Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 335
Invisible : 0
Total : 337
· Drôle d'oiseau · Lapoètesse
13041 membres inscrits

Montréal: 20 avr 06:36:15
Paris: 20 avr 12:36:15
::S�lection du th�me::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Boîte à suggestions :: Les doublons des titres Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Ashimati Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
316 poèmes Liste
7156 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 14 juin 2010 à 20:58 Citer     Aller en bas de page

Bonjour la team
J'ai remarqué qu'il y avait bon nombre de textes de différents auteurs qui avaient le même titre.
Cela m'est arrivé plusieurs fois et je suppose que je ne suis pas le seul.
Les titres que nous donnons à nos textes sont pour certains protégé par un copyright et d'autres non.
Pour éviter ce désagrément, serait-il possible de mettre en place un système qui "rejetterait" le titre, si celui-ci a déjà été
utilisé.
Je pense que ce ne doit pas être simple, mais why not .
Amitiés
Thierry

 
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
28 mai 2017
  Publié: 15 juin 2010 à 08:12 Citer     Aller en bas de page

je seconde

  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
15 avril
  Publié: 15 juin 2010 à 18:31 Citer     Aller en bas de page

Je n'en vois pas l'intérêt, je ne vois pas pourquoi deux personnes ne pourraient pas avoir la même idée de titre et pourquoi l'une d'entre elles serait contrainte d'en changer. Ou, pour prendre un exemple tout bête, si j'appelle un texte "La nuit", il y a de grandes chances que des dizaines d'autres personnes aient écrit un autre texte complétement différent et portant le même nom. Et on ne peut pas se réserver un titre comme ça pour soi tout seul, ça n'aurait aucun sens et les chances que personne n'ait usé de ce titre-là avant son réellement très minces, et il me semble que c'est le cas pour n'importe quel titre (sauf éventuellement avec un titre de vingts lignes et quelques). Je n'y connais rien quant aux droits des copyrights, mais il m'avait semblé que c'était un texte dans son ensemble - avec son titre, oui, mais pas uniquement. Enfin, personnellement, il ne me viendrait jamais à l'idée de "réserver" un titre, j'en ai déjà vu qui avaient eu les mêmes idées que moi, j'ai forcément déjà eu les mêmes idées que d'autres, c'est à n'en pas douter...

Peux-tu m'expliquer ton point de vue sur la question, sans forcément parler du copyright (mais pourquoi pas), parce que j'ai réellement du mal à le saisir ? J'ai peut-être tout simplement mal compris ce que tu demandais, aussi, mais à cette heure-là, on me pardonnera

 
Ashimati Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
316 poèmes Liste
7156 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 15 juin 2010 à 21:04
Modifié:  15 juin 2010 à 21:16 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

Eliawe
Je vais me permettre de répondre à ta question par une question :
Si je publie sur LPDP, un texte que j'intitule "Les chants de Maldoror" ou "Les fleurs du mal", quelle sera ta réaction première?

 
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
15 avril
  Publié: 16 juin 2010 à 05:26
Modifié:  16 juin 2010 à 05:26 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

Ma réaction première sera de te trouver un peu présomptueux. Mais ni l'orgueil ni le pastiche ni la parodie n'étant prohibés, je ne trouverais pas qu'il faille interdire que tu donnes ces titres à des textes...

Je me dirais aussi que le hasard n'a rien à voir avec ce choix de titre, or il m'est déjà arrivé de tomber sur un texte qui avait le même titre qu'un des miens que je n'ai jamais publié, je me suis contentée de me dire que, décidément, l'originalité n'était pas mon fort. Comment peut-on garantir être les seuls à penser un titre ou tout du moins, être les premiers ? Et, dans le cadre des titres très "répandus" comme "Je t'aime", faudrait-il interdire à des dizaines de personnes d'appeler leur texte ainsi sous prétexte qu'une autre est passée avant eux (quand bien même je suis persuadée que ce titre trônait au dessus d'un texte, quelque part, bien avant la création de LPDP) ?

 
Ashimati Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
316 poèmes Liste
7156 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 16 juin 2010 à 12:36 Citer     Aller en bas de page

Citation de Eliawe
Ma réaction première sera de te trouver un peu présomptueux. Mais ni l'orgueil ni le pastiche ni la parodie n'étant prohibés, je ne trouverais pas qu'il faille interdire que tu donnes ces titres à des textes...


