Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 9
Invisible : 0
Total : 13
· ilizia chaim · pyc · ZACK ATTACK...da mic · LANDE DOUILLETTE
12364 membres inscrits

Montréal: 28 août 09:04:34
Paris: 28 août 15:04:34
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Cher Assassin (1) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Ishtar Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
161 poèmes Liste
4159 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
28 août
  Publié: 20 jan 2013 à 04:54
Modifié:  12 mai 2013 à 16:53 par Ishtar
Citer     Aller en bas de page

Cher Assassin

C'est moi, votre complice, vous m'avez reconnue ?
Je viens me confesser, je vais faire pénitence.
Vous êtes l'assassin de mes rêves de jeunesse,
De mes folles envies de décrocher la lune.
Vous ne m'êtes cher que par le prix à payer :
La fin de l'innocence, la culpabilité.

J'ai été douce avant, j'ai été belle aussi,
Avant de vous croiser dans ce souterrain froid,
Où en quelques instants vous et votre comparse
Vous êtes servi grassement sans écouter ma voix.


Je me suis tue Monsieur, pendant plus de quinze ans,
Singeant la vie des autres, en étouffant mes peurs
Mais je suis devenue malgré moi l'acolyte
De votre dépravation et de vos perversions.
Oh j'aurais dû parler au lieu de me sauver
J'aurais pu éviter à d'autres de souffrir
Mais je ne l'ai pas fait non,
Je ne l'ai pas fait...
Devenant l'associée muette de vos forfaits.


Une autre, plus courageuse que moi a témoigné,
Mais vous avez trouvé que le prix à payer
Était trop élevé alors, sans crier gare,
Vous avez décidé de cesser d'exister.


Me voici à présent à quelques jours seulement
De notre Anniversaire,
Que vais-je faire à mon tour ?
Quelle est la peine en cour pour une complicité ?
La même que son bourreau ou la perpétuité ?


Adieu cher Assassin, j'ai fini ma missive
Je vous verrai peut-être en enfer, une nuit...
Mais ne m'en veuillez pas, je ne suis pas fidèle,
Il se peut qu'un beau jour je me donne à la vie.


.



M

  Il faut beaucoup de temps pour refroidir un coeur, et mille fois plus encore pour le réconforter.
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège


L'espérance est la dernière chose qui meure dans l'homme (Diogène le Cynique).
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
3149 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
28 août
  Publié: 20 jan 2013 à 04:59 Citer     Aller en bas de page

Cet écrit fait mal... encore..
Ta peine est déjà à perpétuité dans ton coeur..
Libères-toi de tes cris... par l'écrit..
Je ne sais que dire de plus pour te consoler..
Sincèrement avec toi... pour cet affreux anniversaire.
Bises.

 
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
12 mai 2013
  Publié: 20 jan 2013 à 05:00
Modifié:  20 jan 2013 à 05:02 par Black Daemon
Citer     Aller en bas de page

Citation de laversill

Vous ne m'êtes cher que par le prix à payer :
La fin de l'innocence, la culpabilité.




un prix trop élever pour se taire sans doute, une phrase assassine, mais magnifique. soutient pour cet anniversaire qui ne se fête pas

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Catwoman


« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
248 poèmes Liste
4555 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
28 août
  Publié: 20 jan 2013 à 05:01 Citer     Aller en bas de page

Un cri de douleur pour une enfant qui s'est tue, qui n'a pas été entendue et donc reste méconnue. Une souillure qui n'a pas été reconnue.
Des pensées torturantes qu'il est bon, j'imagine, d'exprimer par écrit. Soulagement et retour en souffrance pour une terrible date anniversaire. Le temps adoucit la terreur, mais, le souvenir et la douleur sont toujours présents.

Des bises réconfortantes, Magali,
Catherine

 
Rose Eternel.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
287 commentaires
Membre depuis
22 janvier 2011
Dernière connexion
3 janvier
  Publié: 20 jan 2013 à 05:10 Citer     Aller en bas de page

Une lettre forte et touchante...
qui ne peut laisser indifférente !

je te souhaite bien du courage
Amitiés Rose.

