Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 8
Invisible : 0
Total : 8
13121 membres inscrits

Montréal: 19 nov 22:39:48
Paris: 20 nov 04:39:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère 2017 (semaine 2) : "Les Mots pour le dire" :: La "malaisia" Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
3707 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
6 novembre
  Publié: 12 juil 2017 à 18:53
Modifié:  29 juil 2017 à 00:48 par La Brune Colombe
Citer     Aller en bas de page


La "Malaisia"


Il est plus que venu le temps que l'on s'éloigne,
Je dois voir le docteur, lui soutenir sa poigne,
La distanc' ne guéri' pas les cœurs qu'elle soigne
La blessur' sèch', démesurée, elle, en témoigne.

Je n'y écouterais en rien son diagnostic,
Car j'ai le corps qui pein', hier j'avais deux tiques,
Je lui dirais: "épargnez-moi vos statistiques,
Mais je pensais mon cœur beaucoup plus athlétique."

Les olympiades de l'oubli, elles, sont sourdes,
Mais pourquoi j'ai parlé ? Elle est nulle ma bourde,
Et puis en temps normal je ne suis pas si gourde,
Hors, la maladie du malais' me paraît lourde.

La mayonnais' finira bien par prendre un jour,
Le maillon faible, en moi, a fait plus que son tour,
Craintive, j'ai produit l'accident de parcours,
Et je m'emmure dans un bien mauvais discours.

Il n'y a pas de mots pour le dir', je m'étrangle,
mais y'en a qu'un à entrevoir sous tous ses angles,
J'ai le pir' des symptôm', mettez-moi donc des sangles !
L'ascenseur émotif fait le bruit d'un triangle.

Il s'est trompé d'étag' mais peine à repartir,
Et je bous, mon esprit, lui, ne fait que courir,
Mais je me fermerai si lui daigne s'ouvrir,
Le silence en dit long rien ne sert de tout dire.

J'ai sali nos moments et j'en perds mon sourire,
Je me frotte les yeux, j'essuie les souvenirs,
Je lui parle en pensée, j'accumul' les soupirs,
J'imagin' ses répons's sans trop les retenir.

Sa retenue me gonfl', qu'ell' me dis' de partir,
Qu'elle me dise, là, qu'il n'y'a rien a redire,
Puis ma corde est sensibl', toute frêle, qu'ell' la tire
Que cett' bâtiss' sentimental' puiss' se détruire,

J'irai voir le docteur, son étud' psychiatrique,
Que l'on disserte sur mes faill' psychologiques,
Mais j'en n'ai marre de tous ses anxiolytiques,
Je sais trop bien mon monde intern' problématique.

Épicur' disait vrai pour son histoir' de pics,
Sur le bonheur et son approch' philosophique,
L'amour fait le cœur triste et c'est systématique,
Le mien doit tair' tous ses battements électriques.

Tout comme Marx et sa croissance économique,
Tout est une question de facteurs spécifiques,
Rythme d'un cœur, fluctuations "sentimentiques",
Il manque une personne effectiv' qui s'implique.

 
PA... Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1012 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2016
Dernière connexion
28 février 2018
  Publié: 13 juil 2017 à 04:19 Citer     Aller en bas de page

Salutation La Brune Colombe


Un profond ressenti avec des mots sans mentir

PA…

 
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
3707 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
6 novembre
  Publié: 13 juil 2017 à 07:32 Citer     Aller en bas de page

Citation de ODIN
Pourquoi autant d'astérisques? Beau texte



D'astérisques ? D'apostrophes plutôt non ? Et bien parce que j'ai du mal à respirer à force d'avoir le souffle coupé..Merci

 
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
3707 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
6 novembre
  Publié: 13 juil 2017 à 07:34
Modifié:  13 juil 2017 à 16:46 par La Brune Colombe
Citer     Aller en bas de page

Citation de Lipstick Cindy
"En déchirant les pages
De notre beau roman
Mort avant d'être né"

Après t'avoir lue je comprend mieux pourquoi ça te parle trop
J'm bien ce que t'as écrit



Il n'y a plus rien à dire d'autre...Merci à toi pour ton intérêt.

Citation de PA...
Salutation La Brune Colombe


Un profond ressenti avec des mots sans mentir

PA…



Merci PA...

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13564 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 13 juil 2017 à 15:11 Citer     Aller en bas de page

Beaucoup d'apostrophe pour des mots coupés comme le souffle de la narratrice, comme tu l'expliques si bien. L'effet est bien rendu.

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
5069 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
4 novembre
  Publié: 30 juil 2017 à 05:37 Citer     Aller en bas de page

Les mots et le style que tu choisis pour le dire.
Merci pour cette belle lecture sur le thème

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
3707 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
6 novembre
  Publié: 11 août 2017 à 18:21 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adamantine
Beaucoup d'apostrophe pour des mots coupés comme le souffle de la narratrice, comme tu l'expliques si bien. L'effet est bien rendu.



Merci Adamantine. Je suis toujours très touchée par vos retours

Citation de Lacase
Les mots et le style que tu choisis pour le dire.
Merci pour cette belle lecture sur le thème



J'ai plaisir à te voir ici. Merci pour ta présence et pour ton appréciation camarade de plume


LBC

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
2580 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
8 novembre
  Publié: 12 août 2017 à 04:06 Citer     Aller en bas de page

Un écrit qui dévoile beaucoup beaucoup d'intimité ...
Des maux qui s'inscrivent au-delà des mots

Et le plaisir de ta perception


Merci beaucoup


marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16395 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 15 août 2017 à 04:30 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

Au niveau du fond, je ressens de la tristesse, qui nous parle parce qu'elle se comprend bien.
Au niveau de la forme, j'ai été grandement intéressé par tes rimes, que je trouve très réussies.
Et pour finir, forme et fond mêlés, l'écriture avec les apostrophes est intéressante, encore plus quand on saisit leur sens.
Amitiés chaleureuses.
pyc.

 
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
3707 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
6 novembre
  Publié: 21 août 2017 à 16:40 Citer     Aller en bas de page

Citation de pyc
Bonjour...

Au niveau du fond, je ressens de la tristesse, qui nous parle parce qu'elle se comprend bien.
Au niveau de la forme, j'ai été grandement intéressé par tes rimes, que je trouve très réussies.
Et pour finir, forme et fond mêlés, l'écriture avec les apostrophes est intéressante, encore plus quand on saisit leur sens.
Amitiés chaleureuses.
pyc.



Merci Pyc pour ta présence grandement considérée et ton commentaire détaillé. J'apprécie toujours autant tes retours.

Citation de Marchepascal
Un écrit qui dévoile beaucoup beaucoup d'intimité ...
Des maux qui s'inscrivent au-delà des mots

Et le plaisir de ta perception
Merci beaucoup
marchepascal



Il me fallait le faire ou plutôt l'extraire...Merci


LBC

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 531
Réponses: 9
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0535] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.