Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 20
Invisible : 0
Total : 20
13149 membres inscrits

Montréal: 5 déc 23:01:17
Paris: 6 déc 05:01:17
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Et l'oubli restera. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13596 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 10 déc 2014 à 16:22 Citer     Aller en bas de page


Oublie mon cœur il n'est plus là
Il est parti depuis longtemps.

Oublie mes yeux ils ne voient plus
Que la douleur des souvenirs.

Oublie mon âme elle s'est damnée
A trop chercher l'absolution.

Oublie mes larmes elles ne sont plus
Qu'un pale essai de rédemption.

Oublie ma haine et ma colère,
Ma joie de vivre et mes humeurs.

Oublie mes silences et mes peurs,
Oublie tout, jusqu'à mon odeur.

Oublie mes cris et mes angoisses,
Oublie ! Avant que le train passe.

Ferme les yeux,
Compte un, deux, trois
Et à mon signal...
Oublie moi.


 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8722 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 10 déc 2014 à 16:27 Citer     Aller en bas de page

Magali,

J'aime le titre, ce genre de contradictions m'attirent..

Catherine

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 10 déc 2014 à 16:41 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Magalie,

Merci pour le partage mélancolique en ta belle plume


Mes amitiés

Sybilla


  Le rêve est le poumon de ma vie
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
3405 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 10 déc 2014 à 16:45
Modifié:  10 déc 2014 à 16:49 par Lilania
Citer     Aller en bas de page




"Oubli" un mot que j'affectionne particulièrement
(et personnellement plus je le dis et plus j'y pense)


J'affectionne cette écriture de toutes façons, parce-qu'elle me parle, elle me touche, elle me blesse parfois aussi...

"Ferme les yeux,
Compte un, deux, trois
Et à mon signal...
Oublie moi."


Merci pour ces belles images
Et pour tant d'émotion Ishtar...




 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22198 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 10 déc 2014 à 16:53 Citer     Aller en bas de page

L'hypnose ne marche pas toujours.
Les oublies, au moyen-âge étaient des gâteaux qui devaient sans doute consoler.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13596 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 11 déc 2014 à 01:12 Citer     Aller en bas de page

Cat : Les contradictions, ça me connaît. Merci de ton passage.

sybilla : Merci

Lilania : L'oubli est paradoxal. On souhaite souvent oublier certains événements et en même temps, on craint le vide engendré par cet oubli.

Aude : Si les oublis étaient des gâteaux, donne-m'en deux douzaines s'il te plaît.

 
Rosi

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
143 poèmes Liste
1381 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2014
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 11 déc 2014 à 08:23 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Magali

Magali
rime avec le mot vie
lance de sa belle plume, un appel à l'oubli
Mais ce que Magalie oubli

C'est que proche d'elle, se cache tout un tas d'amis
pas n'importe lesquels, ceux qui partagent un petit bout de sa vie
car, avec ses mots, avec son cœur, elle partage ses cris
avec nous ses lecteurs, qui lui disons un grand...MERCI

Merci pour ces mots, mais moi, je ne compterais pas après le trois, car je suis heureuse d'avoir rencontré, une si belle personne, dont son grand cœur, ne peut pas rester dans l'oubli.

Bien affectueusement à toi, Magali

  L'écriture est le chemin, vers l'espoir et la sagesse
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 11 déc 2014 à 15:08 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Magali

On ne peut pas tout oublier , car il y a toujours des restes qui eux ont brûles nos âmes !



James

  Membre de la Société des poètes Français.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15791 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 12 déc 2014 à 10:26 Citer     Aller en bas de page

Tares agréable lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Azadax


J'aurais souhaité ne jamais t'avoir aimé, mais je t'ai rencontrė
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
10 commentaires
Membre depuis
14 juin 2014
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 12 déc 2014 à 17:29 Citer     Aller en bas de page

Le temps qui nous amène petit a petit vers une mort certaine et qui condamne à finir éternellement dans L 'OUBLIE qui y-a t-il de plus effrayant ?
ton texte sans doute qui ma fais frissonné d’émotion !! MERCI

 
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
3507 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 13 déc 2014 à 10:18 Citer     Aller en bas de page

Un cri du coeur qui me parle et me touche comme tous tes écrits Magali
J'aime beaucoup

Amitiés
Emme

  la vida son dos dias...vivelos !
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13596 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 13 déc 2014 à 10:19 Citer     Aller en bas de page

Rosi : Merci pour ce gentil commentaire.

James : Alors il n'y a plus qu'à brûler les restes.

mido : Merci beaucoup.

Azadax : L'oubli n'est effrayant que lorsque l'on se croit éternel.

Merci à tous

Ishtar

 
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
357 poèmes Liste
3720 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 18 déc 2014 à 11:10 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Ishtar,
Le temps est comme un sablier
On le retourne et on veut oublier
Mais il reste encore tant à publier
Avant d'ôter et poser son tablier

Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13596 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 27 déc 2014 à 13:50 Citer     Aller en bas de page

Merci Pichardin pour ce joli quatrain.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1261
Réponses: 13
Réponses uniques: 11
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0539] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.