 
Maman Luciole


Tout but est un leurre, seul le voyage est véritable
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
1384 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2012
Dernière connexion
9 août
  Publié: 20 jan 2013 à 07:38 Citer     Aller en bas de page

Magali,
Je vais avoir du mal à commenter ton texte...
Il est poignant, bouleversant, c'est comme un cri qui déchire la nuit, comme un cri que tu n'as pas osé pousser plus tôt.
J'ai juste envie de dire qu'il n'y a pas de complicité, non ! Un seul coupable, un seul responsable... et une victime qui survit avec ses terribles souffrances.
Continue d'écrire surtout...
Je suis te tout cœur avec toi

La Marmotte

 
Majestic


"Accomplis chaque acte de ta vie comme s'il devait être le dernier" Marc Aurèle
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
323 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2012
Dernière connexion
9 décembre 2013
  Publié: 20 jan 2013 à 08:41 Citer     Aller en bas de page

Ton texte prend une telle ampleur émotionnelle quand tu te permets de vraiment extérioriser alors que tu semblait souvent adoucir, suggérer au travers d'autres écrits.

Bravo, Magali.

  La paix n'est que mensonge, il n'y a que la passion.
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
244 poèmes Liste
9471 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
22 août
  Publié: 20 jan 2013 à 11:18
Modifié:  20 jan 2013 à 11:37 par SélénaéLaLouveFéline
Citer     Aller en bas de page

laversill

J'ai eu les larmes aux yeux ...Pourquoi ?, je n'en dirais pas plus, si deux mots

Émouvante lecture

Sélénaé

 
Ishtar Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
161 poèmes Liste
4159 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
28 août
  Publié: 20 jan 2013 à 12:27 Citer     Aller en bas de page

Il me manque les mots et c'est paradoxal car j'ai toujours été bavarde...
Je suis à un tournant de ma vie et comme beaucoup, je m'interroge...et c'est à l'écrit que je m'exprime.

Merci à vous...à chacun d'entre vous :

Sidonie, Black Daemon, Catherine, Rose Eternel, blue eyes, La Marmotte, Simple man, Majestic et SélénaéLaLouveFéline.

Kiss and love

Magali

  Il faut beaucoup de temps pour refroidir un coeur, et mille fois plus encore pour le réconforter.
Flamme Noire
Impossible d'afficher l'image
D'or et d'argent, les étoiles, la Terre, le feu, et l'eau.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
2630 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
12 août
  Publié: 20 jan 2013 à 15:45 Citer     Aller en bas de page

Je ne pouvais pas ne pas laisser un mot sous ces lignes...

Si la honte n'existait pas, tout comme le regard des autres et leurs jugements parfois aussi cruels et terribles que l'acte en lui-même, les personnes parleraient plus librement...

Mais bien que certains soient lâches à ce point, il ne faut en aucun cas te sentir coupable de t'avoir tu... Si tu as décidé de réagir par le silence, c'était ton choix et sans doute avais-tu de bonnes raisons, alors à quoi bon t'en tenir rigueur ?

Je trouve cela attroce que tu puisses ne serait-ce qu'une seconde te sentir en même temps que coupable complice de ses actes à lui...

J'ai tant de mots à dire, révoltée par ces êtres qui anéantissent des vies en cinq minutes et qui en plus de leur torture affligée voudraient que nous nous sentions coupables si cela arrive à d'autres...

Ne crois jamais que cela est vrai sinon, bien que mort, il aura tout gagné...!

Vivre et tenter de vivre heureuse sera ta victoire sur lui si tu y parviens pour lui montrer que tu n'es pas lui et que toi tu fais le bien autour de toi,

Courage et sors-toi cette affreuse culpabilité de ta tête !

