Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 389
Invisible : 0
Total : 395
· gattopardo · ami_des_vers · mido ben · SHElene · Vampireofyournights · ori
13153 membres inscrits

Montréal: 25 févr 11:02:14
Paris: 25 févr 17:02:14
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Organe défaillant Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lullaby


Carpe Diem
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
970 commentaires
Membre depuis
31 mai 2012
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 30 jan 2014 à 18:37
Modifié:  1er févr 2014 à 13:42 par Bombadil
Citer     Aller en bas de page

Organe défaillant

Il y a juste un an tout a démarré,
Tu as commencé par t’affoler.
Rien d’inquiétant m’avait-on dit !
Mais des tests à faire à l’infini.

En journée, tout était normal,
Mais à la nuit tombée, un festival.
Au lieu de me laisser me reposer,
Toi, la Samba, tu préférais danser.

Tu t’étais toutefois un temps calmé,
Mais cela devait bien t’ennuyer.
Alors je ne sais pour quelle raison,
Tu as fait remonter ma tension.

Mais cette fois-ci, tu es bien décidé,
Et tu ne veux, certes, pas t’arrêter.
Ton martèlement est tellement fort
Que l’on m’interdit juste tout effort.

Ta cadence peut être si dangereuse
Que ma respiration en est douloureuse
Dans ma poitrine tu joues du tambour
Qui ressemble à un compte à rebours.

Combien de temps vas-tu ainsi tenir ?
Pourquoi me faire autant souffrir ?
Certes, je ne t’ai pas toujours ménagé
Mais toi et moi à la vie on est attaché.

Lullaby

  Lullaby
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
4466 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
24 février
  Publié: 31 jan 2014 à 05:28 Citer     Aller en bas de page

Au théâtre de la vie
Nous, acteurs-spectateurs,
Jouons sans préavis
Et ni même de souffleur .

 
mido ben

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
16018 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
24 février
  Publié: 31 jan 2014 à 09:42 Citer     Aller en bas de page

bel écrit

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
22274 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 février
  Publié: 1er févr 2014 à 12:09 Citer     Aller en bas de page

Bisous LULLABY, tu as raison, il faut s'accrocher, tenir à la vie et lutter, c'est continuer à marcher vers l'avenir.
Un poème qui m'a émue
ODE 31 - 17

  OM
Lullaby


Carpe Diem
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
970 commentaires
Membre depuis
31 mai 2012
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 3 févr 2014 à 05:18 Citer     Aller en bas de page

QUOIQUIJE, Mido Ben, Odinette,

Merci à vous ...
Bisous

Lullaby

  Lullaby
KYRICE
Impossible d'afficher l'image
Proverbe arabe: L'oeil est un arc, dont les flèches atteignent toujours leur cible.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
1151 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 août 2017
  Publié: 5 févr 2014 à 13:53 Citer     Aller en bas de page


Lulla

Ta cadence peut être si dangereuse
Que ma respiration en est douloureuse
Dans ma poitrine tu joues du tambour
Qui ressemble à un compte à rebours.


Je t'en prie, ma chère amie, prend bien soin de ta santé.

Ton coeur certes te joue des tours, mais ne sois pas si pessimiste, ne vois pas tout cela en noir... cela ne ressemble certainement pas comme tu le dis, à un compte à rebours...

Très amicalement
Un ami qui t'apprécie.
jac

  jb
Lullaby


Carpe Diem
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
970 commentaires
Membre depuis
31 mai 2012
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 8 févr 2014 à 18:31 Citer     Aller en bas de page

Jac mon ami de plume,

Je ne suis pas pessimiste, je suis réaliste ... et je ne vois pas tout en noir bien au contraire ... mon dernier vers dit tout ... mais il y a des réalités auxquelles il faut savoir faire face et accepter ... après on s'adapte, c'est ainsi ...

Merci mon ami ...
Amitiés

Lullaby

  Lullaby
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier 2019
  Publié: 5 mars 2014 à 12:53 Citer     Aller en bas de page

Des mots qui touchent... Avancer coûte que coûte, à chacun son rythme... Bonne route, que je te souhaite ensoleillée.

Prends bien soin de toi.
Amitiés.
Bernylys

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Lullaby


Carpe Diem
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
970 commentaires
Membre depuis
31 mai 2012
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 22 mars 2014 à 19:35 Citer     Aller en bas de page

Berny ma douce,

Oui avancer toujours ... et avec le sourire malgré tout ....
Et j'essaye autant que je le peux de prendre soin de moi ... merci ma belle

Amitiés

Lullaby

  Lullaby
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1333
Réponses: 8
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Le temps des amours... (Amour)
Auteur : pyc
Je saigne... (Tristes)
Auteur : clochette640
Les Couleurs de la Tendresse (Autres)
Auteur : KYRICE
Nous avons tous une étoile dans le coeur (Autres)
Auteur : Ava55
Tu reviendras (Tristes)
Auteur : Axior
Jeanne D'arc (Autres)
Auteur : vanessa
Permettez que je me souvienne (Amour)
Auteur : Pampille
La Balade d'arashiyama (Autres)
Auteur : RiagalenArtem
Vae Victis (Autres)
Auteur : Le Poète Masqué
Celle que j'admire (Tristes)
Auteur : KYRICE
Boite de chocolat (Autres)
Auteur : Klafooty
Ode à la nouvelle Lune (Autres)
Auteur : josette
Trêve d'amour (Amour)
Auteur : Guid'Ô
Retrouvailles (Autres)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Elle, mon île (Autres)
Auteur : Rousselaure

 

 
Cette page a été générée en [0,0406] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.