Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 10
Invités : 34
Invisible : 0
Total : 44
· sybilla · pyc · Catwoman · EtoiiileRose · dandy d'Hygie · La Brune Colombe · forthewhite · ilizia chaim
Équipe de gestion
· Jeanne · Tilou8897
12327 membres inscrits

Montréal: 2 sept 14:47:57
Paris: 2 sept 20:47:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Etre Mere Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
LANDE DOUILLETTE


car la richesse de l'homme est dans son coeur. C'est dans son coeur qu'il est le roi du monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
4151 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2007
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 25 mai 2008 à 12:03
Modifié:  26 mai 2008 à 10:24 par LANDE DOUILLETTE
Citer     Aller en bas de page

ETRE MERE

C’est un coeur qui s’ouvre
Sur des mains potelées
Petits cheveux qui poussent
Au parfum vanillé

C’est un sein qui se gonfle
Aux cris du nouveau né
Des tétées que l’on donne
Bonheur inégalé

C’est des nuits sans sommeil
Une main douce au front
Une inquiétude qui veille
Des angoisses des frissons

C’est un baiser mouillé
Des gazouillis de joie
Des yeux émerveillés
Qui se posent sur soi

C’est les tout premiers pas
Hésitants chancelants
Qui viennent vers nos bras
Emus d’être parents

C’est des jolis dessins
Des cubes emballés
Des premiers gros chagrins
Des larmes vite séchées

C’est un ado rebelle
Qui a grandit trop vite
Vous désarme cruel
De ses peurs qui l’habitent

C’est un sac remplit
Entravant le couloir
Des larmes retenues
Pour aider au départ

C’est un rond de serviette
Qui reste dans le placard
Les posters d’une chambrette
Qu’on n’peux plus aller voir

C’est des instants de vie
Qui passent en courant d’air
Mais qu’elle est belle ainsi
Quand on peut être mère.

demon

  la paix c'est quand le temps qui passe ne compte pas
bébélou


J'aimerai crier que je te deteste mais ça ne serait pas crédible puisque je ne sais pas mentir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
62 poèmes Liste
822 commentaires
Membre depuis
29 avril 2004
Dernière connexion
9 mai 2013
  Publié: 25 mai 2008 à 15:11 Citer     Aller en bas de page

J'ai trouvé ton poème magnifique!
gros bisou

 
Douce_émeraude

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1101 commentaires
Membre depuis
2 juillet 2004
Dernière connexion
10 septembre 2011
  Publié: 25 mai 2008 à 19:50 Citer     Aller en bas de page

Être mère, c'est l'amour inconditionnel ...
Être mère, c'est éternel ...

Merci pour cette belle lecture !

Amitié,

Douce_Émeraude

  Douce_Émeraude
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
5539 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
16 mars
  Publié: 25 mai 2008 à 20:56 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup tu retraces en quelques vers justes,
la vie d'un enfant de sa naissance jusqu'au jour ou il devient adulte et quitte le foyer familial, la petite pointe de nostalgie voire amertume de la mere dans la derniere strophe.
Sans m'avancer je suis quasiment sur que tu as des enfants
amicalement
jc

 
bekrimation


Celui dont le visage ne brille pas ne sera jamais une étoile
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
929 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
27 juin 2011
  Publié: 25 mai 2008 à 21:32 Citer     Aller en bas de page

Très beau poème!!
L'attachement de la mère à ses enfants, est dès la conception, charnel. Aucune comparaison avec le père. C'est aussi toute la beauté d'une mère de surcroît quand elle fait de beaux vers pour nous le dire...
Merci pour ces instants de vrai plaisir..
Bekri

  J’ai des cheveux qui blanchissent à vue,Des rides qui racontent toutes les guerres,Et je crie … et j’appelle : Je voudrais joindre Une femme inconnue et que J’aime
Alphonse BLAISE Cet utilisateur est un membre privilège


*Petit Lutin de Poésie...*
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
292 poèmes Liste
15129 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 26 mai 2008 à 05:48 Citer     Aller en bas de page

, pt'it demon, un beau poème et une belle histoire , mais parfois la réalité est moins romantique... Alex

  Les mots sont l'expression de l'âme, la voix en est l'écho...A.BLAISE.
LANDE DOUILLETTE


car la richesse de l'homme est dans son coeur. C'est dans son coeur qu'il est le roi du monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
4151 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2007
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 26 mai 2008 à 06:50 Citer     Aller en bas de page

L'INSOUMISE

Etre mère nous fait grandir aussi...