Tu as entièrement raison quand tu dis que ce serait présomptueux mais cette notion induit alors que certains titres restent intouchables et qu'il serait malvenu de les reprendre, même si rien ne l'interdit.
Omis le coté désagréable (qui je l'avoue titille un peu mon égo), je pense que l'on pourrait avec une base de donnée, vérifier si le titre existe et après, à chacun de voir.
Merci de m'avoir donné ton point de vu

Citation de Vipera Dalloway
Si l'on suit ton raisonnement, pourquoi se limiter à La passion des poèmes? Il faudrait recenser tous les titres de poèmes écrits depuis le début de l'humanité pour être sûr qu'il n'y a pas de doublon !
Personnellement, je doute qu'à ce stade de l'évolution humaine nous puissions encore nous targuer d'être originaux compte tenu du nombre d'êtres qui nous ont précédés. Dès lors, à quoi bon restreindre notre possibilité de titrer nos textes comme bon nous semble?
Certains se moquent des titres, comme moi.
Pourquoi venir nous embêter en nous obligeant à choisir un titre pour un texte qui - de toute façon - sera éphémère ?

En conclusion, une suggestion qui restreindrait notre liberté et celle d'autrui de manière injustifiée.


Bonjour Vipera
Je pense que dans ta synthèse, tu as trop simplifié la question originale.
Effectivement, il faudrait recensé tout ce qui a été écrit depuis des siècles, mais si nous pouvions commencer par la Passion, ce serait déjà bien.
Personnellement, je trouve qu'il y a sur ce site des écrivains très originaux, dire que nous ne créons rien de nouveau est assez blessant pour l'ensemble des membres. Tout n'est pas "bon", je te l'accorde, mais de temps en temps, il y a quelque chose de fort qui sort, et ça c'est bien.
Certains se moquent des titres, comme moi.
Alors explique-moi pourquoi, lorsque j'ai écrit un texte qui s'intitulait "Barbara..." et qui était un hommage à Prévert, tu as crié au scandale. Je me suis senti tellement mal, que je l'ai retiré pour éviter les foudres.
Là, c'est toi qui a touché à ma liberté d'expression, parce que ce titre là est intouchable?

Pourquoi venir nous embêter en nous obligeant à choisir un titre pour un texte qui - de toute façon - sera éphémère ?
Qui te dit que dans quelques années, on étudieras pas du Vipera Dalloway en classe
Ce serait cool, tu crois pas, il ne faut jamais sous estimer ces capacités,ce qui nous semble banal aujourd'hui, peut-être éternel demain

D'où la naissance de ce topic
Merci à toi de ta participation et de ton avis

 
Ashimati Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
316 poèmes Liste
7156 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 16 juin 2010 à 14:11 Citer     Aller en bas de page

Je savais qu'il en fallait peu pour que l'acidité de tes propos reprenne le dessus, juste une anecdote et tu mords à pleine dents.En fait c'est assez facile de te faire déborder.
La vindicte de tes propos partout ou je passe me lasse profondément et il est bien dommage que tu ne viennes jamais pour une construction, mais pour y lâcher ton venin.
C'est bien dommage mais cela te regarde.
Tu vas bien sur répondre à ce post, ce qui est tout à fait normal au vu de ce que je viens de dire, ensuite je te demanderai de bien vouloir arrêter pour que ce topic ne soit pas encombré par des hors sujets.

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
638 poèmes Liste
18535 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 16 juin 2010 à 14:21 Citer     Aller en bas de page

Je vais revenir à la question initiale... Et répondre... vue "gestion"

(a priori, personnellement, je pense que la question peut être posée même si en terme pratique autant qu'en terme "droit", je m'interroge sur le fait de pouvoir vraiment établir "une règle"... Cela tient plus du cas par cas... )

Donc... Je vois un problème à cela.... C'est que des titres plutôt courants... Genre composé d'un mot ou d'une phrase assez "banale" et pourtant non soumis à dépôt... deviendraient inaccessibles...

Je pense que la meilleure des méthodes reste celle de "l'huile de coude"... Signalement + Preuve de dépôt... Après on fera le traitement... Je ne pense pas qu'on puisse raisonnablement mettre un tel système en place...

Même si en admettant qu'on puisse mettre un système "déclaratif" pour signaler un titre déposé (ce qui permettrait de faire le tri). Cela nécessiterait une vérification de cette déclaration par l'équipe de gestion... Or... Si l'équipe fait son possible pour effectuer les recherches de plagiats, elle ne peut se substituer à l'auteur pour faire valoir ses droits... Et elle n'est pas non plus là pour valider la véracité d'un enregistrement... Surtout qu'elle n'en pas les moyens ni la compétence.

En revanche, il est tout à fait dans son rôle de traiter un signalement...

Sur le fond... Il me semble qu'il n'est pas judicieux de mettre en place un "système mécanique" lorsqu'une règle ne peut pas être clairement établie...

