Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 42
Invisible : 1
Total : 46
· Y.D · SHElene · Didier
13117 membres inscrits

Montréal: 17 nov 12:08:31
Paris: 17 nov 18:08:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Le cri Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
1188 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 22 mai 2017 à 05:41
Modifié:  18 juin à 05:24 par NicoNavel
Citer     Aller en bas de page


Pourquoi vivent ces cris
De douleur et de haine,
Convoquant les esprits,
La rougeur sur nos plaines ?
J’entends souffler la terre
Mais plus siffler le vent,
Les cœurs s'auto-altèrent
Et balaient le printemps.

Seuls des rats déambulent,
Les espoirs capitulent.
Quand la cloche a sonné,
S’enlacent les marées.
Les larmes sont de sang,
Elles épousent le crime
Et recouvrent la cime
De ce foyer glissant.

On m’a dit : viens gamin,
Ne suis pas ce chemin,
Tous implorent l’hybris
Pourtant au nom du fils !
L’aube viendra au jour,
Réclamer, à son tour,
La lumière maudite
Sur les fleurs décrépites.

Au refrain, sous les ponts,
De valeureux pantins,
Aux lugubres destins,
Vers les cieux migreront.
Triste cacophonie
Clopinant sans abri,
Face aux âmes déchues,
Les colombes ont chu.

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
451 poèmes Liste
21962 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 22 mai 2017 à 10:37 Citer     Aller en bas de page

Ce poème traduit des sentiments très profonds, j'ai quand même bon espoir pour les générations qui vont suivre, qu'ils pourront encore entendre chanter les oiseaux.
Un beau poème qui m'a fortement impressionnée
Merci NICO
ODE 31 - 17

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15740 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 22 mai 2017 à 11:41 Citer     Aller en bas de page

très profond poème

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 25 mai 2017 à 11:24 Citer     Aller en bas de page

Je rejoins Ode dans son commentaire..
Belle écriture et beau rythme

Amicalement
V

 
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
2 novembre
  Publié: 27 mai 2017 à 12:10 Citer     Aller en bas de page

magnifique et profond poème, extrêmement touchant!

merci Nico, pour ce merveilleux partage, qui mérite réflexion,

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette



 
Evana


Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
112 commentaires
Membre depuis
26 mai 2017
Dernière connexion
1er décembre 2018
  Publié: 28 mai 2017 à 14:02 Citer     Aller en bas de page

Je ne sais pas trop quoi dire, mis à part : j'adore...
texte profond ou les cri se mélange. Le cri de la terre, le cri du coeur.

Merci pour ce partage.
Eva

  L'ange profané
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
1188 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 8 juin 2017 à 06:04 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi Eva

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
1188 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 5 jan 2018 à 06:33 Citer     Aller en bas de page

Josette ; Jiçé ; V ; Mido ; ODE

Merci à vous amis poètes

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 628
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0695] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.