Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 62
Invisible : 0
Total : 63
· Lapoètesse
13143 membres inscrits

Montréal: 23 févr 20:25:41
Paris: 24 févr 02:25:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (février 2019) : "On peut être une bonne pâte et rater ses crêpes" :: Cuisine en guerre (aglaé et Aurélien) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
3736 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
23 février
  Publié: 5 févr à 16:00
Modifié:  16 févr à 17:04 par Jean-Louis
Citer     Aller en bas de page

Cuisine en guerre


Après les bûches et les galettes arrive enfin le temps des crêpes.
Deux février, coup d’envoi de la Chandeleur en ce début d’après-midi
Où Aglaé prépare dans sa cuisine le matériel de guerre:
Louche, fouet, poêle, saladier, spatule et cuiller en bois, râpe, tamis, casserole,
Clémentine, bière, Grand-Marnier, Rhum des Iles, Curaçao, livre de recettes (ouf !).

A l’heure H, bondissant hors de la tranchée, euh … de la cuisine
Elle appelle son commis Aurélien au repos à l’arrière en sa chambre
Aurélien peux-tu venir …pas de réponse…rassemblement à l’office
Enfin, tu arrives, il est temps de nous y mettre
.
De nous mettre à quoi Aglaé ; quelle urgence à me faire quitter mon poste.
Ordre du jour : préparer, confectionner, distribuer et manger des crêpes.
Je prends la direction stratégique des opérations
Et te confie la conduite tactique des forces d’intervention.

Bien cheffe. Les hostilités pouvaient débuter.

Premier point, quel type de crêpes voulons nous manger,
Suzette, à la bière, flambée, sautée, soufflée ? la pâte sera-t-elle
Légère, raffinée, très simple, sans œuf ou sans lait etc
.
Que de questions !
Ne t’inquiète pas. Tout est prêt sur le champ de bataille,
Le matériel est réuni, les ingrédients stockés, le personnel équipé
Prêt à payer de sa personne , n’est-ce-pas Aurélien
.
Aglaé on dirait que c’est la guerre.
Oui, cela y ressemble. On ne fait pas de cuisine
La tête dans les nuages, accompagné d’une molle volonté

Ajoute-t-elle, soupçonneuse comme si je devais déjà déserter.
Objectif : 20 crêpes : 4 Suzette, 2 à la bière, 4 avec pâte sans œufs, 4 avec pâte sans lait
4 à la fleur d’oranger et au rhum, 2 soufflées avec crème patissière,
Notez bien tout commis Aurélien
.
A vos ordres cheffe; cependant,
La crêpe Suzette se pose une question, être flambée ou ne pas l’être.
Excellente remarque mais c’est comme tu voudras il y a deux écoles à ce sujet.
Allez, passons à l’attaque… prépare les pâtes
.

Deux heures plus tard c’est le coup de feu en cuisine.
Aglaé faut-il faire sauter les crêpes ou les retourner ?
A mon commandement, faites sauter… Aurélien fais attention je vais chercher le vin.
Ah là là ! je viens d’en faire tomber une, peut-être la prochaine .. zut, par terre aussi
Et Aglaé qui ne revient pas ; recommençons , un, deux, trois et hop
Mince, une partie n’a pas décollée, l’autre est pliée. Encore 17 à faire, courage.
Aurélien que vois-je ! trois tentatives et trois échecs.
Ce soir tu n’obtiendras pas tes galons de premier commis
.

Partout sur le front, Aglaé reprenait les choses en main
Et à 20 heures, le terrain reconquit, rétablissant la situation,
Elle claironna toute fière « A table », comme si elle haranguait une compagnie.
Ma carrière de crêpier était définitivement compromise (tant mieux).

