Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 481
Invisible : 0
Total : 484
· Flora Lynn · saldday · Rose-Amélie
13164 membres inscrits

Montréal: 29 mai 15:00:37
Paris: 29 mai 21:00:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Au seuil de l'hiver Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Philippe


La poésie n'a pas d'autre but qu'elle-même. (Charles Baudelaire)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
1125 commentaires
Membre depuis
13 juillet 2013
Dernière connexion
8 octobre 2019
  Publié: 21 juil 2013 à 07:22 Citer     Aller en bas de page



Les arbres payent au vent un lourd tribut de feuilles
Qu’il relâche pourtant en larmes endeuillées
Exorde de l’hiver, ébauche du long deuil
S’étalant safranés sous les bras effeuillés

Les cerisiers d’orient privés de leur orgueil
Cessent de pavaner rentrant en leurs orteils
Ancrés profondément tels d’agrestes écueils
Pour l’hyémale nuit en un profond sommeil

Puis vient soudainement l’immaculé bouscueil
Austère et suffisant couvrant d’un pâle feuil
La terre d’un givré désert de mille-feuille

Et là sous cette croix de la tombe le seuil
Depuis vingt ans déjà tu reposes sans moi
Moi qui n’attends que la mort me conduise à toi.


  Un seul amour pour savoir où l'on vivra, plusieurs maisons pour ne pas savoir où l'on mourra.
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 22 juil 2013 à 13:02
Modifié:  22 juil 2013 à 13:24 par Bernylys
Citer     Aller en bas de page

Un poème très enrichissant à tout point de vue, mais.... la nature et le soleil ne t'ont-ils pas encore inspiré cet été...?

Ceci dit, tu sais que j'aime beaucoup ton style, qui te va à ravir.

Amitiés.

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Philippe


La poésie n'a pas d'autre but qu'elle-même. (Charles Baudelaire)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
1125 commentaires
Membre depuis
13 juillet 2013
Dernière connexion
8 octobre 2019
  Publié: 22 juil 2013 à 13:24
Modifié:  1er août 2013 à 15:11 par Philippe
Citer     Aller en bas de page

Citation de Orange Sanguine
Sans vouloir être trop brusque, j'ai trouvé ce sonnet magnifique! Tout à fait le "genre" de poésie que j'aime lire et que j'aimerais écrire! Merci beaucoup du partage, et bonne soirée!



L'abeille brusque-t-elle le jasmin
Merci pour votre beau compliment que je ne suis pas tout à fait sûr de mériter.


Philippe

Citation de heak1925
Très beau texte qui touche à l'essence de l'être, en sa souffrance...

La nature exigeante nous ramène toujours à l'essentiel...

Amitiés...

Hubix.




j'abonde en ton sens,

Amitiés,

Philippe


Citation de Bernylys
Un poème très enrichissant à tout point de vue, mais.... la nature et le soleil ne t'ont-ils pas encore inspiré cet été...?

Ceci dit, tu sais que j'aime beaucoup ton style, qui te va à ravir.

Amitiés.





Pour toute réponse, je te citerais Sacha Guitry,

Et je songeais…

Et je m’interrogeais :

Il est facile, en vérité,

D’évoquer le printemps, l’hiver

Et puis l’automne en quelques vers…

Mais, comment évoquer l’été ?




Pour l’hiver n’ai-je

Point la neige ?

Surface ou bien linceul poli

Thème inépuisable et joli – ?




Pour le printemps, c’est autre chose :

J’ai l’Amour, le lilas, le renouveau, la rose…




Et, pour l’automne, j’ai la mort,

Et la tristesse et le remords…

Et j’ai la tombe…

Et j’ai la feuille aussi qui tombe…

Oui, mais – l’été ?




Oui, comment évoquer l’été ?




Vite, il faut mettre de côté

La chaleur et le ciel d’argent,

Et l’immobilité

Des choses et des gens.

Cela n’évoque pas l’été.




Mais alors, qu’est-ce ? En vérité,

C’est moins que peu de chose et ce n’est presque rien,

C’est minuscule, aérien,

C’est, dans l’espace,

Le petit sifflement d’un moustique qui passe !




  Un seul amour pour savoir où l'on vivra, plusieurs maisons pour ne pas savoir où l'on mourra.
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15508 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 24 juil 2013 à 16:20 Citer     Aller en bas de page

"Les arbres payent au vent un lourd tribut de feuilles
Qu’il relâche pourtant en larmes endeuillées
Exorde de l’hiver, ébauche du long deuil
S’étalant safranés sous les bras effeuillés"...

Que dire...j'aime beaucoup, c'est une très belle poésie délicatement écrite et qui me fait penser aux grands poètes romantiques

Merci ...

