Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 71
Invisible : 0
Total : 71
13143 membres inscrits

Montréal: 23 févr 20:28:57
Paris: 24 févr 02:28:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (février 2019) : "On peut être une bonne pâte et rater ses crêpes" :: Patatras ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
intertato

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
81 commentaires
Membre depuis
13 avril 2008
Dernière connexion
17 février
  Publié: 5 févr à 05:18
Modifié:  5 févr à 05:23 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Patatras !

Pourtant tout était prêt, ma pâte reposait
Ma poêle attendait, soigneusement beurrée
Le petit pot de sucre, la petite cuillère
Il ne manquait plus donc que la bonne manière...
Avec délicatesse je versai le mélange
Et bientôt s'opéra la cuisine des anges...
Mais un génie pervers vint mettre le holà
À cet instant crucial le téléphone sonna
Maudit soit ce moyen de communication
Qui d'un coup détourna toute mon attention
Transformant mon action en un film d'horreur...
Celui qui m'appelait fut surpris de l'accueil
Comme un vieux loup blessé je hurlai ma douleur !
Je me dus de porter le crêpe pour mon deuil
Quand enfin retentirent les douze chants de l'heure...


 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
194 poèmes Liste
10627 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
23 février
  Publié: 5 févr à 07:00 Citer     Aller en bas de page

Jolie conclusion en forme de clin d'oeil !

  ISABELLE
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
3441 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
23 février
  Publié: 5 févr à 11:11
Modifié:  14 févr à 07:47 par actuaire
Citer     Aller en bas de page

Bon Jour Intertato,


Belle narration très captivante ... Superbement bien écrit et drôle à la fois... et alors le clou ultime... tout à fait inattendu et le fou rire garanti.

Très original. Contrairement à beaucoup d'autres textes la cuisine n'est apparente que durant quelques vers...



À cet instant crucial le téléphone sonna
Maudit soit ce moyen de communication
Qui d'un coup détourna toute mon attention
Transformant mon action en un film d'horreur
Celui qui m'appelait fut surpris de l'accueil
Comme un vieux loup blessé je hurlai ma douleur
Je me dus de porter le crêpe pour mon deuil
Quand enfin retentirent les douze chants de l'heure...



Bravo. Mission accompli avec bravoure.

Amicalement,
actuaire

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
1551 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
20 février
  Publié: 5 févr à 12:20 Citer     Aller en bas de page

Sourire sur ce texte plein d'humour ....et sur ce chant de leurre qui n'est plus qu'un chant d'erreur ! quelle horreur !!

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Insaisissable, je tourbillonne et disparais...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
481 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
23 février
  Publié: 5 févr à 12:40
Modifié:  5 févr à 12:41 par Mawringhe
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Intertato
J'ai bien ri, pardon si c'est vrai, les brûlures sont douloureuses ! Texte plein d'humour toutefois, un plaisir...
RDV aux " Douze coups de midi ", pour la prochaine Chandeleur
Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
13750 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
23 février
  Publié: 5 févr à 16:34 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir intertato,

Un beau texte plein d'humour !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
344 poèmes Liste
3539 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
23 février
  Publié: 6 févr à 02:42 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Intertato,
faire des crêpes est une chose trop sérieuse pour être dérangé à tout moment. L'isolement total est donc indiqué.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
intertato

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
81 commentaires
Membre depuis
13 avril 2008
Dernière connexion
17 février
  Publié: 6 févr à 04:17 Citer     Aller en bas de page

Merci à toutes et à tous pour ce chaleureux réconfort qui m'aidera à panser mes blessures !

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
272 poèmes Liste
4687 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
23 février
  Publié: 6 févr à 09:42 Citer     Aller en bas de page

super!!!

Yvon

  YD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 88
Réponses: 8
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0578] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.