Chaudement félicité (les pâtes) mais blâmé (leurs parcours aérien)
Aglaé m’a donné rendez-vous au 5 mars pour Mardi-Gras…

  Poésie, la vie entière
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Insaisissable, je tourbillonne et disparais...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
481 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
23 février
  Publié: 5 févr à 16:07 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir mon Général
C'est ce qui s'appelle une brigade de cuisine et ça ne rigole pas !!!
Sacrée Aglaé... pauvre Aurélien. Mais au final, crêpe il y a, bravo
Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
13750 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
23 février
  Publié: 5 févr à 16:26 Citer     Aller en bas de page




Bonsoir Jean-Louis,

J'ai adoré te lire !
Superbe !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
3248 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
23 février
  Publié: 5 févr à 18:03 Citer     Aller en bas de page

J'ai comme l'impression que ça beignet dans le bonheur !
Oui, vive mardi-gras.

Et vive Aglaé. Quelle maîtresse femme !

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
344 poèmes Liste
3539 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
23 février
  Publié: 6 févr à 02:26 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jean Louis,
ce n'est pas rien de faire des crêpes, je vois que l'esprit commando est vivement recommandé.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
198 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
23 février
  Publié: 6 févr à 02:48 Citer     Aller en bas de page

Excellent Jean-Louis
Je visualise bien le lancer de crêpes version patrouille de France!
Je serai toi, à mardi gras, je me déguiserai en courant d'air
Bonne journée!

  SHElene
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
3441 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
23 février
  Publié: 6 févr à 04:48 Citer     Aller en bas de page

Bon Jour Jean-Louis


Malgré l'ordre hiérarchique militaire implanté et des méthodologies ergonomiques sophistiqués, scrupuleusement respectées par le commando en charge du projet cuisinier, qualifié ultra prioritaire par l'état major et d'une importance vitale pour la survie de la Nation, quelques boulettes impardonnables sont venues perturber et enrayer le processus de production des 20 crêpes exigées.

Très belle narration structurée, agrémentée par des dialogues parfois surréalistes des deux commando
Bravo.

Amicalement,
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
3736 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
23 février
  Publié: 6 févr à 12:51 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,

Citation de Mawringhe
Bonsoir mon Général
C'est ce qui s'appelle une brigade de cuisine et ça ne rigole pas !!!
Sacrée Aglaé... pauvre Aurélien. Mais au final, crêpe il y a, bravo
Mawr




C'est une petite brigade qui marche à la baguette: Aglaé est redoutable en cuisine ….


Citation de Sybillla
Bonsoir Jean-Louis,

J'ai adoré te lire !
Superbe !
Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla


pour cette franche appréciation.

Citation de In Poésie
J'ai comme l'impression que ça beignet dans le bonheur !
Oui, vive mardi-gras.
Et vive Aglaé. Quelle maîtresse femme !

Bizzz JB



Vivement le 5 mars, pense Aglaé qui compte sur Aurélien champion de la pâte ;il reste un peu de temps pour s'entraîner.[/b]

Citation de Pichardin
Bonjour Jean Louis,
ce n'est pas rien de faire des crêpes, je vois que l'esprit commando est vivement recommandé.
Amicalement
Pichardin



Oui, ici on applique les bonnes vieilles recettes militaires

Citation de SHElene
Excellent Jean-Louis
Je visualise bien le lancer de crêpes version patrouille de France!
Je serai toi, à mardi gras, je me déguiserai en courant d'air
Bonne journée!




Voici deux phrases non dénuées d'humour. Vol de crêpe au-dessus d'une cuisine
Aurélien invisible le 5 mars (c'est sûr) car s'il traîne à la maison

Citation de Actuaire
Bon Jour Jean-Louis
Malgré l'ordre hiérarchique militaire implanté et des méthodologies ergonomiques sophistiqués, scrupuleusement respectées par le commando en charge du projet cuisinier, qualifié ultra prioritaire par l'état major et d'une importance vitale pour la survie de la Nation, quelques boulettes impardonnables sont venues perturber et enrayer le processus de production des 20 crêpes exigées.

Très belle narration structurée, agrémentée par des dialogues parfois surréalistes des deux commando
Bravo.

