Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 43
Invisible : 0
Total : 46
· Allantvers · Pichardin
Équipe de gestion
· Adamantine
13108 membres inscrits

Montréal: 14 nov 00:49:59
Paris: 14 nov 06:49:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Ephémères (juillet 2009) : "Tous ces silences qui nous parlent..." :: Tous ces silences qui me tuent... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 10 juil 2009 à 05:23
Modifié:  13 juil 2010 à 18:20 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Tous ces silences qui me tuent…



Dire que j’ai passé des instants
Saignés d’envies et de néant
A tout ingurgiter en moi
Tout refouler
Pour mieux recracher plus tard
Dire que j’ai cru pouvoir oublier
Qu’un cœur existait
Dans ma poitrine ridicule…

Glace
Gel effroyable de mes veines
Qui se décousent en somnifères
Pour mieux animer
Mes insomnies braillées
Pourquoi m’as-tu laissée
Alors que j’y croyais
Dur comme chair !
Pourquoi j’ai dit oui
J’aurais dû attendre encore
Avant de toucher les ailes
Du diamant des astres
Je n’y avais pas droit
Mes erreurs m’ont encore coûté
Le sang de mes murs
Et la sueur de mes cauchemars
Chaque goutte d’air
Que j’expulse sur la toile
Se liquéfie en milligramme de sel
Pour mieux ronger mes lèvres
Ce poison s’écoule dans mon âme
Pour la pourrir davantage
Je ne mérite pas mieux
Je ne suis qu’une écervelée
Comme les autres…

Glace
De mon cœur qui s’effrite
Qui réagit en H2O
Pour mieux se faire acide sulfurique
Il s’arrête pour mieux battre
Et tricoter mes déveines
Qui s’installent en abattoir
Sur mes mains tueuses
Les fleurs de mes eaux
Fanent sous mes doigts vengeurs
La galaxie se tord
Pour mieux m’étrangler de honte
Ce n’est pas un silence que je joue
Mais un cri qui n’en finit
Et qui reste muet devant tes yeux
Qu’ai-je fait pour mériter ça
J’ai pêché par omission
De connaissances
Mais suis-je si horrible
Pour crever à en vivre
Le violon de mes rêves
S’est arrêté
Je n’ai plus rien
Sauf mon être
Et mes doigts pour créer…
Qui ne tracent que du noir
Qui ne frôlent que du mépris

Glace
Je ne sais inspirer que ça
Ce n’est pas un silence que je pleure…
Mais un cri qui n’est toujours pas entendu…
Ce n’est pas un silence qui me parle
Mais un autre qui me tue…



©Lunastrelle

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre
  Publié: 10 juil 2009 à 05:32 Citer     Aller en bas de page

Un silence Créateur alors...

Il y a d'autres mondes, inutile de s'acharner sur celui qui n'en vaut pas la peine.

LYKAN

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 10 juil 2009 à 06:59 Citer     Aller en bas de page

"Je n’ai plus rien
Sauf mon être"


Tant qu'on est en vie (et envie) Être est Tout... et peut Tout... même quand un silence nous habite... Il faut le remplir de sourires...


(ta plume s'est tordue.. Il faudrait une neuve, avec une nouvelle couleur d'encre...)

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Fleur Du Vent

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
2630 commentaires
Membre depuis
2 février 2006
Dernière connexion
17 juin 2018
  Publié: 10 juil 2009 à 07:03 Citer     Aller en bas de page

"Glace
Je ne sais inspirer que ça
Ce n’est pas un silence que je pleure…
Mais un cri qui n’est toujours pas entendu…
Ce n’est pas un silence qui me parle
Mais un autre qui me tue…"


Tu es encore trop jeune pour en arriver là Justine...

Courage à toi ma belle.



 
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15489 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
13 novembre
  Publié: 10 juil 2009 à 08:00 Citer     Aller en bas de page

Le soleil de l'amour, un jour brillera pour toi ...rien que pour toi...très beau mais trop triste... Alex

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 10 juil 2009 à 08:43 Citer     Aller en bas de page

un silence qui cri depuis quelque temps
mais tu n'es pas de glace justine
un ange sur terre , voilà ce que tu es !

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Kaissy Tadrim


Faites l'humour, pas la gueule!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
2040 commentaires
Membre depuis
18 mai 2009
Dernière connexion
27 septembre 2011
  Publié: 10 juil 2009 à 11:43 Citer     Aller en bas de page

La Voie Lactée illumine
Un coeur menacé de ruine
L'écervelée se fait mutine
La glace fait grise mine
L'acide devient albumine
Le souffre s'églantine
Le violon assassine
Le silence qui fulmine
La poésie se mutine
Pour le bonheur de Justine
Eriune
Héroïne


  Viridiane, jamais je ne t'oublierai!
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 13 juil 2009 à 05:09 Citer     Aller en bas de page

Lykan: je suis prisonnière dedans, malgré mes efforts...


