Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 29
Invisible : 0
Total : 29
13121 membres inscrits

Montréal: 21 nov 03:11:36
Paris: 21 nov 09:11:36
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes tristes :: La Falaise où je Sombre... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
❀ninette1952


L'enfant qui ne joue pas n'est pas un enfant, mais l'homme qui ne joue pas a perdu à jamais l'enfant
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
460 commentaires
Membre depuis
9 février 2016
Dernière connexion
6 novembre
  Publié: 18 avr 2016 à 15:03
Modifié:  30 mai 2016 à 05:48 par ❀ninette1952
Citer     Aller en bas de page

La FALAISE où je SOMBRE...

Je suis en haut de la falaise
et je ferme les yeux
Le vide m'attire comme un malaise
pourtant le ciel est si bleu...

J'ai envie de sauter
les vagues de la mer chantent
je voudrais m'envoler
m’asseoir sur le même nuage que tu enchantes

Je regarde l'eau parfois
et je sombre dans son univers froid
Comme j'ai tant besoin de toi ma fée
m'empêcher de me détruire et de tomber

La falaise s'écroule et je regarde ces pierres
Comment éteindre ce feu de colère
qui brûle en moi indéfiniment
et qui me bouffe sournoisement...

Je sens mon cœur chavirer
La douleur engloutie toutes mes pensées
je m'approche encore plus du gouffre
le jour va bientôt décliner...

Je suis de nouveau là
me posant mille question
Je saute oui ou non ?
Et je m'en retourne sur la voie...

Ce ne sera pas encore ce soir
que la mort m'emportera
Peut-être demain matin on verra
Tous mes comprimés avalés de désespoir...

Je reviendrais sur le haut de la colline
pour essayer de te voir de près ma fée
Te revoir mon enfant si belle si divine
et enfin te retrouver ...

Pour oublier ma douleur inconsolable
Sauter dans le vide pour ne plus agoniser
Être égoïste ...enfin m'isoler
le destin me donnant cette souffrance insurmontable

Me voilà de nouveau sur la falaise
Ce triste soir du six juillet deux mille treize
me hante et l'eau m'appelle encore ce soir
Je ne supporte plus ce désespoir ...

Si vous lisez ce texte là
c'est que je suis encore comme une zombie
à moitié vivante à moitié morte aussi
Car ma fée ne veut pas encore de moi ...
© annie... ninette195Ձ

  Il faudrait vivre ses rêves avant d'avoir trop de regrets
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
692 poèmes Liste
14864 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 17 mai 2016 à 15:33 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir ...j'ai lu ici et là des morceaux de ton histoire et de ta fille . Absente souvent ces jours, j'ai désiré te lire et te dire oh combien je comprends ta peine immense.
Merci aussi pour la beauté des poèmes que tu viens de publier ici.
Je reviendrai encore



Amicalement

galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 525
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0213] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.