Alexandra

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15508 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 24 juil 2013 à 16:42 Citer     Aller en bas de page

je voulais te dire que je te reconnaissais car tes sonnets sont une signature, mais, j'ai pas osé...ravie de te retrouver cher Seigneur des Sonnets

Alexandra

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
483 poèmes Liste
22869 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 25 juil 2013 à 12:10 Citer     Aller en bas de page

ALEX, t'a nommé seigneurs des sonnets, je pense que c'est bien vrai, je viens de lire ce poème qui m'a enchantée malgré sa tristesse.
En ce qui concerne l'été, que dirais-je de lui, sinon que c'est un farfelu, j'ai moins de jolis mots pour le décrire que pour les autres saisons.
Merci de m'avoir fait connaître Sacha Guitry...
Le petit sifflement d'un moustique qui passe...Un, ça va, mais un régiment, c'est pire que le bruit d'un bombardier ( Je fais de l'humour )
Enchantée de te connaître
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Philippe


La poésie n'a pas d'autre but qu'elle-même. (Charles Baudelaire)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
1125 commentaires
Membre depuis
13 juillet 2013
Dernière connexion
8 octobre 2019
  Publié: 25 juil 2013 à 12:19
Modifié:  2 août 2013 à 11:44 par Philippe
Citer     Aller en bas de page

Citation de Alphonse BLAISE.
"Les arbres payent au vent un lourd tribut de feuilles
Qu’il relâche pourtant en larmes endeuillées
Exorde de l’hiver, ébauche du long deuil
S’étalant safranés sous les bras effeuillés"...

Que dire...j'aime beaucoup, c'est une très belle poésie délicatement écrite et qui me fait penser aux grands poètes romantiques

Merci ...

Alexandra



Merci alex,

Je reviens ici avec mes anciens mais aussi avec de nouveaux textes, et c'est toujours un plaisir d'échanger avec toi,

Amitiés,

Philippe

Citation de Alphonse BLAISE.
je voulais te dire que je te reconnaissais car tes sonnets sont une signature, mais, j'ai pas osé...ravie de te retrouver cher Seigneur des Sonnets

Alexandra





Citation de ode3117
ALEX, t'a nommé seigneurs des sonnets, je pense que c'est bien vrai, je viens de lire ce poème qui m'a enchantée malgré sa tristesse.
En ce qui concerne l'été, que dirais-je de lui, sinon que c'est un farfelu, j'ai moins de jolis mots pour le décrire que pour les autres saisons.
Merci de m'avoir fait connaître Sacha Guitry...
Le petit sifflement d'un moustique qui passe...Un, ça va, mais un régiment, c'est pire que le bruit d'un bombardier ( Je fais de l'humour )
Enchantée de te connaître
Bien amicalement ODE 31 - 17



Merci ode, mais tu me connais déjà.... souviens toi de Godetia ...

Amitiés,

Philippe

  Un seul amour pour savoir où l'on vivra, plusieurs maisons pour ne pas savoir où l'on mourra.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
483 poèmes Liste
22869 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 25 juil 2013 à 13:35 Citer     Aller en bas de page

Mais oui bien sûr, alors je m'attends à de belles lectures
Heureuse de te retrouver
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23534 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 25 juil 2013 à 13:37 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,

Des images et des images poétiques
Merci pour ce partage

James

  Membre de la Société des poètes Français.
Narcissange


emia t ej tnat seniev sem snad sap semusnoc et en ut ùo ruoj nu sap tse n lI
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
2182 commentaires
Membre depuis
23 novembre 2008
Dernière connexion
18 septembre 2016
  Publié: 25 juil 2013 à 16:54 Citer     Aller en bas de page

La musicalité de ce poème est à la fois mélancolique et entraînante... il y a quelque chose d'innovant dans vôtre plume même si vos vers sont classiques... j'ai aimé vous lire

  ma971
Philippe


La poésie n'a pas d'autre but qu'elle-même. (Charles Baudelaire)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
1125 commentaires
Membre depuis
13 juillet 2013
Dernière connexion
8 octobre 2019
  Publié: 25 juil 2013 à 17:15
Modifié:  2 août 2013 à 11:46 par Philippe
Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Mais oui bien sûr, alors je m'attends à de belles lectures
Heureuse de te retrouver
Bien amicalement ODE 31 - 17



Merci,

Citation de James
Bonsoir,

Des images et des images poétiques
Merci pour ce partage

James



Merci James,

C'est un de mes poèmes qui me tient tout particulièrement à coeur,

Amitiés,

Philippe

Citation de Narcissange
La musicalité de ce poème est à la fois mélancolique et entraînante... il y a quelque chose d'innovant dans vôtre plume même si vos vers sont classiques... j'ai aimé vous lire



Merci beaucoup,

Voila un compliment qui me va droit au coeur

Amitiés,

Philippe

  Un seul amour pour savoir où l'on vivra, plusieurs maisons pour ne pas savoir où l'on mourra.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 25 juil 2013 à 18:25 Citer     Aller en bas de page



Je découvre ta poésie qui est douce et très romantique et qui me ravit!
Je suis enchantée par cette lecture à lire et à surtout relire!!!


Amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
L'Architecte


Entre beauté stylistique, profondeur émotive et subtilité métaphorique
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
1514 commentaires
Membre depuis
6 juin 2010
Dernière connexion
18 janvier 2018
  Publié: 31 juil 2013 à 20:03 Citer     Aller en bas de page

Philippe de Commynes

Je découvre votre plume avec plaisir, une fresque hivernale que vous peignez avec brio à travers le sonnet et les jeux de rimes
Merci pour ce partage et au plaisir
Bien cordialement
L'Architecte

 
Textes protégés sous Copyright numéro 00049021
Philippe


La poésie n'a pas d'autre but qu'elle-même. (Charles Baudelaire)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
1125 commentaires
Membre depuis
13 juillet 2013
Dernière connexion
8 octobre 2019
  Publié: 2 août 2013 à 11:48 Citer     Aller en bas de page

Citation de sybilla


Je découvre ta poésie qui est douce et très romantique et qui me ravit!
Je suis enchantée par cette lecture à lire et à surtout relire!!!


Amitiés

Sybilla



Merci beaucoup sybilla,

Amitiés,

Philippe

Citation de Pétale..
Que c'est beau, un sonnet je les aime même si j ai du en essayer que quatre ou cinq, comme j'aimerai y arriver ...
Contente de retrouver un joueur du pendu qui m accompagnait dans mes délires l'année dernière, bon retour parmi nous, la bienvenue à toi poète ...
Si tu veux lire le mal qui me ronge, va lire ou tu sais ou tu as passé quelques semaines dans mon autre forum, et je serai contente de rejouer avec toi au pendu, que ce jeu m'a manquée même si j'étais nulle euh lol que de bons souvenirs avec toi et Ode la reine de ce jeu lol







Heureux de te retrouver ici aussi



Amitiés,

Philippe

Citation de L'Architecte
Philippe de Commynes

Je découvre votre plume avec plaisir, une fresque hivernale que vous peignez avec brio à travers le sonnet et les jeux de rimes
Merci pour ce partage et au plaisir
Bien cordialement
L'Architecte



Merci beaucoup,

Cordialement,

Philippe

  Un seul amour pour savoir où l'on vivra, plusieurs maisons pour ne pas savoir où l'on mourra.
Philippe


La poésie n'a pas d'autre but qu'elle-même. (Charles Baudelaire)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
1125 commentaires
Membre depuis
13 juillet 2013
Dernière connexion
8 octobre 2019
  Publié: 25 août 2013 à 07:54 Citer     Aller en bas de page

Citation de adameve


La MORT ou l'absence

inspire la plume pathétique
magistral sonnet !



Merci beaucoup,



Philippe

  Un seul amour pour savoir où l'on vivra, plusieurs maisons pour ne pas savoir où l'on mourra.
JVK

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
1503 commentaires
Membre depuis
25 avril 2013
Dernière connexion
7 août 2017
  Publié: 26 août 2013 à 08:10 Citer     Aller en bas de page

.

JVK

 
Philippe


La poésie n'a pas d'autre but qu'elle-même. (Charles Baudelaire)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
1125 commentaires
Membre depuis
13 juillet 2013
Dernière connexion
8 octobre 2019
  Publié: 27 août 2013 à 15:24 Citer     Aller en bas de page

Citation de JVK
.

JVK





Philippe

  Un seul amour pour savoir où l'on vivra, plusieurs maisons pour ne pas savoir où l'on mourra.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2050
Réponses: 16
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]
Poèmes de l'année 2013
Décerné le 9 mai 2014
42e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

C'est lui ou moi.... (Autres)
Auteur : Sidonie
L’arrière train (variante...) (Loufoques)
Auteur : Lacase
impardonnable (Tristes)
Auteur : le guerrier
Pour Alyssia...partie trop tôt... (Amitié)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Celle que j'admire (Tristes)
Auteur : KYRICE
Je voulais juste te dire... (Tristes)
Auteur : pyc
Le bonheur d'écrire (Amitié)
Auteur : josette
Les bises (Amitié)
Auteur : Marcel42
Montréal (Autres)
Auteur : Stegobulle
Tout simplement (Tristes)
Auteur : clovis67
Les yeux de Lola (Amour)
Auteur : Ashimati
Je ne sais que t'écrire... (Tristes)
Auteur : Anna Couleur
Tu es mon plus bel amour... (Amour)
Auteur : Anna Couleur
Cher Père (Amour)
Auteur : ladysatin
Mer d'aral (Autres)
Auteur : bulle_d'oxygène

 

 
Cette page a été générée en [0,0677] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.