Chaleureusement et en pensées avec toi,

Lys-Heliyo'cha

  Ma main dans la tienne, jusqu'au levant.
KAISER REDMAHN Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
175 poèmes Liste
461 commentaires
Membre depuis
10 mars 2010
Dernière connexion
26 août
  Publié: 20 jan 2013 à 18:36
Modifié:  20 jan 2013 à 18:50 par KAISER REDMAHN
Citer     Aller en bas de page

Magnifique et sublime lettre Chère M la non maudite
Votre cœur est resté d'or même mis à l'épreuve
Hier est mort et votre conscience connaît ses limites
Protégez la vie dans vos mains et redevenez neuve
Gardez en votre âme l'intacte innocence qui vous habite

Red
http://www.youtube.com/watch?v=KBOXRzacnd0

  KAISER RED
Eliawe

Administratrice


Miaou.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
8147 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
28 août
  Publié: 21 jan 2013 à 05:35 Citer     Aller en bas de page

Ce n'est pas complicité, car ces assassins-là volent souvent la voix aussi (en n'en tenant pas compte, c'est une sorte annihilation).

Je retiens surtout ça, et sa justesse : "Vous ne m'êtes cher que par le prix à payer".

(Et que l'écrit peut aussi se faire parole, après tout.)

 
Balzak

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
1171 commentaires
Membre depuis
7 mars 2011
Dernière connexion
27 juillet
  Publié: 21 jan 2013 à 16:20 Citer     Aller en bas de page

Un écrit émouvant ... Merci à toi ...

 
Ishtar Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
161 poèmes Liste
4159 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
28 août
  Publié: 23 jan 2013 à 02:18 Citer     Aller en bas de page

Cette lettre était un témoignage ni plus ni moins important qu'un autre.
C'est juste que maintenant, mon histoire existe. Elle a été écrite, elle a été lue, elle ne sera pas oubliée.

Merci à vous.

Affectueusement,

Magali

  Il faut beaucoup de temps pour refroidir un coeur, et mille fois plus encore pour le réconforter.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
11163 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
27 août
  Publié: 30 jan 2013 à 14:57 Citer     Aller en bas de page

C'est terriblement émouvant, mais c'est bien d'avoir écrit tout cela......Tu as mon soutien et j'espère que tu pourras profiter de beaux lendemains, on ne peut pas souffrir indéfiniment
Courage LAVERSILL.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Ishtar Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
161 poèmes Liste
4159 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
28 août
  Publié: 1er févr 2013 à 08:45
Modifié:  1er févr 2013 à 09:33 par Ishtar
Citer     Aller en bas de page

ode3117 : Je pense aussi parfois que la roue tourne. Heureusement !
J'avais besoin d'écrire mon histoire, je ne sais pas si c'est bien ou mal. Quand les faits dorment trop longtemps, ils se réveillent en sursaut et perturbent plus que de raison sans doute.

Merci à toi d'avoir laissé ces doux mots.

  Il faut beaucoup de temps pour refroidir un coeur, et mille fois plus encore pour le réconforter.
Semeur d'Amour


En amour, il y a les jardiniers et les fleuristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
2236 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 3 févr 2013 à 05:18 Citer     Aller en bas de page

En espérant que vous avez déposé ici un certain poids pour pouvoir évoluer demain, plus légère.
Un écrit touchant de justesse d'émotions.
Amicalement,
J'M

 
Ishtar Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
161 poèmes Liste
4159 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
28 août
  Publié: 14 févr 2013 à 01:57 Citer     Aller en bas de page

Semeur d'amour : je ne sais si j'ai posé un poids...j'ai posé ces mots qui étaient nécessaires.
Merci pour les vôtres.

M

  Il faut beaucoup de temps pour refroidir un coeur, et mille fois plus encore pour le réconforter.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 582
Réponses: 17
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Pétales de douceur... (Amour)
Auteur : Rimevasion

 

 
Cette page a été générée en [0,1145] secondes.
 © 2000 - 2014 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.