Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 31
· Allantvers · mido ben · Oasis · QUOIQOUIJE
Équipe de gestion
· Catwoman
13117 membres inscrits

Montréal: 17 nov 10:15:31
Paris: 17 nov 16:15:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Ephémères (juillet 2009) : "Tous ces silences qui nous parlent..." :: Ces silences de l'enfance... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Fleur Du Vent

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
2630 commentaires
Membre depuis
2 février 2006
Dernière connexion
17 juin 2018
  Publié: 10 juil 2009 à 09:13
Modifié:  10 juil 2009 à 09:14 par Fleur Du Vent
Citer     Aller en bas de page


n°00046044









Lorsque je resonge à mon enfance,
Je replonge dans tous ces longs silences
Sous cet escalier en colimaçon,
Petit placard dans cette grande maison...


Prison qui m'enferme de ces chaînes...
Blessures condamnées à la haine.
Ces silences résonnent comme un mauvais sort,
Agonie d'un gouffre plombé par la mort.


30 ans s'écoule... Doutes et abrasion...
Une éternelle mise en accusation
Pèse sur mille et une questions. Aucun son...
Ces silences me glacent telle une chape de plomb...


Séisme indompté, coup porté au cœur.
Paroles sombres alimentant mes peurs.
Tu es partie… Un souffle fragile
Aux silences nouveaux dévastent mon île…




image source : http://fr.fotolia.com/

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 10 juil 2009 à 09:20 Citer     Aller en bas de page

Il fait froid, il fait peur, il fait mal...
.. et je ne sais plus quoi dire d'autre..

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Fleur Du Vent

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
2630 commentaires
Membre depuis
2 février 2006
Dernière connexion
17 juin 2018
  Publié: 10 juil 2009 à 09:27 Citer     Aller en bas de page

A l'annonce du thème du mois, j'ai été un peu pertubé... Le mot silence est un mot que j'ai toujours haïs par dessus tout...

J'ai hésité à déposer ce texte car il est vraiment très personnel.

L'être humain a la capacité de se remettre de tout même au prix d'une âme souvent torturée...

Je te remercie pour ton passage.

Amicalement

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 10 juil 2009 à 09:29 Citer     Aller en bas de page

des silences qui font souffrir très fort ton âme
ô combien que je comprends ce poème

merci ma douce amie

toutes mon amitiés
james

  Membre de la Société des poètes Français.
Fleur Du Vent

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
2630 commentaires
Membre depuis
2 février 2006
Dernière connexion
17 juin 2018
  Publié: 10 juil 2009 à 09:32 Citer     Aller en bas de page

De plus, je n'aurai jamais les réponses à mes questions, vu qu'elle nous a quitter il y a plus d'un an.

Je me concentre sur ma tribu même si les démons du passé m'assaillent de temps en temps...

Merci cher ami pour tout.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22177 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 10 juil 2009 à 11:01 Citer     Aller en bas de page

Sujet personnel, délicat, douloureux. Ce qui est salutaire, c'est que toi tu n'es pas dans le silence, tu t'exprimes. C'est aussi une vertu de l'écriture.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Kaissy Tadrim


Faites l'humour, pas la gueule!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
2040 commentaires
Membre depuis
18 mai 2009
Dernière connexion
27 septembre 2011
  Publié: 10 juil 2009 à 11:13 Citer     Aller en bas de page

Les démons du passé
Finiront par se lasser
Voire par trépasser
Un ange va passer
Tes vers se surpasser
Dire à la tristesse: assez!

Amitiés

  Viridiane, jamais je ne t'oublierai!
Mustang (libre)
Impossible d'afficher l'image
Tais toi et danse...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
3360 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2008
Dernière connexion
19 août
  Publié: 10 juil 2009 à 11:34 Citer     Aller en bas de page

Un sujet très douloureux...

Tu as notre soutien.


Amitiés.

