Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 224
Invisible : 0
Total : 226
· Romuald Augustin · HF.TELLER
13174 membres inscrits

Montréal: 3 juin 13:13:02
Paris: 3 juin 19:13:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: visiteur du soir Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
intertato

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
84 commentaires
Membre depuis
13 avril 2008
Dernière connexion
8 juin 2019
  Publié: 17 juin 2014 à 04:26 Citer     Aller en bas de page

VISITEUR DU SOIR

Chaque jour cet été je suis venu vous voir
Assis dans l'ombre fraîche des massifs en fleurs
Dans ces instants magiques à l'approche du soir
Où le ciel s'embrase de multiples couleurs.

Attentif aux signaux, écoutant le silence
Guettant votre arrivée, humant votre fragrance
Sensible à tout murmure, sentant votre présence
Vous veniez près de moi, exaltation intense !

Et chaque soir ainsi je vous ai dit ma peur
Mes chagrins et mes joies, ma vie et mes errances
Ma crainte de l'absence, pitoyable conteur
Que rien ne peut sauver d'une morne existence.

Mais ces tristes aveux ne trouvent pas d'oreille
Vous avez donc choisi n'avoir rien à me dire
Et seul, près de la tombe où votre âme sommeille
Je retarde sans cesse le moment de partir...

 
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
227 poèmes Liste
4502 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 17 juin 2014 à 05:23 Citer     Aller en bas de page

Très touchant

 
Plum
Impossible d'afficher l'image
Les soucis vaut mieux les avoir en pot.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
26 commentaires
Membre depuis
9 juin 2014
Dernière connexion
29 décembre 2015
  Publié: 17 juin 2014 à 07:11 Citer     Aller en bas de page

C'est émouvant et melodieux, c'est très beau.

  - Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre.-F. Dard
JFK

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
15 commentaires
Membre depuis
17 juin 2014
Dernière connexion
20 juillet 2015
  Publié: 17 juin 2014 à 10:35 Citer     Aller en bas de page

Poésie d'une très belle musicalité. J'ai aimé te lire.
Petit bémol : en alexandrins, tu ne respectes pas toujours le nombre de pieds (6 + 6). Par exemple,
Assis dans l'ombre fraîche = 7 pieds
des massifs en fleurs = 5 pieds
Si on coupe à la césure, cela donne :

Assis dans l'ombre fraîch e des massifs en fleurs

Du coup, la lecture est saccadée à cet endroit.

Sinon, l'ensemble se tient et tu as vraiment du talent. les images sont belles et le vocabulaire est bien choisi.
Bonne continuation.

Amitiés

  JFK
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16352 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 17 juin 2014 à 10:38 Citer     Aller en bas de page

émouvant

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
3967 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 17 juin 2014 à 14:03 Citer     Aller en bas de page



Une strophe en chute..Magnifique !

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 17 juin 2014 à 16:21 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir intertato,

Une poésie emplie de nostalgie et émouvante que j'ai aimé lire
Merci de ce partage !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
JVK

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
1503 commentaires
Membre depuis
25 avril 2013
Dernière connexion
7 août 2017
  Publié: 17 juin 2014 à 19:36 Citer     Aller en bas de page

Tout simplement magnifique

JVK

 
intertato

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
84 commentaires
Membre depuis
13 avril 2008
Dernière connexion
8 juin 2019
  Publié: 18 juin 2014 à 03:39 Citer     Aller en bas de page

merci à tous pour ces commentaires très flatteurs ! Le romantisme n'est pas mort
Pou jfk, sur le plan technique, la syllabe muette ne compte pas (fraich ) et la liaison du pluriel en ajoute un (massif-z-en fleurs )

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23534 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 12 juil 2014 à 17:55 Citer     Aller en bas de page

Citation de JFK
Poésie d'une très belle musicalité. J'ai aimé te lire.
Petit bémol : en alexandrins, tu ne respectes pas toujours le nombre de pieds (6 + 6). Par exemple,
Assis dans l'ombre fraîche = 7 pieds
des massifs en fleurs = 5 pieds
Si on coupe à la césure, cela donne :

Assis dans l'ombre fraîch e des massifs en fleurs

Du coup, la lecture est saccadée à cet endroit.

Sinon, l'ensemble se tient et tu as vraiment du talent. les images sont belles et le vocabulaire est bien choisi.
Bonne continuation.

Amitiés




JFK a tout à fait raison, apprend à compter les pieds et les règles? si problème appel moi !

  Membre de la Société des poètes Français.
intertato

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
84 commentaires
Membre depuis
13 avril 2008
Dernière connexion
8 juin 2019
  Publié: 13 juil 2014 à 03:50 Citer     Aller en bas de page

J'ai noté, James, en échange je pourrai t'apprendre l'orthographe ! Mais toute plaisanterie à part, je n'appuie pas mes poèmes sur les règles du classicisme . J'en aime les bases mais pas la rigueur. Sinon vous pourriez me critiquer également sur les rimes masculines et féminines, plates ou suivies,croisées ou embrassées....Je veux jouer à ma façon avec tout cela, c'est mon choix et c'est à prendre ou à laisser.J'ai parlé à Sybilla de néo-classique, c'est ainsi que je me situe mais surtout sans aucune prétention !

 
Mai Bee


Toujours la vie nous rebalance, le poids des maux que l'on ne panse...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
394 commentaires
Membre depuis
21 février 2015
Dernière connexion
15 mai 2017
  Publié: 1er juin 2015 à 14:56 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir intertato,
J'entends ce qui est dit au niveau de la prosodie.
Ce poème est très joli avec un fort beau potentiel, c'est pourquoi je pense, l'on vous invite à le parfaire.
Je l'aime beaucoup aussi.
Merci pour ce joli partage
Mai Bee

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
312 poèmes Liste
18151 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 14 juin 2015 à 05:57 Citer     Aller en bas de page

Belle découverte que ce texte, tu as bien fait de le choisir pour les poemes de l'année

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
intertato

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
84 commentaires
Membre depuis
13 avril 2008
Dernière connexion
8 juin 2019
  Publié: 2 juil 2015 à 08:00 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous qui avez suffisamment apprécié ce poème pour le faire figurer dans le palmarès de 2014 !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2357
Réponses: 13
Réponses uniques: 11
Listes: 1 - Voir

Page : [1]
Poèmes de l'année 2014
Décerné le 31 mai 2015
5e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

L'antisentiment (Amour)
Auteur : Aude Doiderose
Désir Charnel (Amour)
Auteur : amandine61
Point de points cardinaux (Citations personnelles)
Auteur : Ava55
Le silence de tes pensées (Tristes)
Auteur : Rosi
J'veux pas partir (Tristes)
Auteur : Lise
Sans Titre (je dessinerai) (Tristes)
Auteur : Anavrine
Fusils (à Gaza) (Autres)
Auteur : Catwoman
Toi ... qui cambres d'écume les murmures du passé ... (Amour)
Auteur : TREMIERE
Connaissez-vous Coppée ? (Autres)
Auteur : Pichardin
Mélodie d'amour (Amour)
Auteur : Rosi
La tentatrice (Amour)
Auteur : John C
Les cocottes sans papiers (Tristes)
Auteur : Aude Doiderose
Un banc, un arbre... (Tristes)
Auteur : Mustang (libre)
Érotique japonais (Textes érotiques)
Auteur : Galatea belga
Dans ses yeux (Amour)
Auteur : Paul B'

 

 
Cette page a été générée en [0,0682] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.