Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 10
Invisible : 0
Total : 10
13124 membres inscrits

Montréal: 22 nov 21:10:55
Paris: 23 nov 03:10:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Ephémères (juillet 2009) : "Tous ces silences qui nous parlent..." :: peux-tu m'expliquer ton absence? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
2 juin 2017
  Publié: 10 juil 2009 à 09:50
Modifié:  10 juil 2009 à 15:19 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Peux-tu m’expliquer ton absence?

Tu sais moi, je t’ai attendue.
J’ai patienté trop longtemps.
Tu as oublié? Comme avant?
Tu sais moi, je t’ai attendue.
Attendu que se couche le vent.
La nuit est tombée, j’ai tenu.
Tu sais moi, je t’ai attendue.
J’ai patienté trop longtemps.

Tu sais moi, je t’ai attendue.
J’ai patienté trop longtemps.
J’ai appelé, toujours sonnant.
Tu sais moi, je t’ai attendue.
J’ai abordé chaque passant
Tout fait pour pouvoir être vu.
Tu sais moi, je t’ai attendue.
J’ai patienté trop longtemps.

Peux-tu m’expliquer ton absence?
Après ma nuit à l’agonie.
Si longtemps, que j’en ai grandi.
Peux-tu m’expliquer ton absence?
Visité tes parents en vie.
Après le temps de ma patience.
Peux-tu m’expliquer ton absence?
Après ma nuit à l’agonie.

Je rentre chez moi abattu.
Avachi, un peu sur le cul.
J’ouvre la porte, la SQ*
Je rentre chez moi abattu.
Elle m’a remis sur le cul.
Souffrance, réalité crue.
Je rentre chez moi abattu.
Avachi, un peu sur le cul.

*SQ : Sécurité routière du Québec. Les agents de police qui arrivent lorsqu’un accident arrive. Ceux qu’on ne désire jamais voir lorsqu’on sait que quelqu’un conduit. Ceux qui n’annoncent que les mauvaises nouvelles, la mort d’une personne habitant la demeure. Ils s’occupent aussi de gérer la sécurité routière par exemple les travaux, détours, les accidents non mortels, les débris et tout.


___________________________________________

Je voudrais remercier Ériune pour la correction qu'elle a apportée ici. vu que son nom ne sera pas inscrit dans la correction.

  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 10 juil 2009 à 09:58 Citer     Aller en bas de page

un silence qui font fait languir !!! celui-ci je ne l'aime pas ce silence qui nous met dans tous nos états
merci l'ami pour ce partage
mes sincères amitiés
james

  Membre de la Société des poètes Français.
Fleur Du Vent

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
2630 commentaires
Membre depuis
2 février 2006
Dernière connexion
17 juin 2018
  Publié: 10 juil 2009 à 10:09 Citer     Aller en bas de page

Maudit silence...

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 10 juil 2009 à 10:29 Citer     Aller en bas de page


C'est pire qu'un silence ici c'est un désabus très plein..


(oh je m'en veux.. suis en retard pour la forme ! )


  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22182 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 10 juil 2009 à 11:10 Citer     Aller en bas de page

Ton poème, aux phrases qui reviennent sans cesse a quelque chose de touchant, de parlé, de vrai. J'aime ce style direct.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15489 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 10 juil 2009 à 17:29 Citer     Aller en bas de page

le pourra t'elle?...merci...un silence qui en dit long... Alex

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16395 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 11 juil 2009 à 05:30 Citer     Aller en bas de page

Pour appuyer les commentaires précédents, c'est vrai que c'est un silence dérangeant et angoissant que tu nous décris la !
Il frappe à la lecture.
C'est le genre de silence qui n'est vraiment pas salutaire.
amitiés sincères.
pyc.

 
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
2 juin 2017
  Publié: 13 juil 2009 à 22:48 Citer     Aller en bas de page

merci à vous tous pour vos commentaires.


James: merci de ton passage. C'est sûr qu'un silence comme ceci nous fait attendre. merci pour ton passage.

fleur: effectivement... Merci de ton passage. Mais quoi que parfois le silence nous remet sur pied aussi.

ptitebulle: merci de ton passage ptitebulle. J'avoue que dans une situation comme ceci, un simple silence de conversation aurais été plus agréable. tu t'en veux car tu es en retard pour la forme? ha bien, c'est pas grave, c'est des détails. Tu te reprendra un jour ou l'autre. Bon ou bien tu fais le double le lendemain

aude: moi aussi j'aime bien ce style là Je trouves qu'il est fort agréable à écrire. Je trouve qu'il a du charme. En faite chère aude, tu peux aller faire un tour dans le coin de la technique, dans la section le secret des triolets. Je me suis sûrement trompé dans quelque vers pour les pieds, mais en gros j'ai tenté le triolet. Essai le tu verra s'il te sied bien. ( sied s'écrit tu vraiment comme ça aucune idée, je trouvais que ça faisais plus classe que va bien.)

Katia: merci à toi. Heureux que tu ais appréciée. Un poème à suspense tiens, je ne l'avais jamais entendu. Merci pour ce commentaire.


pyc: bah un silence malaise ouais c'est sûr. En faite, pour tous vous rassurer, ici l'histoire est fiction là. Je me demandais juste comment c'était quelqu'un qui attend quelqu'un d'autre qui ne viendra jamais plus. C'est de la fiction réaliste mais bon. c'est un silence très dure. merci de ton passage.


merci à vous tous pour vos appréciations.

a.r.