  Toute action entraine une réaction...
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15489 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 10 juil 2009 à 12:20 Citer     Aller en bas de page

Petite âme torturée ...puisses -tu un jour te réparer...il fait très mal ton poème et j'arrive pas à regarder la photo... Alex

 
Fleur Du Vent

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
2630 commentaires
Membre depuis
2 février 2006
Dernière connexion
17 juin 2018
  Publié: 10 juil 2009 à 12:43
Modifié:  10 juil 2009 à 16:21 par Fleur Du Vent
Citer     Aller en bas de page

Aude,
C'est le thème du mois qui a tout déclenché, je ne voulais pas écrire mais le résultat est là. Je me suis même levée tôt ce matin car les mots me sont venus à mon réveil...
Écrire permet d'exorciser même si les cicatrices seront à vie.
Merci pour ton passage.
Amicalement
-------------------------------------------------------------
Mon cher Kaissy,
Tout d'abord, quel plaisir de voir quelle tête tu as !
On a tous un passé plus ou moins douloureux, il faut savoir en tirer des leçons pour protéger ceux qu'on aime. Il est plus difficile de se protéger, une lacune pour moi...
Ton passage est toujours apprécié sous mes mots,
Amicalement

-------------------------------------------------------------
Mustang,
Lorsqu'on traîne un boulet depuis 30 ans, on finit par faire avec...
Merci pour ton passage sous mes lignes.

-------------------------------------------------------------
Alex,
L'image va parfaitement avec le texte vu mon passé... J'estime avec du recul que je m'en tire pas trop mal. Je dis souvent que mes enfants m'ont sauvé de moi même...
Merci de ton passage p'tite fée qui nous enchante.

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16395 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 10 juil 2009 à 16:34 Citer     Aller en bas de page

Des maux qui marquent dans ces mots qui se démarquent et trouvent résonance dans un passé sombre qui a été tien !
Tu te livres et tes blessures nous frappent !
Je te soutiens dans ces moments délicats qu'apportent les souvenirs !
Amitiés les plus sincères à toi.
pyc.

 
Rousselaure


J'aime les mots de ciel bleu. J'en écrirai jusqu'à ma mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
197 poèmes Liste
5644 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
12 mars
  Publié: 11 juil 2009 à 03:54
Modifié:  11 juil 2009 à 03:55 par Rousselaure
Citer     Aller en bas de page

Un drame de l'enfance , le souvenir d'un placard. On ne peut en parler . On peut tout juste l'écrire comme tu le fais si bien ici. Un poème où j'ai ressentie ta douleur très fortement m'emmenant au bord des larmes. Amitiés.

  je suis et resterai celle qui t'attends
Fleur Du Vent

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
2630 commentaires
Membre depuis
2 février 2006
Dernière connexion
17 juin 2018
  Publié: 11 juil 2009 à 07:19 Citer     Aller en bas de page

Pierre-Yves,
C'est justement pour çà que j'ai failli ne pas laisser ce texte, j'ai pour habitude d'écrire en fonction de mes émotions mais là, il est vrai qu'on y voit mes tripes. Le thème du mois m'a fait l'effet d'une claque, je l'ai reçu comme un boomerang.
On vit avec c'est tout...
Amicalement et merci.
katia
-------------------------------------------------------
Katia,
Depuis quasi 30 ans, je fais toujours avec, d'où de temps en temps une poésie un peu torturée... je m'efforce d'être la meilleure mère du monde pour ma tribu, la meilleure des thérapie même si !!!

-------------------------------------------------------
Rousselaure,
Le but de mon texte n'était pas de faire pleurer dans les chaumières, loin de là. Les larmes n'existent plus depuis un moment de mon côté mais la vie m'a laissé un goût amer et une méfiance vis à vis de certains êtres...
Comme je l'ai dit plus haut, je ne voulais pas écrire mais les mots me sont venus tout seul un matin très tôt.
Merci pour ton passage,
Amicalement

 
opium
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
1698 commentaires
Membre depuis
9 septembre 2007
Dernière connexion
20 février
  Publié: 11 juil 2009 à 16:32 Citer     Aller en bas de page

Un poème très touchant, merci de nous avoir livrée ta sincérité.
Je suis heureuse que tu souhaites offrir la lumière a ta vie.
Ma maman qui avait subi un traumatisme jeune a su nous protéger et nous emmener sur de bons chemins.
Merci de ce partage.