Amicalement,
actuaire



Ce riche commentaire est vivement apprécié; on ne fait pas de crêpes sans casser des oeufs; repos

A toutes et à tous
Amicalement
jlouis

  Poésie, la vie entière
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
1551 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
20 février
  Publié: 6 févr à 17:37 Citer     Aller en bas de page

Je veux bien laisser la toque de master cheffe à Aglaé, et le tour de main à Aurélien.....mais je postule pour manger les prochaines !!!
Beaucoup d'humour ...et je me suis régalée ( faute de crêpes ) à te lire !!


bonne soirée

 
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
3736 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
23 février
  Publié: 7 févr à 02:51 Citer     Aller en bas de page

Bonjour PEV

Citation de Pieds-enVers
Je veux bien laisser la toque de master cheffe à Aglaé, et le tour de main à Aurélien.....mais je postule pour manger les prochaines !!!
Beaucoup d'humour ...et je me suis régalée ( faute de crêpes ) à te lire !!
bonne soirée



Merci pour ce commentaire enlevé et enjoué.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
272 poèmes Liste
4687 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
23 février
  Publié: 7 févr à 07:54 Citer     Aller en bas de page

Je comprends mieux ce ton martial, il y a eu un coup de feu dans la cuisine…

Amitiés

Yvon

  YD
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
3736 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
23 février
  Publié: 8 févr à 03:21 Citer     Aller en bas de page

Citation de Y.D
Auteur : Y.D :: Posté : 2019-02-07 07:54:57
Je comprends mieux ce ton martial, il y a eu un coup de feu dans la cuisine…
Amitiés
Yvon



Bonjour,
Merci Yvon pour ton commentaire. Aglaé se croit dans les cuisines du mess de la caserne...
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
glycine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
336 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
21 février
  Publié: 11 févr à 08:17 Citer     Aller en bas de page

Vu que je ne sais pas faire les crêpes... je me range du côté d'Aurélien...
mais vu que j'aime les manger... je soutiens aussi Aglaé... sans qui il n'y aurait rien à déguster...
Il ne reste plus qu'à s'attabler... Miam, miam !...
Bravo Jean-Louis... C'est finement écrit... avec beaucoup de recherche, de subtilité et d'humour...

 
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
3736 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
23 février
  Publié: 12 févr à 03:37 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Glycine

Citation de Glycine
Vu que je ne sais pas faire les crêpes... je me range du côté d'Aurélien...
mais vu que j'aime les manger... je soutiens aussi Aglaé... sans qui il n'y aurait rien à déguster...
Il ne reste plus qu'à s'attabler... Miam, miam !...
Bravo Jean-Louis... C'est finement écrit... avec beaucoup de recherche, de subtilité et d'humour...




Merci pour ce commentaire ; la petite brigade, déjà à l'épreuve d'une réception lors d'un précédent épisode, reprend du service.
Aglaé règne en cuisine mais à la chance d'utiliser un commis dévoué et .
Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Miette

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
482 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
15 février
  Publié: 12 févr à 04:06 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup J-Louis, c'est bien écrit et bien mené, un plaisir de lire votre belle et fluide plume

 
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
3736 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
23 février
  Publié: 13 févr à 04:58 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Miette,

Citation de Miette
J'aime beaucoup J-Louis, c'est bien écrit et bien mené, un plaisir de lire votre belle et fluide plume



Merci d'avoir apprécié cette Chandeleur chez Aglaé et son commis Aurélien .

Amicalement

jlouis

  Poésie, la vie entière
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
682 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
22 février
  Publié: 17 févr à 11:21 Citer     Aller en bas de page

Jean-Louis,
L'attitude des personnages met beaucoup d'humour dans votre poème, que ce soit la rigidité militaire d'Aglae qui se prend pour un général en claironnant des ordres ou la grande maladresse d'Aurélien qui fait tomber toutes ses crêpes, ce qui est dommage mais cependant elles sont plus faciles à récupérer que si elles s'etaient collées au plafond.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Jean-Louis


J'ai défait la solitude. Il n'y a pas de chevet où je ne puisse m'asseoir. Andrée Chedid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
3736 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
23 février
  Publié: 17 févr à 12:44 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Flora

Un grand merci pour ce commentaire " attachant". J'ai bien ri en imaginant certaines crêpes au plafond.
Amitiés

jlouis

  Poésie, la vie entière
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 109
Réponses: 17
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0847] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.