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Octobre


en mon jardin sa vie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
812 commentaires
Membre depuis
26 avril 2008
Dernière connexion
25 février 2017
  Publié: 16 juin 2010 à 14:44 Citer     Aller en bas de page



S’il fallait qu’une fois utilisé, un mot ne puisse plus servir
je gage qu’on glisserait rapidement de La Passion Des Poèmes à La Passion Du Mime

 
allumette

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
725 commentaires
Membre depuis
14 mai 2007
Dernière connexion
12 mars 2011
  Publié: 16 juin 2010 à 17:33 Citer     Aller en bas de page

très franchement...
ça me gonflerait tellement de devoir chercher un titre qui n'a pas encore été donné que si ça ne marche pas avec le premier je laisserais probablement tomber

remarque pour ce que ça risquerait de changer au nombre de textes que je poste

 
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 17 juin 2010 à 11:37 Citer     Aller en bas de page

Si je comprends bien, une fois qu'un titre a été utilisé il n'est plus possible de le reprendre. Une fois qu'une phrase est déposée, c'est fini, Dès lors qu'un mot est écrit il appartient à l'auteur.

Ainsi, on verrait notre vocabulaire se réduire petit à petit et bientôt nous communiquerions que par signes. jusqu'au moment où quelqu'un aura l'idée de déposer les signes pour se les réserver. Ouais

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
357 poèmes Liste
20719 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
29 décembre 2017
  Publié: 17 juin 2010 à 11:46 Citer     Aller en bas de page

C'est le serpent qui se mord la queue Thierry .

Pour en revenir à la question première, oui, il y a des titres intouchables. Parce qu'ils sont déposés, ou d'écrivains et poètes célèbres. La solution est celle que propose Eric, au même titre qu'un pseudonyme, une idée, etc... C'est à dire le faire déclarer. Après, on peut en être propriétaire, mais autoriser à ce qu'on nous le reprenne, dans certains cas... Bref...

Quoiqu'il en soit c'est à l'auteur de faire les démarches pour faire protéger ses titres, au même titre que ses textes... En plus tu oublies la notion de titre simple, comme "je t'aime", etc. Plus personne ne pourrait le prendre, alors que bon à la base c'est même pas un titre, c'est une affirmation dans une certaine langue.

(Va-t-on signaler ce commentaire pour X ou Y raisons? Je demande à voir... Parce que ce que je viens de dire a encore sans doute choqué certaines personnalités... ).


  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Ashimati Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
316 poèmes Liste
7156 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 17 juin 2010 à 12:11
Modifié:  17 juin 2010 à 12:13 par Ashimati
Citer     Aller en bas de page

Lunastrelle
Non tu as raison sur l'ensemble.
Si j'ai proposé cette idée, c'est en fait parce que j'ai été confronté à cette situation ( pas sur la Passion), et que l'on m'a reproché d'avoir utilisé le titre d'une œuvre que malheureusement je ne connaissais pas.
Il n'est pas question de censuré des phrases ou des mots (Corwin, tu pousses le bouchon, mais c'est bien de le dire), mais juste de donner aux auteurs la possibilité de ne pas commettre d'impair en pouvant se renseigner dans une base de données.
Après libre à chacun de faire ce que bon lui semble

Vipera Dalloway

Je te fais mes excuses publiques
Je me suis emporté pour rien, surtout que c'est toi qui a raison sur le fond. J'ai parfois tendance à ne pas lire entre les lignes et mon emportement est inqualifiable.
J'espère sincèrement que tu les accepteras
Amicalement
Thierry

 
allumette

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
725 commentaires
Membre depuis
14 mai 2007
Dernière connexion
12 mars 2011
  Publié: 17 juin 2010 à 12:21 Citer     Aller en bas de page

*un jour il faudra qu'on m'explique ce qui est susceptible de vexer les gens, parce que souvent je vois pas pourquoi les discutions partent en cacahuète...*

pour savoir si le titre est déjà pris, en théorie si tu le tapes entre "" dans google c'est bon

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je suis une partie de nous unique et multiple à la fois (chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
298 poèmes Liste
17240 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 17 juin 2010 à 14:10
Modifié:  17 juin 2010 à 14:11 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

"Pour en revenir à la question première, oui, il y a des titres intouchables."

c'est pas mon avis mais bon

juste pour dire que comme Manon, je pense que le plagiat c'est vraiment des passages entiers, voire des associations assez originales (quoique comment savoir si cela n'a pas déjà été dit)

imaginons par exemple ces deux vers de Baudelaire (La servante au grand coeur dont vous étiez jalouse)

"Et quand Octobre souffle, émondeur des vieux arbres,
Son vent mélancolique à l'entour de leurs marbres,"

Je veux dire pour ressortir spontanément une phrase pareille, faut quand même le faire.....