Sophie

 
Fleur Du Vent

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
2630 commentaires
Membre depuis
2 février 2006
Dernière connexion
17 juin 2018
  Publié: 12 juil 2009 à 07:09 Citer     Aller en bas de page

Opium,
Il est bien souvent délicat d'écrire car en général on se livre plus facilement.
Ta mère a eu raison de vous protéger, c'est notre rôle faire de la prévention et ne pas reproduire le schéma de toute forme de violence, même sans référence maternelle, une femme du moment qu'elle a l'instinct est capable de bien des miracles.
Nos enfants nous rendent cette joie et cette fameuse lumière au centuple...
Merci à toi pour ton passage.

--------------------------------------------------------------

Ma chère Odile,
Malgré toutes les blessures et les cicatrices d'un coeur, mes enfants ont toujours été mon flambeau, ma raison de vivre pour tenir bon, même si j'ai un mari qui désespère d'avoir un jour une femme a peu près normale, comme les autres !
Merci pour ta fidélité.

 
Fleur Du Vent

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
2630 commentaires
Membre depuis
2 février 2006
Dernière connexion
17 juin 2018
  Publié: 14 juil 2009 à 06:12 Citer     Aller en bas de page

Il n'y a rien à dire... Le temps passe fort heureusement...
amicalement

 
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 15 juil 2009 à 13:30 Citer     Aller en bas de page

Un poème d'une grande force! Poignant!
Simplement
Je t'embrasse très fort!
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Fleur Du Vent

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
2630 commentaires
Membre depuis
2 février 2006
Dernière connexion
17 juin 2018
  Publié: 15 juil 2009 à 14:14
Modifié:  16 juil 2009 à 03:10 par Fleur Du Vent
Citer     Aller en bas de page

Tout simplement merci... Il me semble avoir déjà tout dit à travers mes réponses aux différents com ou encore dans mon texte.

 
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 17 juil 2009 à 17:04 Citer     Aller en bas de page

Ce texte pleure la souffrance en larmes de sang. Tu avais besoin que les mots sortent (nous connaissons tous cela à des degrés divers, et c'est pour cela que nous écrivons) J'espère que de nous les confier aura un effet catharsique.

Amitiés

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
lunatique


¤Dans la solitude de l'automne je suis ton ombre¤
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
884 commentaires
Membre depuis
21 février 2006
Dernière connexion
12 juin 2018
  Publié: 23 juil 2009 à 17:17 Citer     Aller en bas de page

Des lignes douloureuses, glaciales... un silence atroce je dois dire!!!
merci de ce partage malgré la douleur je ressens cette force incroyable en toi!

Amicalement Magalie

  I will be right here waiting for you...
Fleur Du Vent

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
2630 commentaires
Membre depuis
2 février 2006
Dernière connexion
17 juin 2018
  Publié: 24 août 2009 à 13:31 Citer     Aller en bas de page

Corwin,
Malgré la résilience de tel événement, je me reprend régulièrement mon passé en pleine "gueule" de temps en temps, surtout lorsque tout va mal...
Je te remercie pour ton passage,
Amicalement
----------------------------------------------------
Magalie,
il faut savoir se battre pour sortir la tête de l'eau et vivre normalement surtout avec 4 enfants à la maison. Pas droit à l'erreur...

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3353
Réponses: 22
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Mon deuxième soleil (Autres)
Auteur : yayane
Le silence ne s’entend qu’à travers les attentes (Poèmes par thèmes)
Auteur : cartouche
Saveur cafard (Tristes)
Auteur : Epsilon Cygni
Encre pleurante ... mouillée (Tristes)
Auteur : Hassan
Laissez moi crier (Poèmes par thèmes)
Auteur : okana
Les Vertigineux (Amour)
Auteur : pluriels

 

 
Cette page a été générée en [0,0491] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.