Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 270
Invisible : 0
Total : 270
13168 membres inscrits

Montréal: 4 avr 23:45:30
Paris: 5 avr 05:45:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: En bas de la rue Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
LeVentQuiSeLève


Faut dire qu´elle était belle Et ... je ne suis pas beau...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
24 commentaires
Membre depuis
16 août 2013
Dernière connexion
5 février
  Publié: 18 août 2013 à 14:35
Modifié:  19 août 2013 à 08:42 par LeVentQuiSeLève
Citer     Aller en bas de page

En bas de la rue



Tout en bas de la rue il y a une route
Une route qui finit en longue promenade
Après la route veillent des rochers escarpés
Au-delà des rochers il y a la mer

Sur les rochers il y a de l’herbe
Dans l’herbe il y a un banc de métal
Et sur le banc tout seul il y a moi,
Qui regarde le soleil se coucher

La mer graphite et or à l’écume orangée
Reflète le ciel rose et brun et les nuées
Le silence des mouettes couvre celui du vent,
Qui lorsqu’il se lève soulève les flots

Les bateaux mugissent et quittent le port
Petits et noirs sous l’horizon lointain
Leurs machines envahissent tout l’espace
Ils emportent des désirs de repos

Le soleil éteint lentement sa lumière
L’éblouissement devient chaleur puis beauté
L’or semblant fatigué ternit longtemps encore
Sa lueur tombe en cascade dans l’onde

Le ciel s’obscurcit. On distingue moins
Les derniers promeneurs s’en vont chez soi
J’ai froid. J’en pâtis mais un temps tiens bon
Puis l’astre disparaît. Son reflet se tait

  J´aime tout, malgré mon air de rien..... Tout toucher tant que ça m´fait du bien. - Enzo Enzo
Philippe


La poésie n'a pas d'autre but qu'elle-même. (Charles Baudelaire)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
1125 commentaires
Membre depuis
13 juillet 2013
Dernière connexion
8 octobre 2019
  Publié: 18 août 2013 à 15:22 Citer     Aller en bas de page

Un bel objet langagier,

Cordialement,

Philippe

  Un seul amour pour savoir où l'on vivra, plusieurs maisons pour ne pas savoir où l'on mourra.
LeVentQuiSeLève


Faut dire qu´elle était belle Et ... je ne suis pas beau...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
24 commentaires
Membre depuis
16 août 2013
Dernière connexion
5 février
  Publié: 19 août 2013 à 05:48
Modifié:  20 août 2013 à 02:18 par LeVentQuiSeLève
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Philippe,

Je suis content qu'il t'ai plu.


Je viens de lire "Le miroir du mort"
Ca me plait. Surtout les inversions en rapport avec le miroir !


Cordialement

LVQSL

  J´aime tout, malgré mon air de rien..... Tout toucher tant que ça m´fait du bien. - Enzo Enzo
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
807 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
17 septembre 2017
  Publié: 23 août 2013 à 13:32 Citer     Aller en bas de page

Un joli tableau bien dépeint ce poème. Je me suis laissé emporter par ma lecture et les images qu'elle a crée en moi.



Amitiés poétique et surtout bienvenue, au plaisir de te lire, je suis impatient.

F.d.

  pmjb
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 453
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0266] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.