en bas de page

Merci Alec-to ton commentaire me touche beaucoup

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 24 août 2007 à 08:15 Citer     Aller en bas de page

j'ai aimé ma lecture
merci pour ce partage
a bientôt

bises

james

  Membre de la Société des poètes Français.
aristide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
856 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
3 janvier 2018
  Publié: 24 août 2007 à 09:05 Citer     Aller en bas de page

Merci James.
Je suis vraiment content de toucher les lecteurs avec ce petit poème sans prétention

 
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
17 juin 2019
  Publié: 24 août 2007 à 16:23 Citer     Aller en bas de page

Très joli poème, Aristide...

Sans prétention !? Vraiment, je te trouve beaucoup trop modeste...!
Tu sais, parfois, l'hiver n'est pas trop rude... Et le printemps revient parfois plus vite que l'on n'imaginait...

Amicalement,
Roseds

  Nul n'est une île...
aristide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
856 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
3 janvier 2018
  Publié: 24 août 2007 à 17:05 Citer     Aller en bas de page

Merci Kajak , j'en rougis. Ce poème que je voulais imparfait !
Amitiés

rose des sables
Non je ne suis pas modeste, mais ce poème est sorti comme ça c'est assez bizarre. Le premier vers me trottait dans la tête je ne sais pas pourquoi le reste a suivi tout seul.
Et puis avec cette semaine pluvieuse, j'avais envie d'évacuer ma tristesse c'est pour ça qu'elle est sortie toute seule.
Merci pour les compliments, j'y suis très sensible
Jicé

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
28 mars
  Publié: 25 août 2007 à 11:48 Citer     Aller en bas de page

Très belle composition, un vrai petit bijou. J'aime.
Alex

 
aristide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
856 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
3 janvier 2018
  Publié: 25 août 2007 à 12:13 Citer     Aller en bas de page

Merci Alex
pour le bijou tu me fais trop d'honneur

bises

 
fabeo


Je sais que temps sera cicatrisant, rebouchant ce béant tourment, et j'attends ce moment, pénitent.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
177 commentaires
Membre depuis
4 décembre 2006
Dernière connexion
3 novembre 2013
  Publié: 27 août 2007 à 16:34 Citer     Aller en bas de page

J'avoue avoir souvent du mal avec les rimes courtes, mais j'aime cet écrit qui effleure les images plutôt que ne les livre. Merci pour cette lecture

 
aristide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
856 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
3 janvier 2018
  Publié: 27 août 2007 à 17:41 Citer     Aller en bas de page

Merci faebo, le compliment est flatteur, j'aime bien l'idée d'effleurer les images.

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 27 août 2007 à 17:58 Citer     Aller en bas de page

Bonjour, j'ai adorée ton poème, les vers courts te vont très bien et le sujet, l'imparfait je ne croyais pas que tu parlerais de l'hiver.Un coup de coeur pour une belle écriture.Amitié.okana.

  Nicole chaput. *Okana *...
aristide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
856 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
3 janvier 2018
  Publié: 27 août 2007 à 18:11 Citer     Aller en bas de page

Merci Okana.
Tu as raison, je crois que les vers courts me vont bien, j'aime bien certains poèmes que j'ai écrits de cette façon.
Et j'aimais bien le clin d'oeil à l'imparfait, qui peut prétendre à être parfait ?
Amitié
JC

 
Fée Ondine


Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
565 commentaires
Membre depuis
4 août 2007
Dernière connexion
22 décembre 2014
  Publié: 28 août 2007 à 04:33 Citer     Aller en bas de page

A l'imparfait on tend vers le plus que parfait.
Merci pour ces magnifiques lignes
Ondine

 
aristide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
856 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
3 janvier 2018
  Publié: 28 août 2007 à 05:34 Citer     Aller en bas de page

Merci Ondine, je suis très touché.
J'ai écrit ce petit poème en toute modestie, je ne visais pas la perfection c'est pourquoi j'avais parlé d'imparfait.

 
aristide

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
856 commentaires
Membre depuis
17 janvier 2007
Dernière connexion
3 janvier 2018
  Publié: 3 sept 2007 à 15:59 Citer     Aller en bas de page

Merci Thib de ce moment d'égarement qui m'a valu le plaisir de ta visite. Content que tu aies aimé.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2921
Réponses: 18
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Si tu rentrais, mon fils... (Tristes)
Auteur : bekrimation
Calligramme Sylvestre (Loufoques)
Auteur : Lacase
Belle Demoiselle (Amour)
Auteur : Alec-to
Viens (Amour)
Auteur : clovis67
Atterrissage contrôlé... (Tristes)
Auteur : Catalina
Ma fille, mon ange (Amour)
Auteur : Mariesarah
genoux mercurochrome (Autres)
Auteur : aristide
Je t'en prie reviens... (Amour)
Auteur : Alphonse BLAISE.

 

 
Cette page a été générée en [0,0612] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.