Merci de ta visite amie poète.

Amitié

demon


bébélou

Venant d'un joli bébé c'est d'autant plus touchant.

Amitié

demon




Kajak

Tu as bien raison, des pères ressentent autant de sensiblilté vicérale vis à vis de leur enfant.
Tu prêches une convaincue lorsque tu parles de fibre paternelle pour moi elle est tout aussi forte que la fibre maternelle sinon même plus dans certains cas. Et quand on a lu plusieurs de tes poèmes on ne doute pas que tu l'as fortement...

Amitié

demon



Douce_émeraude

Etre mère c'est pour la vie...

Merci de ton pas sage.

Amitié

demon



rimarien

En effet mon poème c'est du vécu puisque je suis mère de trois grands enfants maintenant. Je parle donc de ce que je connais bien mais pas d'amertume, les enfants doivent un jour ou l'autre nous quitter c'est ainsi.

Amitié

demon


bekrimation

C'est vrai qu'il est charnel l'attachement de l'enfant à la mère mais si le père n'a pas peur de montrer son affection et sa douceur il accède tout autant au charnel avec son bébé.
Merci pour ta réflexion approfondie et pertinente.

Amitié

demon


  la paix c'est quand le temps qui passe ne compte pas
LANDE DOUILLETTE


car la richesse de l'homme est dans son coeur. C'est dans son coeur qu'il est le roi du monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
4151 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2007
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 26 mai 2008 à 06:57
Modifié:  26 mai 2008 à 10:26 par LANDE DOUILLETTE
Citer     Aller en bas de page

Alex

Tu as raison il y a des fractures dans les relations parents enfants qui arrivent parfois malheureusement.
Je préfère retracer du positif même si je sais bien que d'autres réalités existent...
Merci de cette réflexion intéressante néanmoins.

Bises mon amie.

demon

  la paix c'est quand le temps qui passe ne compte pas
Catalina


"Chaque matin est un jour de moins sans lui" Mystic
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
2415 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2007
Dernière connexion
2 février
  Publié: 26 mai 2008 à 07:34 Citer     Aller en bas de page

Magnifique te plein de sensibilité.
J'ai adoré te lire.
Cathy

 
Naej
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3306 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 26 mai 2008 à 12:43 Citer     Aller en bas de page

Etre Père, c'est pas mal aussi ! Et Grand-Père, c'est e top du top... Tous les avantages sans les inconvénients...
Un seul regret, ne pas pouvoir goûter au plaisir d'être "mère" ou "Grand-Mère....

Joli texte plein de tendresse maternelle....

  Carpe diem...
renato

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
357 commentaires
Membre depuis
26 septembre 2007
Dernière connexion
17 mai 2010
  Publié: 26 mai 2008 à 13:24 Citer     Aller en bas de page

belle façon d'écrire
belle raison de dire
belle manière d'être maman



MV

 
emarchal

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
27 commentaires
Membre depuis
12 novembre 2007
Dernière connexion
26 février 2010
  Publié: 27 mai 2008 à 07:07 Citer     Aller en bas de page

Mince ... l'histoire des cigognes c'est du flan alors?

Encore un texte bien vivant, où les images défilent...
Délicieux que de te lire Démon.
Amitiés

 
LANDE DOUILLETTE


car la richesse de l'homme est dans son coeur. C'est dans son coeur qu'il est le roi du monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
4151 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2007
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 27 mai 2008 à 18:53
Modifié:  27 mai 2008 à 18:54 par LANDE DOUILLETTE
Citer     Aller en bas de page

Catalina

Merci de partager ma sensibilité amie poète.