  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 15 juil 2009 à 13:35 Citer     Aller en bas de page

Un silence que l'on ne désire pas écouter.
Poème réussi cher Aigle Royal. Merci. J'en frissonne
Amitiés
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
2 juin 2017
  Publié: 15 juil 2009 à 19:45 Citer     Aller en bas de page

merci à toi martine

effectivement on ne veux pas écouter ce silence là.

tu en frisonnes, alors je dois avoir réussi ce que j'ai tenté alors.

merci de ton commentaire.

a.r.


  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
Kaissy Tadrim


Faites l'humour, pas la gueule!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
2040 commentaires
Membre depuis
18 mai 2009
Dernière connexion
27 septembre 2011
  Publié: 15 juil 2009 à 20:15 Citer     Aller en bas de page

Chant plus qu'un poème; j'aime

  Viridiane, jamais je ne t'oublierai!
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
2 juin 2017
  Publié: 15 juil 2009 à 20:15 Citer     Aller en bas de page

donc un chant poème.

c'est bien ça.

merci de ton passage.

a.r.

  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
Kaissy Tadrim


Faites l'humour, pas la gueule!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
2040 commentaires
Membre depuis
18 mai 2009
Dernière connexion
27 septembre 2011
  Publié: 16 juil 2009 à 15:14 Citer     Aller en bas de page

Je rectifie: un chant doublé d'un poème. Ça fait mon bonheur!

  Viridiane, jamais je ne t'oublierai!
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
2 juin 2017
  Publié: 16 juil 2009 à 20:31 Citer     Aller en bas de page

merci bien kaissy pour ton deuxième passage.

heureux que ce texte t'ai plu alors.

a.r.

  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
moi, élo
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
262 commentaires
Membre depuis
10 décembre 2007
Dernière connexion
5 septembre 2014
  Publié: 18 juil 2009 à 11:43 Citer     Aller en bas de page

une absence qui dure...

et un chant qui s'ouvre...

un peu de douleur dans ces mots...
j'aime...
bisou élo

 
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
2 juin 2017
  Publié: 18 juil 2009 à 21:41 Citer     Aller en bas de page

merci `;a toi d'être passé par ici.

heureux que tu apprécie ce poème.

ouais une absence qui dure. Un grand merci de ton passage.

oui ne faite j'essayais de m'imaginer comment une personne qui attend après quelqu'un dont après coup sais qui attendra toute sa vie après dois se sentir.

a.r.

  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
660 poèmes Liste
18594 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 19 juil 2009 à 04:01 Citer     Aller en bas de page


J'ai bien aimé... Le fond ne se laisse pas doublé par la forme...

Un peu bluffé parce que pour être honnête, je n'y ai pas fait attention en première lecture.

Merci M'sieur



Amicalement

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
2 juin 2017
  Publié: 19 juil 2009 à 15:20 Citer     Aller en bas de page

merci à toi tilou d'être venu par ici.


mais voyons tilou que tu ne l'ai pas vu la première fois ne change rien, l'important n'est pas dans le fond ou la forme je crois9 quoi que ça aide parfois) je crois que l'important c'est si on aime ou pas.

et de rien tilou.

a.r.

  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 20 juil 2009 à 20:10 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Aigle royal, j'adore ton poème, tes vers coulent en douceur et c'est comme si j'étais là hâte voir tourner en rond en cherchant la réponse..J,ai adoré ma lecture..Okana tendresse..

  Nicole chaput. *Okana *...
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
2 juin 2017
  Publié: 20 juil 2009 à 22:33 Citer     Aller en bas de page

heureux que cette lecture te plaise.

et bien, un poème de suspense, faudrais j'essaie un triller la prochaine fois.

merci beaucoup de ton passage, il m'a fait plaisir de lire ton commentaire.

a.r.

  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
lunatique


¤Dans la solitude de l'automne je suis ton ombre¤
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
884 commentaires
Membre depuis
21 février 2006
Dernière connexion
12 juin 2018
  Publié: 23 juil 2009 à 17:11 Citer     Aller en bas de page

Une vrai torture cette attente!
Mais en revanche c'est un vrai régal de te lire!


Amicalement Magalie

  I will be right here waiting for you...
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3709
Réponses: 25
Réponses uniques: 15
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Savoir…comprendre Et Se Taire... (Poèmes par thèmes)
Auteur : LE PASSANT
Lee [inachevé] ( Anne88 & Tilou ) (Collectifs)
Auteur : Tilou8897
De moi à vous...400 ème post. (Lettres ouvertes)
Auteur : pyc
La Sirène de Copenhague - James - Aude Doiderose (Collectifs)
Auteur : Aude Doiderose
mort (Amour)
Auteur : amiant
J'arrête la Ganja (Poèmes par thèmes)
Auteur : Roswell
Immaculée (Autres)
Auteur : Tendresse54
Une fleur précieuse (Amour)
Auteur : Fleur Du Vent
La prose qui repose (Autres)
Auteur : Nabeille
Violette éternelle... (Autres)
Auteur : Alponse BLAISE.
Les fleurs de la mémoire (Autres)
Auteur : Nymphette
Passion Fatale (Autres)
Auteur : Viridiane
Que dire encore de ces mots ... (Amitié)
Auteur : Hassan
J'ai si mal (Autres)
Auteur : lilraspberry
vieux (Tristes)
Auteur : Euge

 

 
Cette page a été générée en [0,1486] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.