Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 317
Invisible : 0
Total : 320
· Joker · Allantvers
Équipe de gestion
· Maschoune
13147 membres inscrits

Montréal: 24 févr 01:07:12
Paris: 24 févr 07:07:12
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Ma prison. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 29 déc 2012 à 15:16
Modifié:  30 déc 2012 à 07:07 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

Échoué un matin
Aux frontières de l’ennui
Dans un monde qui s’éteint
Comme une ombre qui grandit..

Des souvenirs disparus
Sur les routes endormies
D’inutiles résidus
Un pantin qui survit.

Et les jours se ressemblent
Je ne suis rien qu’une image
Posée la chaque journée
Sans clarté, sans étoiles.
Anonymes qui s’assemblent
En masse sans ombrage
À hauteur de vos pieds
L’écart nous dévoile
S’étend
Me fais mal...

Tellement d’ignorance
Si peu de différences
C’était juste un peu de pas de chance.

Perdue un matin
Entre soleil et pluie
On voudrait construire la fin
Des peurs de la nuit
Des pleurs de la vie...

Égaré sur les trottoirs
J’aimerais tellement y croire
Mais l’absence de maison
Est devenue ma prison.

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
701 poèmes Liste
14963 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
23 février
  Publié: 29 déc 2012 à 15:26 Citer     Aller en bas de page

C est just un peu de peu de chance......




Bisoux galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
212 poèmes Liste
4102 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
19 février
  Publié: 30 déc 2012 à 04:47 Citer     Aller en bas de page

Tristement beau bisous de Noël

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 30 déc 2012 à 12:44 Citer     Aller en bas de page

Bonjour chère petite Emy, lire un tel poème est un cri de douleur…

Bon courage et bonne chance … même si la vie n’est parfois pas un cadeau…

Je t’embrasse très fort…


Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
28 décembre 2019
  Publié: 31 déc 2012 à 10:15 Citer     Aller en bas de page

si mon coeur et mon être étaient des maisons, on pourrait t y voir dedans...je sais qui tu es, je suis pleinement heureux d'avoir la chance de te connaître, et tu sais que cette forte amitié que j'ai pour toi, je ne la laisserais pas de côté...je suis très ému par ce que tu écris, alors je te tends la main, si tu as envie qu'on se revoit un jour pour partager un moment avec complicité, ce sera sans problèmes...
Tiens bon dans la difficulté, certes c'est plus facile à dire qu'à faire, mais je veux croire que le vent tournera pour toi...il faut y croire !
amitiés très sincères et chaleureuses.
pyc.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 930
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0430] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.