Après si demain j'écris un texte et que je veux l'intituler 'Son vent mélancolique' je peux pas ? bah pourtant c'est ptet pas le même sujet que Baudelaire que je vais traiter , enfin bon suis pas sure de me faire comprendre là


Vinie (qui enfonce des portes ouvertes * oui j'aime les courants d'air *)



  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
357 poèmes Liste
20719 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
29 décembre 2017
  Publié: 17 juin 2010 à 14:52
Modifié:  17 juin 2010 à 14:52 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Vinie, quand je voulais dire des titres intouchables, je me suis placée du point de vue de certaines personnes face à certains écrits célèbres et qui hurleraient au scandale que l'on reprenne ces titres là alors qu'ils ne sont pas non plus "originaux" ^^ (s'il vous plaît, les guillemets sont à prendre en compte!). Parce que pour moi évidemment c'est pas possible de ne pas avoir les mêmes idées qu'untel (combien de fois j'ai voulu faire un jeu de mots dans le titre, et que quelqu'un l'a déjà fait avant moi...)



Citation de allumette

*un jour il faudra qu'on m'explique ce qui est susceptible de vexer les gens, parce que souvent je vois pas pourquoi les discutions partent en cacahuète...*





Pareil, et je voudrais rajouter quelque chose mais je me retiendrai, de peur de choquer encore certains esprits ici .

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
638 poèmes Liste
18535 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 17 juin 2010 à 15:58 Citer     Aller en bas de page

Un petit lien sur le sujet...

protection des titres


(pensez à garder la boite d'aspirine à portée de main... avant de cliquer....

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
638 poèmes Liste
18535 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 17 juin 2010 à 16:08
Modifié:  17 juin 2010 à 16:09 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page



* la première fois que j'ai lu l'article... je me suis dit... "en plus, l'auteur du billet s'est arrêté à une analyse comparée entre système français et anglais"^^ Et si on fait ça... pour tous les pays, j'essaie d'imaginer.... Mais pour aller juste que là.. je crois que faut changer de boîte de médoc... faut un remède de cheval pour tenir *

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Ashimati Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
316 poèmes Liste
7156 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 17 juin 2010 à 18:12 Citer     Aller en bas de page

Citation de Bestiole
"Pour en revenir à la question première, oui, il y a des titres intouchables."

c'est pas mon avis mais bon


Nous sommes au moins d'accord sur un point, il y a des titres intouchables qu'on le veuille ou non.
J'ai lu avec intérêt l'article que nous propose Éric : protection des titres.
Omis le comparatif Franco/Anglais, il semblerai qu'il y ait une sorte de loi protectrice, qui ne me saute pas aux yeux, mais qui existe.
Je reconnais que là, c'est totalement ingérable, sauf à grande échelle, mais cela a le mérite de nous dire qu'il faut quand même se méfier.

 
an empty lake


C'était presque ça les deux premières fois...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
928 commentaires
Membre depuis
30 janvier 2009
Dernière connexion
14 février 2017
  Publié: 18 juin 2010 à 02:44
Modifié:  18 juin 2010 à 13:29 par an empty lake
Citer     Aller en bas de page

en gros si on me vole un de mes titres "bizarres" ... et que vous trouvez un autre texte qui s'appelle pareil dans trois semaines ... je pourrais même pas dire qu'il/elle m'a plagié .. ?

monde de merde

je coche pas "auteur du texte" pour rien, ça comprend le texte et le titre.


(pour les pseudos titres "pour toi mon amour" logique que ça ne compte pas... c'est du générique, )


la langue française est assez riche pour que les plus intelligents puissent trouver des titres originaux.
désolé pour les autres.


ps: c'est bon je fais pas de l'auto pub, j'en ai pas besoin et je m'en fou.

 
allumette

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
725 commentaires
Membre depuis
14 mai 2007
Dernière connexion
12 mars 2011
  Publié: 18 juin 2010 à 18:47 Citer     Aller en bas de page

en effet il y a des titres suffisamment "bizarres" pour que le fait de les retrouver ailleurs soit un poilounet suspect...

mais il y en a tellement qui sont +/- banals, ou au moins pour lesquels il n'est pas plus étonnant que ça que 2 personnes pensent au même...

et personnellement, à ce niveau là je suis une très grosse faignasse

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3832
Réponses: 37

Page : [1] 2

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 938/13040

8.6%
 
 81 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.8%
 
 73 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

5.1%
 
 48 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.7%
 
 147 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 17 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

11%
 
 103 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.4%
 
 182 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

30.6%
 
 287 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0701] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.