Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 14
Invisible : 0
Total : 15
· PhilippeBG
13019 membres inscrits

Montréal: 21 oct 00:55:36
Paris: 21 oct 06:55:36
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère 2018 (semaine 1) : "Sonate pour automne" :: Sonate à nos automnes Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
714 poèmes Liste
21303 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 26 juin à 14:13 Citer     Aller en bas de page






J’ai une sonnette à mon vélo
Qui joue "sonate à nos automnes",
Une mélodie pour rue piétonnes,
Toujours un peu méli-mélo.

En octobre il y aura dix ans
Qu’on s’est aimés la première fois
La conséquence fut, ma foi,
Que l’on s’aime encore à présent.

En ce temps, j’avais une moto
Tu me troublais de tes mots crus,
Et puis d’amour auxquels j’ai cru,
J’y répondais par des photos,

L'amour fait faire tant de sornettes !
Mais pourtant je suis convaincue
Qu’une automnale histoire de cul
Peut durer plus qu'une amourette.



  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
2422 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 26 juin à 15:24 Citer     Aller en bas de page

Aller plus loin que l'automne...
Je n'ai jamais réussi.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
714 poèmes Liste
21303 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 26 juin à 15:33 Citer     Aller en bas de page

Citation de Didier
Aller plus loin que l'automne...
Je n'ai jamais réussi.



Peut être par manque de sornettes ?

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
DeviousF
Impossible d'afficher l'image
Aimes toi et les autres t'aimeront.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
166 commentaires
Membre depuis
5 mars
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 26 juin à 15:42 Citer     Aller en bas de page

Sornettes ou pas, cela reste un écrit sublime !

  Plume déviante
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
714 poèmes Liste
21303 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 26 juin à 16:29 Citer     Aller en bas de page

Citation de DeviousF
Sornettes ou pas, cela reste un écrit sublime !



Merci beaucoup

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
197 poèmes Liste
4216 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 26 juin à 17:22 Citer     Aller en bas de page


Sonata par Nana Mouskouri

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
714 poèmes Liste
21303 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 27 juin à 03:06 Citer     Aller en bas de page

une petite cantate Barbara

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
2422 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 27 juin à 06:35
Modifié:  27 juin à 06:35 par Didier
Citer     Aller en bas de page

A propos de sornettes...? Pas tout à fait.
A vrai dire, j'aurais dû écrire "nous n'avons pas réussi". Ce sont la plus part du temps les femmes qui s'en vont à la fin des fragiles saisons de l'amour. Même à regret, non, l'éphémère ne leur convient pas, ceci est inscrit dans la nature des choses pour d'autres fins.

 
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
156 poèmes Liste
1614 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 27 juin à 07:59 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Aude Doiderose

Quelle belle histoire !
Ca commence souvent par le cul
Léger et éphémère
Puis ca devient une évidence,
Amour d'un soir ou d'une danse,
Et on finit par s'émouvoir.
L'histoire devient romance.

J'ai beaucoup aimé.

Bisous - MUSCADE

  MUSCADE
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
2479 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 28 juin à 17:46 Citer     Aller en bas de page

Je trouve ce poème vraiment pas mal.
A lire avec un certain détachement ... pour moi.
Bonne journée
Christophe

 
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
1635 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 3 juil à 03:49
Modifié:  3 juil à 03:51 par  Xenia
Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup, surtout le premier quatrain,
en amour on est deux pour faire du "mélodrame" à grands coups d'embrouillaminis, (on peut être trois) et puis on se réconcilie avec le sexe , et quand ça dure plus de dix ans, c'est une belle performance

  Critiques acceptées
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
714 poèmes Liste
21303 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 4 juil à 13:54 Citer     Aller en bas de page

Citation de Didier
A propos de sornettes...? Pas tout à fait.
A vrai dire, j'aurais dû écrire "nous n'avons pas réussi". Ce sont la plus part du temps les femmes qui s'en vont à la fin des fragiles saisons de l'amour. Même à regret, non, l'éphémère ne leur convient pas, ceci est inscrit dans la nature des choses pour d'autres fins.



Les femmes sont des gens sérieux

Citation de Muscade
Bonjour Aude Doiderose

Quelle belle histoire !
Ca commence souvent par le cul
Léger et éphémère
Puis ca devient une évidence,
Amour d'un soir ou d'une danse,
Et on finit par s'émouvoir.
L'histoire devient romance.

J'ai beaucoup aimé.

Bisous - MUSCADE



Merci Muscade !

Citation de Cidnos
Je trouve ce poème vraiment pas mal.
A lire avec un certain détachement ... pour moi.
Bonne journée
Christophe



En effet, c'est un poème léger empreint de détachement.

Citation de Xenia
J'aime beaucoup, surtout le premier quatrain,
en amour on est deux pour faire du "mélodrame" à grands coups d'embrouillaminis, (on peut être trois) et puis on se réconcilie avec le sexe , et quand ça dure plus de dix ans, c'est une belle performance



Il me semble qu'en tout il faut pratiquer l'éphémère et s'étonner de la durée.
Merci Xenia

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
4806 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 24 juil à 03:42 Citer     Aller en bas de page

Un bien joli poème en deux roues pour une belle histoire.
Bon moment de lecture merci.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
714 poèmes Liste
21303 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 29 juil à 08:57 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lacase
Un bien joli poème en deux roues pour une belle histoire.
Bon moment de lecture merci.



Très "développement durable" non ?
Ou du râble, c'est selon.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 316
Réponses: 13
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0785] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.