Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 593
Invisible : 0
Total : 597
· Gylfi · Willie · ]PeGaSe[ · Allantvers
13575 membres inscrits

Montréal: 28 sept 18:23:45
Paris: 29 sept 00:23:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: La traversée Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 24 sept 2014 à 07:48
Modifié:  9 avr 2015 à 09:10 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

La traversée

Arpentant nus le chemin des ombres
En rang sans bruit et sans nul espoir
Nous vînmes à la lumière noire
Affligeant linceul de nos décombres

La marche avait pris toute une vie
Ils étaient loin les rires d’enfants
Les cris de ces êtres triomphants
Les joies les rêves et les envies

Main dans la main nous voici sans masque
Effleurant la crainte Vérité
De la seconde à l’éternité
Un souffle un vent puis une bourrasque

Nos dieux seront-ils là pour fermer
Le livre de nos choix insensés
Pour régénérer nos corps blessés
Et réconforter les mal-aimés

Le crépuscule pointe son doigt
Le bout du chemin est à portée
Et déjà s’étiole la clarté
Le rideau tombe en ce vil endroit

Il est temps de se laisser aller
D’expirer le dernier souffle inique
Le néant ou le néon quantique
Quand s’inclinent nos corps essoufflés

Aux cieux avides et arrogants
Je dédie ce chant de rage noire
Balançant ce cri de désespoir
Je me décompose en les narguant



 
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2746 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 24 sept 2014 à 20:13 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lykan
La traversée
Aux cieux avides et arrogants
Je dédie ce chant de rage noire
Balançant ce cri de désespoir
Je me décompose en les narguant



J'ai un faible pour cette dernière strophe... sinon l'ensemble pose des questions auxquelles je ne suis pas insensible... jouer le jeu, porter le masque, crâner pour ne pas montrer sa souffrance.

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 25 sept 2014 à 07:55 Citer     Aller en bas de page

Citation de gmlavie
Un fort ressenti sur cette traversée si bien pensée...

J'ai aimé particulièrement ce couplet qui ouvre l'espoir d'un ailleurs réconfortant

Nos dieux seront-ils là pour fermer
Le livre de nos choix insensés
Pour régénérer nos corps blessés
Et réconforter les mal-aimés

Super partage, merci

Amicalement,

gmlavie



Je n'irais pas jusqu'à parler d'espoir mais si tel est votre ressenti, tant mieux.
Des questions bien plus que des réponses (qui peut prétendre les avoir !).

Merci pour votre passage sous mes mots.


Citation de Peau d'Âme
Jolie trouvaille que le néant ou le néon quantique. Merci.



Cette idée d'une subsistance sous forme d'onde, d'une conscience individuelle qui retourne à un tout est l'une des théories récentes. Son côté "scientifique" n'a cependant nullement été démontré. Une hypothèse parmi d'autres.
Pour ma part je penche pour le néant.

Citation de SienKieWicz

Citation de Lykan
La traversée
Aux cieux avides et arrogants
Je dédie ce chant de rage noire
Balançant ce cri de désespoir
Je me décompose en les narguant



J'ai un faible pour cette dernière strophe... sinon l'ensemble pose des questions auxquelles je ne suis pas insensible... jouer le jeu, porter le masque, crâner pour ne pas montrer sa souffrance.




Hé bien SienKieWicz nous partageons ce petit faible.
Cela fait toujours du bien de gueuler.
Merci pour votre passage.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16592 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 25 sept 2014 à 10:12 Citer     Aller en bas de page

très profond

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15512 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 25 sept 2014 à 10:16 Citer     Aller en bas de page

Une traversée comme une errance...un espoir entrevu et un dernier sursaut qui s'étale dans un cri de rage et de désespoir le regard tourné vers un ciel sourd et méprisant avant de disparaître dans le néant...

Comme toujours c'est fort et très beau...

Alex

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 27 sept 2014 à 06:16 Citer     Aller en bas de page

Citation de mido ben
très profond



Merci bien, votre appréciation me fait plaisir.

Citation de Alphonse BLAISE
Une traversée comme une errance...un espoir entrevu et un dernier sursaut qui s'étale dans un cri de rage et de désespoir le regard tourné vers un ciel sourd et méprisant avant de disparaître dans le néant...

Comme toujours c'est fort et très beau...

Alex



Hé bien Alex, tu devais être plus que douée en résumés, parce que là, c'est parfait, tu as tout synthétisé en quelques mots.
Bravo et merci pour tes mots sous les miens.

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 30 sept 2014 à 09:08 Citer     Aller en bas de page



Bonjour Lycan,

Merci pour ce partage puissant de tes émotions !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 1er oct 2014 à 11:59 Citer     Aller en bas de page

Citation de sybilla


Bonjour Lycan,

Merci pour ce partage puissant de tes émotions !


