Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 351
Invisible : 0
Total : 357
· Delaroche 85 · Ali · Chrys Freux · ODIN · Boju
Équipe de gestion
· Maschoune
12922 membres inscrits

Montréal: 19 sept 13:06:33
Paris: 19 sept 19:06:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Nouvelles littéraires :: La vasière Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
LeVentQuiSeLève


Faut dire qu´elle était belle Et ... je ne suis pas beau...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
24 commentaires
Membre depuis
16 août 2013
Dernière connexion
4 septembre
  Publié: 31 août 2013 à 07:55
Modifié:  19 sept 2016 à 06:22 par LeVentQuiSeLève
Citer     Aller en bas de page




La vasière
Vers libres, rimes et prose mêlées



Par la fenêtre du train
Je vois la broussaille défiler
Au fond il y a des vasières vert pomme.

Et au loin un calvaire se détache sur le ciel,
Ombre portée noire cerclée de vert pomme et d’azur flamboyant.
L’étendue est bigarrée.
Les algues vertes, les trous d’eau gris bleu qui reflètent le ciel,
Les massifs d’aster de mer violet,
Les nappes de vase couleur de terre
Noyant des rochers luisants.
Au delà des rochers il y a la mer
Noire, grise et bleue,
Qui se fond dans le ciel à l’horizon.


*
* *


L’odeur est intense :
Des effluves d’iode, de varech, des remugles de bois pourrissant se mêlent à l’odeur du mazout. et surtout, l’odeur de la vase est omniprésente.
Je franchis les derniers rochers puis je m’avance sur le tapis d’obione. Les pieds s’écartent sous mes pas, ceux que j’écrase sont si drus que je garde avec peine l’équilibre. L’écrasement des tiges suscite une odeur amère. Je profite de cette marche pour couper quelques pieds de temps en temps, que je mets dans ma besace. Ma viande du soir aura un accompagnement. J’atteins enfin la limite de l’herbage. Les derniers rochers qui émergent ça et là reçoivent mes pas. Lorsque le rocher émerge, il est couvert d’algues d’un vert très frais. Mes pied glissent parfois et ne manquent pas de plonger dans la vase. Tandis que mon pied s’enfonce, une odeur fétide et iodée se dégage.
Enfin j’arrive au bord de l’eau. Il n’y a presque pas de houle. Mon bateau m’attend. En une minute, je suis prêt. J’appareille. Je dois souquer ferme car la route est longue. Je plonge les rames dans cette eau aux reflets gris bleu, si froide que je ne peux m’y baigner. Lorsque je les ressors, elles soulèvent de longues algues que je dois laisser glisser dans l’eau. De petits poissons sautent hors de l’eau. J’aperçois des bancs de petits maquereaux qui filent en serpentant sous la surface.


*
* *



Enfin je touche terre,
A mon refuge insulaire
Mon périple enfin se termine
Je suis rendu chez moi in fine

Je saute sur le sable sec
Cherche à amarrer mon bateau
J’enjambe des paquets de varech
Et ramasse mes premiers couteaux


Cliché personnel

  J´aime tout, malgré mon air de rien..... Tout toucher tant que ça m´fait du bien. - Enzo Enzo
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
833 poèmes Liste
5247 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 1er sept 2013 à 10:17 Citer     Aller en bas de page

Un texte bien agréable parce que réellement bien écrit...

Imagé avec précision, on te suit sans problème, entre ces rochers, même glissants...

Couleurs et odeurs se mélangent, la nature telle qu'elle est...

C'est vivant et cela fait du bien...

Amitiés...

Hubix.

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je suis une partie de nous unique et multiple à la fois (chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
294 poèmes Liste
17119 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 5 sept 2013 à 16:06 Citer     Aller en bas de page

Une immersion maritime très dépaysante ! Merci !

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
336 poèmes Liste
18806 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 9 nov 2013 à 15:50 Citer     Aller en bas de page

Ah ! Que ça fait du bien de se croire enfin chez soi, même en rêve.
La pêche des premiers couteaux, il y a longtemps que je n'en ai pas ramassés sur ma plage d'atlantique.
Merci pour ce fabuleux écrit
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 701
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Rester, partir ou fuir ( Aude Doiderose & Alalea) (Collectifs)
Auteur : alalea
La nuit entre mes cils (Autres)
Auteur : Celle qui rêve
Dame France (Textes d'opinion)
Auteur : rosnoir
Chant d'elle (Amour)
Auteur : kaeldrich
Derrière la lune (Autres)
Auteur : gisp
Vertiges et vestiges (Poèmes par thèmes)
Auteur : Eliawe
Dépression d'un sonnet classique (Autres)
Auteur : Mr Barnabooth
Osmose... (Autres)
Auteur : Magnolia Forever
De l'ambre à l'ombre (Poèmes par thèmes)
Auteur : Eliawe
Viendras-tu ? (Autres)
Auteur : Tilou8897

 

 
Cette page a été générée en [0,0324] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.