Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 350
Invisible : 0
Total : 356
· Delaroche 85 · Ali · Chrys Freux · ODIN · Boju
Équipe de gestion
· Maschoune
12922 membres inscrits

Montréal: 19 sept 13:06:20
Paris: 19 sept 19:06:20
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Souplesse Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
LeVentQuiSeLève


Faut dire qu´elle était belle Et ... je ne suis pas beau...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
24 commentaires
Membre depuis
16 août 2013
Dernière connexion
4 septembre
  Publié: 17 août 2013 à 05:44
Modifié:  16 sept 2013 à 02:54 par LeVentQuiSeLève
Citer     Aller en bas de page

Souplesse



Étau du matin qui prend mes bras et mes jambes
Pied raide qui crampe et ne lâche pas
Maigreur que le temps accéléré a précipité

Joliesse des corps sains belle comme un baume
Souplesse des membres gracieux qui virevoltent dans la lumière
Paix des êtres sereins qui enchante et rassure

Images si rares mais si fortes
Dédain pour les affaires et les regrets
Vocables perdus dans le lointain
Mots présents mais abondants si peu

Délicieux papotages urbains
Causeuses en résille fortes et amies
Charmeuses au parler volubile,
Polyglottes habiles et chantantes

Accroître mon adresse
Développer la confiance
Cultiver la délicatesse
Atteindre la sérénité
Tels sont mes plus grands souhaits

Le temps passé à flétrir forces et habiletés
Le temps présent à vivre et à croître

  J´aime tout, malgré mon air de rien..... Tout toucher tant que ça m´fait du bien. - Enzo Enzo
Catwoman

Administratrice


« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
424 poèmes Liste
8120 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 17 août 2013 à 06:43 Citer     Aller en bas de page

Croître, certes, mais pas au cloître .
Catherine

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
1030 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
14 septembre
  Publié: 17 août 2013 à 19:14 Citer     Aller en bas de page

Il y a la souplesse du corps. Et il y a la souplesse de l'esprit. Mais c'est vrai que l'esprit peut-être parfois aussi raide que le corps. Par ailleurs, le souhait est un pas vers sa réalisation. Alors, tous mes vœux. Et bienvenue !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 274
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0282] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.