Mes amitiés

Sybilla



C'est moi qui vous remercie pour vous être arrêtée sous mes mots et pour votre appréciation très appréciée.

Au plaisir...

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 30 nov 2014 à 10:22 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lycan,


Un plaisir de toujours te lire, merci c'est excellent !

Mes amitiés
James

  Membre de la Société des poètes Français.
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 30 nov 2014 à 12:21 Citer     Aller en bas de page

Citation de James
Bonjour Lycan,


Un plaisir de toujours te lire, merci c'est excellent !

Mes amitiés
James



Merci James,

Ton appréciation est totalement réciproque.
Tu as un style bien à toi et je reste bien souvent sans trouver les mots pour commenter ce que tu écris. D'où mes silences...

Amicalement,

LK

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 10 déc 2014 à 04:19 Citer     Aller en bas de page

Citation de Flamme d'Ange
ça fait mal, et ça fait du bien à lire...

J'ai adoré, tout simplement...



Flamme d'Ange,

Votre commentaire est à l'image de la vie. La douleur côtoie le plaisir, le bien-être est hélas parfois remplacé par les plus profondes peines, qu'elles soient physiques ou morales.

Merci pour votre passage.

 
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
1905 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
25 août
  Publié: 10 déc 2014 à 05:11
Modifié:  10 déc 2014 à 05:12 par  Xenia
Citer     Aller en bas de page

bonjour
à chacun sa traversée, ses passages obligés, ses révoltes et ses espoirs,
nous avons toutes sortes de béquilles pour nous soutenir, nous avons tous notre propre idée de la dignité
j'ai aimé ma lecture

  Critiques acceptées
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 18 déc 2014 à 14:30 Citer     Aller en bas de page

Citation de Xenia
bonjour
à chacun sa traversée, ses passages obligés, ses révoltes et ses espoirs,
nous avons toutes sortes de béquilles pour nous soutenir, nous avons tous notre propre idée de la dignité
j'ai aimé ma lecture



Xénia,

Votre commenter est plein de sagesse et je ne peux qu'acquiescer.
Il manque sans doute une composante supplémentaire : la douleur. Et l'impuissance qu'elle engendre parfois.

Merci pour vos mots sous les miens.

LK

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 31 juil 2018 à 11:22 Citer     Aller en bas de page

Citation de NicoNavel
Ne serait-ce que pour l'utilisation de l'ennéasyllabe, que l'on peut trouver bancal et que vous avez su rendre harmonique, chapeau...

Ce tableau noir et désenchanté m'a beaucoup touché. Une sensibilité exacerbée et un rare plaisir d'écrire se dégage de vos mots.



L'explication de cette métrique est toute simple.
Je n'ai jamais cherché à écrire un poème, je ne me suis jamais dit "tiens, écrivons un truc sur ceci ou cela".
Ce qui se passait, c'était une phrase qui me jaillissait en pleine face, venue d'on ne sait où, et je savais alors qu'un poème m'appelait.
La plupart du temps, j'y ai répondu favorablement.
Et lorsqu'il commence par neuf syllabes, c'est alors sur ce tempo qu'il faut continuer.

Histoire de mots...

 
Dominique Bouy Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
379 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2013
Dernière connexion
22 juillet
  Publié: 6 août 2018 à 19:49 Citer     Aller en bas de page

Présent dans la pensée et l'espoir gonfle ses ailes, .

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1552 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 11 août 2018 à 18:19 Citer     Aller en bas de page

Citation de Dominique Bouy
Présent dans la pensée et l'espoir gonfle ses ailes, .



L'espoir n'est-il pas toujours noir ?
Merci pour cet arrêt au milieu de la traversée.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1783
Réponses: 15
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

La lectrice (Autres)
Auteur : Klafooty
Un nouveau départ (Citations personnelles)
Auteur : NoRa CherrAt
Il pleut toujours là où c’est mouillé (Textes érotiques)
Auteur : Aude Doiderose
s'aimer encore (Amour)
Auteur : brunototi
Les défroqués (Citations personnelles)
Auteur : ode3117
Fusils (à Gaza) (Autres)
Auteur : Catwoman
Un petit coup de canif (Citations personnelles)
Auteur : Pichardin
pensée (Autres)
Auteur : tinasara
Rapport Psychiatrique (Contes d'horreur)
Auteur : Andesine
Oublier , (Autres)
Auteur : elmorabethi
La pénombre du désespoir (Tristes)
Auteur : Vanity
Cupidon croisant Bacchus (Textes érotiques)
Auteur : Klafooty
Je m'attends encore (Amour)
Auteur : Daph à la rose
Le lac de la Martine par Aude Doiderose et Ishtar (Collectifs)
Auteur : Adamantine
J'ai croisé un regard (Textes érotiques)
Auteur : Adamantine

 

 
Cette page a été générée en [0,1216] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.