Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 47
Invisible : 0
Total : 47
13153 membres inscrits

Montréal: 25 févr 10:09:41
Paris: 25 févr 16:09:41
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Histoire de pieds. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 26 mars 2013 à 10:17 Citer     Aller en bas de page


Les pieds dans le vide
Le brouillard qui bascule
Et mon cœur qui se ride
Dans le noir incrédule

Les pieds blancs de glace
Hêtre pale qui s’impose
Et mon cœur qui trépasse
Froid glacial overdose

Les pieds crevés d’air
Édredons noir d’essence
L’ours assiège l’hémisphère
Une fuite incessante

Mes pieds tracés rouge
Les avenues sangs néons
Une chose que l’on bouge
Qu’on ramasse sans raison

Les pieds dans le vide
La brume estampée
Et mon cœur trop acide
Je ne suis qu’un déchet.

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9809 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 26 mars 2013 à 10:46 Citer     Aller en bas de page

Naig Petit oiseau

Ne te dévalorise pas, tes pas te mènent où tu peux aller et pas où tu veux, ce n'est pas pour ça que tu es un déchet .....

Je t'embrasse très très fort et je te souhaite un beau printemps

Gros ma belle et bon courage

Tristement beau ton poème

Sélénaé

 
Ludothum.


A ceux qui ont tout entendu en me lisant, que plus rien ne soit dit en silence...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
806 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2012
Dernière connexion
11 décembre 2014
  Publié: 26 mars 2013 à 13:54 Citer     Aller en bas de page

C'est un bel écrit plein de tristesse, mais Sélénaé a raison, et j'espère que cet écrit n'est que fiction, car si tu te dévalorises de la sorte, tu as tort car ta plume est belle...
Merci pour ce partage,
Amicalement,
Ludo.


  Ludothum.
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 26 mars 2013 à 13:57 Citer     Aller en bas de page


BLACKOUT - THE HΛCKER



.`•.¸.•´… ♪♪♪Naig♪♪….
Dans les écrits il y a des amours, des trsites... Diffcile parfois de faire la part des choses entre l'écrit et celui-qui l'écrit... Mais à coup sûr, le plaisir d'écrire est présent et réhausse son estime...Un poème qui a voulu traitrer un sujet triste où les métaphores et le style ont prédomnés... Le résultat est atteint... Ce triste est devenu alours un plaisir à lire, comme un certain plaisir à l'écrire, je n'en doute pas


[☮ [THE HΛCKER] ◂▸
..........................]



HΛ - TIME HΛS CHNΛGED

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 28 mars 2013 à 18:05 Citer     Aller en bas de page

Merci sélénaé jolie fleur c'est très gentils ce que tu me dit
je suis seulement dans le vrais ce poème je l'ai écrit a l’intérieur d'une poubelle j'allais pas le terminer par je suis heureuse d'exister! faut être réaliste le printemps sera forcément beau (s'il arrive un jour) merci et de grand a toi

ludothum merci pour le compliment je suis heureuse que t'ai trouvé ca beau ca donne des couleurs a la tristesse

the hacker
ta raison dans un poème ya toujours le plaisir d’écrire, contente que tu ai eu plaisir a lire celui la

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 octobre 2019
  Publié: 7 avr 2014 à 13:11 Citer     Aller en bas de page

tu écris de mieux en mieux ! Bravo

James

  Membre de la Société des poètes Français.
Emelle
Impossible d'afficher l'image
courage à tous ceux qui souffre, accrochez-vous à ce que vous pouvez, il y a des gens qui se battent
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
251 poèmes Liste
542 commentaires
Membre depuis
20 mars 2010
Dernière connexion
21 juin 2016
  Publié: 19 juil 2015 à 06:09 Citer     Aller en bas de page

Citation de Naig

Les pieds dans le vide
Le brouillard qui bascule
Et mon cœur qui se ride
Dans le noir incrédule

Les pieds blancs de glace
Hêtre pale qui s’impose
Et mon cœur qui trépasse
Froid glacial overdose

Les pieds crevés d’air
Édredons noir d’essence
L’ours assiège l’hémisphère
Une fuite incessante

Mes pieds tracés rouge
Les avenues sangs néons
Une chose que l’on bouge
Qu’on ramasse sans raison

Les pieds dans le vide
La brume estampée
Et mon cœur trop acide
Je ne suis qu’un déchet.

  Emelle
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 866
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0411] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.