Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 465
Invisible : 0
Total : 466
Équipe de gestion
· Allantvers
13195 membres inscrits

Montréal: 5 juin 09:04:03
Paris: 5 juin 15:04:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: André - repost Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bethsabée Mucho

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
1208 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2013
Dernière connexion
23 août 2019
  Publié: 2 févr 2014 à 04:42
Modifié:  2 févr 2014 à 04:46 par Bethsabée Mucho
Citer     Aller en bas de page

Par une nuit d'hiver, aux heures sombres et glacées
Sur un fragment de lune on peut voir un poème
Dans le vent qui secoue les branches du grand fresne
Et dans les craquements que fait le vieux plancher

La vitre de ses yeux restés bien grands ouverts
Et le gouffre profond de sa bouche édentée
L'ombre de ses joues pâles, le creux de ses paupières
Font des contrastes gris dans les carreaux fêlés

Les volets résignés au vent froid se referment
Plus rien ne les attache aux murs abandonnés
Comme André à sa vie de vieux garçon de ferme
Qui ne sent plus ma main sur ses yeux se poser

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16353 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 2 févr 2014 à 11:03 Citer     Aller en bas de page

très beau

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Bethsabée Mucho

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
1208 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2013
Dernière connexion
23 août 2019
  Publié: 5 févr 2014 à 03:12 Citer     Aller en bas de page

Merci Mido !

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1024 poèmes Liste
16534 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 3 mars 2014 à 12:07 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir, bergamote...

Après ma lecture, j'ai senti un élan d'affection pour cet homme dont tu parles.
Et j'ai ressenti quelque chose de particulier, en te lisant, j'ai pensé aux souvenirs d'enfance de Pagnol, je me demande si ce n'est pas par rapport à ta façon de décrire...
Enfin, pour résumer, j'ai apprécié découvrir ces mots.
Amitiés chaleureuses.
pyc.

 
Bethsabée Mucho

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
1208 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2013
Dernière connexion
23 août 2019
  Publié: 11 mars 2014 à 13:17 Citer     Aller en bas de page

Merci Pyc. Ton message me fait très plaisir.

A bientôt,

Bergamote.

 
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
11 juin 2019
  Publié: 23 mai 2014 à 16:22 Citer     Aller en bas de page

Superbe poème ! un coup de cœur.
Merci.
Jeanne

 
Bethsabée Mucho

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
1208 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2013
Dernière connexion
23 août 2019
  Publié: 9 juin 2014 à 16:47 Citer     Aller en bas de page

Merci Jeanne !!!

 
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
3741 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
29 mai 2019
  Publié: 13 juin 2014 à 10:59 Citer     Aller en bas de page

Bon Jour Bergamote

Les volets résignés au vent froid se referment
Plus rien ne les attache aux murs abandonnés
Comme André à sa vie de vieux garçon de ferme
Qui ne sent plus ma main sur ses yeux se poser


Une strophe d'un force poétique qui en dit long sur l'intensité des sentiments que vous éprouvez pour cet André parti trop là tout haut.
Merci de nous faire partager ce bijou écrit par votre cœur.
Bien à vous avec mes amitiés

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
Eau Vive

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
152 commentaires
Membre depuis
14 juin 2014
Dernière connexion
9 février
  Publié: 26 juin 2014 à 12:40 Citer     Aller en bas de page

Émouvant,
Tendre,
Intime
Beau!

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
5408 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 10 juil 2014 à 09:06 Citer     Aller en bas de page

En balade dans une liste de favoris d'une autre j'ai trouvé ce joyau.
J'en ressort tout ému. Merci

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Bethsabée Mucho

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
1208 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2013
Dernière connexion
23 août 2019
  Publié: 10 juil 2014 à 14:44
Modifié:  11 juil 2014 à 15:08 par Bethsabée Mucho
Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup à tous, et à Jeanne qui l'a classé chez elle !

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
22546 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 3 févr 2015 à 15:02 Citer     Aller en bas de page

Encore un beau texte, à la teinte mélancolique.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Bethsabée Mucho

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
1208 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2013
Dernière connexion
23 août 2019
  Publié: 6 févr 2015 à 08:05 Citer     Aller en bas de page

Merci Aude !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 710
Réponses: 12
Réponses uniques: 8
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0934] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.