Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 13
Invisible : 0
Total : 13
13367 membres inscrits

Montréal: 7 juil 21:35:39
Paris: 8 juil 03:35:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Quatrième rencontre : autour du rondeau  :: Hors-d’âge Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
14210 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 30 juil 2018 à 12:57 Citer     Aller en bas de page



Le caresser pendant l’orage
Quand les éclairs du paysage
Fendent le ciel si lourd et fort
De sa silhouette incolore
Mouvante et floue tel un mirage.

Les amours défuntes, hors-d’âge
Sèment leur peine en héritage.
Que ne puis-je une fois encore
Le caresser !

La nuit venue je m’offre en gage
À quelqu’inconnu de passage
J’erre de cœurs, de peaux en corps
Me fourvoyant dans ces efforts
Car mes mains n’ont qu’un seul usage :
Le caresser.


 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
783 poèmes Liste
22595 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 30 juil 2018 à 13:36 Citer     Aller en bas de page

La forme est parfaite, le fond est profond.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12349 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 30 juil 2018 à 15:20 Citer     Aller en bas de page

Je dirais même plus : le fond est parfait, la forme est profonde !

Euh ... je ne sais pas si c'est un bon plan de dire ça

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
14210 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 31 juil 2018 à 12:40 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose
La forme est parfaite, le fond est profond.



Merci ma doudou. Je vais arrêter de creuser sinon j'atteindrai le noyau terrestre.

Citation de Maschoune
Je dirais même plus : le fond
est parfait, la forme est profonde !

Euh ... je ne sais pas si c'est un bon plan de dire ça


À toi de voir !
Merci Isa.

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
3494 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 1er août 2018 à 09:39 Citer     Aller en bas de page

...j'M ! (ltu dépasses le simple exercice du Rondeau, il y a du sens et du sentiment dans une belle harmonie ici...)

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
5543 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 1er août 2018 à 10:06 Citer     Aller en bas de page

Très belle nuit d'orage et très beau rondeau. Bravo
Merci pour le partage.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Cléo
Impossible d'afficher l'image
J'ai mis les pieds sur le paillasson du chagrin/ Et je l'ai repoussé bien loin
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
162 commentaires
Membre depuis
3 juin 2018
Dernière connexion
4 janvier
  Publié: 1er août 2018 à 11:24 Citer     Aller en bas de page

Des jolis mots !

  La joie est la conptine de nos heures
L’Hirondelle Cet utilisateur est un membre privilège


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
3818 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 1er août 2018 à 16:03
Modifié:  1er août 2018 à 16:08 par L’Hirondelle
Citer     Aller en bas de page

Une profondeur sans égal.

Alors l’amour c’est comme l’alcool plus la bouteille est vieille plus elle a à offrir ?

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
14210 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 17 sept 2018 à 05:31 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous pour vos gentils mots. Je me suis prêtée à l'exercice et je suis heureuse que vous ayez aimé.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 613
Réponses: 8
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0280] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.