Bises

demon


Naej

Alors pour la fête des pères tu nous en écriras je suis sûre un très beau.

Bises

demon


matvin

Ton sympathique commentaire me touche. Merci

Bises

demon


emarchal

Heureuse de te savoir fidèle à mes écrits mon cher ami.

Bises

demon


Jacques

Et un bonheur de t'avoir comme lecteur également, et découvrir ton visage.

Bises

demon

  la paix c'est quand le temps qui passe ne compte pas
Serge Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
2500 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
13 février
  Publié: 29 mai 2008 à 05:05 Citer     Aller en bas de page

Je t'aime dans les poèmes d'amour...! Et celui-là, le maternel ! T'es au top !

AMitiés serge

 
LANDE DOUILLETTE


car la richesse de l'homme est dans son coeur. C'est dans son coeur qu'il est le roi du monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
4151 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2007
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 29 mai 2008 à 17:34 Citer     Aller en bas de page

Serge

Venant de toi le compliment n'en a que plus de valeur...

Merci

demon

  la paix c'est quand le temps qui passe ne compte pas
James Cet utilisateur est un membre privilège


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
22339 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
29 août
  Publié: 2 juin 2008 à 12:22 Citer     Aller en bas de page

ton poème est magnifique
que de plus beau de devenir une maman !

bisous poétesse

james

  Membre de la Société des poètes Français.
LANDE DOUILLETTE


car la richesse de l'homme est dans son coeur. C'est dans son coeur qu'il est le roi du monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
4151 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2007
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 4 juin 2008 à 16:32 Citer     Aller en bas de page

James

Sachant combien tu es sensible à l'attachement maternelle ton commentaire me touche.

Merci de ta visite mon ami

demon

  la paix c'est quand le temps qui passe ne compte pas
L'apprenti


Carpe diem.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
12 commentaires
Membre depuis
3 juin 2008
Dernière connexion
5 août 2008
  Publié: 5 juin 2008 à 18:00 Citer     Aller en bas de page


Des mots simples, mais un parfait enchaînement, rien n'agresse l'oreille, et c'est sans compter la justesse et la beauté de ce qui y est dit.

J'apprécie beaucoup

  Verba volant, scripta manent.
LANDE DOUILLETTE


car la richesse de l'homme est dans son coeur. C'est dans son coeur qu'il est le roi du monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
4151 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2007
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 6 juin 2008 à 02:41 Citer     Aller en bas de page

L'apprenti


Merci de ton commentaire flatteur qui me touche. J'utilise en effet des mots simples, l'émotion peut se transmettre tout aussi bien sans forcément utiliser des mots compliqués.

Merci de ton pas sage ami poète.

Bises

demon

  la paix c'est quand le temps qui passe ne compte pas
LANDE DOUILLETTE


car la richesse de l'homme est dans son coeur. C'est dans son coeur qu'il est le roi du monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
4151 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2007
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 7 juin 2008 à 04:17 Citer     Aller en bas de page

Dominique


Si ma plume est belle c'est grâce à des poètes comme toi qui par des mots aussi agréables me donnent envie de mieux faire encore.

Merci pour ta gentillesse mon ami.

Bises

demon

  la paix c'est quand le temps qui passe ne compte pas
LANDE DOUILLETTE


car la richesse de l'homme est dans son coeur. C'est dans son coeur qu'il est le roi du monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
160 poèmes Liste
4151 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2007
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 9 jan 2009 à 01:55 Citer     Aller en bas de page

poupie

Merci mon amie poète pour ta gentillesse.

A bientôt

demon

  la paix c'est quand le temps qui passe ne compte pas
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 8181
Réponses: 27
Réponses uniques: 15
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0552] secondes.
 © 2000 - 2014 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.