Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 33
Invisible : 0
Total : 37
· Peau d'Âme · Bergamote · Aude Doiderose
Équipe de gestion
· Bombadil
12394 membres inscrits

Montréal: 22 oct 05:31:53
Paris: 22 oct 11:31:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: L'amour brisé Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lyrielle


Une vie sans amour, c'est comme une opération sans anesthésie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
11 commentaires
Membre depuis
20 août 2008
Dernière connexion
4 août 2009
  Publié: 12 sept 2008 à 14:57
Modifié:  2 nov 2008 à 01:51 par Lyrielle
Citer     Aller en bas de page

L'amour est un précieux cadeau
ou peut-être un inavoué fardeau
nous enveloppant d'un linceul
prêt à fuir, le bonheur sur le seuil

Les tableaux de nos vies
s'étendent à l'infini
que reste-t-il de la passion
hormis de l'incompréhension

Les amours démolis
des coeurs enfouis dans l'oubli
la vérité s'expose à nos yeux
sous un ciel crépusculeux

Les serments ne sont que pièges à tourments
surnois venin d'infidèles amants
trompeurs sont ces sentiments
se concluant en ruptures d'enchantements

Voilà que le miroir se brise
et nos images s'épuisent
machine à souvenirs rouillée
rires d'antan reniés

Les gouttes de sang sur le plancher; trahison
horrible, comme nous nous haïssons
pourtant, je prie pour que tu reviennes
honteuse, mais envieuse d'être encore tienne

Mes pleurs remplissent le tombeau de mes désirs
mon coeur s'emballant au son de la mystique lyre
mon souffle haletant lorsque je parcours ce chemin
le chemin d'hier et sans lendemain

Y a-t-il une issue dans cette prison
pourrions-nous, nous les hommes, avoir des émotions
si simplement tu pouvais apparaître
et panser ce que l'on appelle mon être

L'amour n'est pas fait pour durer
il ne peut que se briser
phénomène si fragile et éphémère
telle une saveur douce-amère


-Drey Van Zeig

  [An ye harm none, do what ye will]
twistyben


le poème est le coeur du poète
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
3 commentaires
Membre depuis
6 septembre 2008
Dernière connexion
22 juillet 2011
  Publié: 12 sept 2008 à 15:08 Citer     Aller en bas de page

Coucou a toi.
Très jolie le poème j'adore

  Que la TERRE rougisse de plaisir pr ses inombrables beautés dont le genre humain fait parti
Lyrielle


Une vie sans amour, c'est comme une opération sans anesthésie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
11 commentaires
Membre depuis
20 août 2008
Dernière connexion
4 août 2009
  Publié: 12 sept 2008 à 15:23 Citer     Aller en bas de page

Merci de m'avoir lu et merci pour le commentaire ^^

  [An ye harm none, do what ye will]
Seigneur Vador


Une fois tu t'engages dans le Côté Obsur, à jamais il dominera ton destin
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
98 commentaires
Membre depuis
11 septembre 2008
Dernière connexion
23 octobre 2008
  Publié: 12 sept 2008 à 16:32 Citer     Aller en bas de page

Tout juste l'amour n'est pas fait pour durer.

Sinon, j'aime beaucoup ce poème. L'amour est une invisible prison.

Amitiés.

  Dommage que tu ne connaisse pas le pouvoir du Côté Obscur
Lyrielle


Une vie sans amour, c'est comme une opération sans anesthésie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
11 commentaires
Membre depuis
20 août 2008
Dernière connexion
4 août 2009
  Publié: 6 oct 2008 à 21:27 Citer     Aller en bas de page

Merci de vos commentaires, c'est très apprécié ^^

  [An ye harm none, do what ye will]
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 4046
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0619] secondes.
 © 2000 - 2014 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.