Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 243
Invisible : 0
Total : 245
· Muaddid
Équipe de gestion
· Allantvers
13162 membres inscrits

Montréal: 27 mai 19:23:13
Paris: 28 mai 01:23:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Ephémères (Août 2009): "Si la vie n'était qu'un rêve." :: si la vie n'était qu'un rêve? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 10 août 2009 à 19:22
Modifié:  12 août 2009 à 09:16 par aigle royal
Citer     Aller en bas de page

Si la vie n’était qu’un rêve?

Si l’imaginaire viendrait vivre au présent,
que le présent, sortirait de l’ordinaire,
que le futur, incertain de temps en temps,
que le passé puisse n’être qu’air.

La vie ne serait qu’un rêve.
Mais si réveillé, on dort
si endormie, on fête,
que se passe-t-il de nos torts?

On sait qu’on rêve, sans limite,
lorsqu’on fait des choses extraordinaires.
Si la vie est simplement bénite,
nous savons que nous rêvons sans terre.

Sans idée préconçue,
sans limitation d’imagination,
sans idéaux de perfection,
seulement des tonnes de projets non cousu.

Si à chaque jour qui se lève,
est une bénédiction divine.
Chaque nouveau départ
est perçu comme un commencement.

Chaque tragédie, comme un fait.
Chaque décès, comme une vie.
Chaque faux pas, comme une victoire.
victoire d’avoir appris de nos erreurs.

Alors là! Nous savons que nous rêvons.
Faudrait juste que je l’invite…
et là je saurai que je rêverai.
Mais bon, faut pas rêver!





  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 11 août 2009 à 16:48 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Aigle Royal,

Tu as le chic pour te poser des tas de questions!! Toujours une vision très personnelle de décrire les choses.
J'aime cette originalité qui a le don me surprendre. ça oui!!!
Amicalement
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1024 poèmes Liste
16534 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 12 août 2009 à 03:08 Citer     Aller en bas de page

une certaine philosophie de la vie qui me plaît bien...
Ton poème trouve une résonance personnelle dans ton vécu apparemment entre autre avec le final...suis je dans le vrai ?
en tout cas, j'adhère totalement à ce passage :

"On sait qu’on rêve, sans limite,
lorsqu’on fait des choses extraordinaire."

de même que celui ci :

"Chaque faux pas, comme une victoire.
victoire d’avoir appris de nos erreurs."

Une lecture très intéressante.
je t'adresse mes sincères amitiés.
pyc.





 
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 12 août 2009 à 09:13 Citer     Aller en bas de page

merci à vous pour vos commentaires.

mmr11: heureux que sa t'a surpris. oui j'aime bien me poser beaucoup de question comme sa je dois trouver les réponses et je trouve ça bien.

katia: merci bien. un texte philosophique, hum ouais probablement vu la drôle de façon j'aborde le rêve. merci de ton passage.

pyc: oui mon poème parle de quelque chose que je vis, j'aime bien m'incruster dans n'importe qu'elle de m'es écris, je ne sais pas pourquoi. heureux que ça t'es plus.

merci à tous pour votre passage, c'est fort apprécié.

a.r.

  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 26 août 2009 à 19:08 Citer     Aller en bas de page

merci à toi malika

oui la philosophie est partout!!!

même dans les bd!!!

partout, dans chaque grains de sables, suffit juste de bien vouloir la chercher, et ce donné du mal à chercher surtout.

comme on peux faire une dissertation sur une bulle de savon, sa cache une certaine moral, cependant, veux ton vraiment ce pencher sur une bulle de savons?

merci de ton commentaire.

  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
saezienne


La poésie c'est la vie, La vie au fond de soi
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
614 commentaires
Membre depuis
22 février 2008
Dernière connexion
11 juin 2014
  Publié: 16 juin 2010 à 11:31
Modifié:  16 juin 2010 à 11:33 par saezienne
Citer     Aller en bas de page

bonsoir

ca fait longtemps que je ne t'avais pas lu, je me suis souvenu de toi en voyant tes commentaires sur mes poemes.. et je viens donc faire un tour, ta plume me plait toujours, je suis de ce genre a philosopher a me questionner, analyser...parenthèse a part, j'ai aimé te lire merci pour cette plume plaisante à lire

  Amandine...me noyer à jamais
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 16 juin 2010 à 19:20 Citer     Aller en bas de page

bonjour,

heureux que le texte t'es plus.

je te remercie beaucoup de ton commentaire.

a.r.

  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1478
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0467] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.