Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 9
Invisible : 0
Total : 9
13016 membres inscrits

Montréal: 17 nov 00:14:11
Paris: 17 nov 06:14:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: 1914/2014 : Il y 100 ans débutait la grande guerre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4507 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 28 févr 2014 à 07:50 Citer     Aller en bas de page

Août 1914 : Gare de l’est – le départ-

Capote bleue, pantalon rouge ; Dieu qu’il était beau
Ce jeune soldat qui embrassait sa fiancée
Sur ce quai de gare, il Partait gai, content ; héros
Prochain, car la victoire lui était assurée.

Point de larme et sans peur, l’absence devait être courte.
Confiance inébranlable, la raison invincible
Armait sa volonté pour des labours sans coutre
Mais avec un bon fusil et l’ennemi pour cible.

Allait fuir à n’en pas douter devant sa force.
Au chant de la Madelon, le champ de bataille
S’ouvrit en centaines de trous d’obus, ferrailles torses
Abris surprenants, précaires découvrant les failles.

Mensonges de la raison, trop tard pour regretter.
En ver de terre, il fallait devant tant d’horreurs
Opposer la vertu, seule capable de résister
A la barbarie de ces nouveaux empereurs.

Alors repliés sur le devoir, les jeunes imberbes
Devinrent des poilus meurtris et sans espoir
Blessés, outragés, le courage toujours superbe
Pour aider l’autre ! Frère de misère dans ce mouroir.

Tirs de l’aube avaient cessé, troupes se reposaient
Dans l’attente de nouvelles attaques, le jeune soldat
Photo de sa fiancée dans sa main blessée
En pensées d’amour, sur cette vermine de grabat,

Laissait couler ses larmes sur sa barbe pouilleuse.
Il connaissait son sort, attendait l’angoisse moment
Pour rejoindre le dormeur du val, l’herbe bourbeuse
Sous sa nuque effacera la Meuse pour le néant.

  YD
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
224 poèmes Liste
14432 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 28 févr 2014 à 09:29 Citer     Aller en bas de page

partir vers l'enfer de la guerre et laisser derrière sois tout ce que nous aimons
un écrit réaliste

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 1er mars 2014 à 03:18 Citer     Aller en bas de page

Merci Yvon ton poème m'a donné l'envie de relire les poèmes de guerre de G.Apollinaire,
amicalement
JC

 
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 1er mars 2014 à 12:33 Citer     Aller en bas de page

J'ai lu avec intérêt ton poème. Tu m'avais prévenu du contenu. La liberté a un un prix, mais quel prix?
Merci pour cette lecture.
Amitiés

Alweg

  alweg
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4507 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 2 mars 2014 à 08:09 Citer     Aller en bas de page

Mido ben, JC, Alweg

Merci beaucoup, vos commentaires m'intéressent toujours

Amitiés

Yvon

  YD
Rosi

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
137 poèmes Liste
1371 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2014
Dernière connexion
3 novembre
  Publié: 2 sept 2014 à 10:25 Citer     Aller en bas de page

une guerre qui comme toutes, celles qui existent encore, font des victimes, pour des causes stupides, car tuer, des innocents, ou donner de sa propre mort, restera pour moi, un acte qu'aucun humain ne devrai subir.
Un partage, qui ne laisse pas insensible, et posé, d'une belle manière.
Merci de ce poème, que j'ai beaucoup apprécié.

  L'écriture est le chemin, vers l'espoir et la sagesse
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4507 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 4 sept 2014 à 06:13 Citer     Aller en bas de page

Rosi


Merci

Amitiés poétiques

Yvon

  YD
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
3424 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
19 août
  Publié: 26 avr 2015 à 13:05 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Yvon,

Un poème bouleversant qui nous rappelle combien ces moments de guerre furent destructeurs. Les soldats partaient et pensaient revenir. Ils ne se doutaient pas qu'ils allaient y laisser leur vie.
Photo de la fiancée en main...

J'ai beaucoup apprécié ces vers. J'ai écrit une pièce sur ce sujet : le fort de Loncin qui a été bombardé : 500 morts, en 1914. Nous avons fêté le centenaire l'année passée, au mois d'août. Le Roi est passé au Fort pour déposer une gerbe en hommage aux victimes.
Votre poème est splendide, même si le sujet est dramatique.
Finir comme le dormeur du val, tel était le sort de ces hommes.

Un immense bravo.



  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4507 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 27 avr 2015 à 11:24 Citer     Aller en bas de page

Le poète Masqué

Merci pour pour ton appréciation, tu éveilles ma curiosité avec ta pièce sur ce sujet dramatique. si tu la postes sur LPDP fait moi un "coucou" car nos écrits disparaissent vite des écrans radar et comme je ne viens pas tous les jours je loupe beaucoup de belles choses.

Amitiés poétiques

Yvon

  YD
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
642 poèmes Liste
4125 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 13 mai 2017 à 05:20 Citer     Aller en bas de page

quel merveilleux et émouvant hommage, rendu à ces pauvres "Poilus",tombés durant cette affreuse guerre! YVON.

c'est remarquable et tellement bien évoqué, grâce à ta fort belle plume!

merci pour ce sincère et talentueux partage,

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette



 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4507 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 13 mai 2017 à 12:07 Citer     Aller en bas de page

Josette

Merci beaucoup

Amitié

  YD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 673
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0544] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.