Alain: je suis éteinte, je n'arrive pas à faire autrement... Même en hurlant mes mots... J'ai l'impression que j'ai perdu quelque chose d'important...


Ambre: oui... Si j'arrive à en trouver une autre, je te ferai signe, pour l'instant... ... Mes sourires se sont envolés, et le reste est revenu, il a tout chassé, presque...


Katia: et pourtant... Quelque chose a été brisé, et ça ne pourra jamais être réparé, à moins que je me trompe... Mais jusqu'à maintenant...


Alex: ce soleil, j'espère qu'il ne me fera pas mal...


James: non je ne suis pas un ange... Juste un être vivant qui se demande ce qu'il fout là... ...


Kaissy: merci de ces vers réconfortants, ils m'ont amené un petit sourire...


*Katia*: désolée... Ça va être comme ça pendant un temps, en moi c'est tellement l'horreur...


Edna: merci...


Raznarock: je ne demande qu'une chose: que ce calvaire cesse... Si c'est une punition, j pense que j'ai assez donné... Je n'ai pas commis un crime si terrible... Si?


Odile: cet arc-en-ciel je ne le vois pas... Malgré mes efforts... Je crois que je n'y crois plus, tout simplement... Je sais, je suis jeune, et c'est bien ce qui est désolant... Qu'à mon âge, on ne croit plus au bonheur de l'amour...
J'espère juste que je ne vais pas faire mes choix par dépit, dans le futur... J'espère... Merci de tes mots...


  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Kaissy Tadrim


Faites l'humour, pas la gueule!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
2040 commentaires
Membre depuis
18 mai 2009
Dernière connexion
27 septembre 2011
  Publié: 13 juil 2009 à 06:16 Citer     Aller en bas de page

Citation de Eriune
Raznarock: je ne demande qu'une chose: que ce calvaire cesse... Si c'est une punition, j pense que j'ai assez donné... Je n'ai pas commis un crime si terrible... Si?

Odile: cet arc-en-ciel je ne le vois pas... Malgré mes efforts... Je crois que je n'y crois plus, tout simplement... Je sais, je suis jeune, et c'est bien ce qui est désolant... Qu'à mon âge, on ne croit plus au bonheur de l'amour...
J'espère juste que je ne vais pas faire mes choix par dépit, dans le futur... J'espère... Merci de tes mots...



Tendre justine:
Crépuscule et toi me posez un problème. Vous êtes plus jeunes que ma petite fille et vous êtes malheureuses. La tristesse, c'est bon pour les vieux comme moi: ils savent assumer et puis ils ont leurs amortisseurs; parfois ils s'y complaisent. Ça me désole parce que je vois deux fleurs qui s'amusent à se faner, à contre courant de la nature et de la logique. Des fois j'ai l'impression que vous le faites exprès pour m'empêcher de dormir. Je me vengerai en vous abreuvant de mon humour débridé.
Mais j'ai trouvé l'antidote, imparable. Les paroles sages et optimistes d'une jolie fleur prénommée J., pseudonymée E. (je ne veux pas citer ses références en entier, elle tient à garder l'anonymat par excès de modération):

"Rêver... C'est pas un passe temps ça?
Et puis apprendre...
Philosopher sur les livres pour enfants aussi...
Me rendre compte qui et ce qui compte vraiment à mes yeux
Dire ce que je pense aussi
Et rire de ceux qui ne savent pas s'amuser"
Fin de citation.
C'est pas optimiste comme projet?
Du nerf, ma fille!



  Viridiane, jamais je ne t'oublierai!
Bébinou


L'amour est le gouffre de l'ennui
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
987 commentaires
Membre depuis
7 juin 2009
Dernière connexion
12 décembre 2012
  Publié: 13 juil 2009 à 14:19 Citer     Aller en bas de page

Arrête de croire que tu es punie pour cette relation....Tu sais de quoi je parle....
Aimer est la chose la plus difficile à faire.
Tu t'en sortiras je te le promets et rassure toi tu es loin d'être froide comme de la glace: tu es le feu mais tu ne le sais pas encore

  Bébinou
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 15 juil 2009 à 13:23 Citer     Aller en bas de page

Tes mots sont très beaux mais on a mal pour toi. C'est facile de dire: ça passera... un autre viendra réchauffer ton cœur... et pourtant, c'est vrai Eriune. Je l'ai vécu. Courage chère poétesse!
Je t'embrasse
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 17 juil 2009 à 06:28 Citer     Aller en bas de page

Kaissy: je pense que Clavier vagabond a résumé ce que je voulais te dire, par rapport à ça... Crois-moi, je ne fais pas exprès et je ne me complais pas là dedans, je pense en avoir assez bavé dans ma vie... Et pour l'instant, je suis dans une très mauvaise période, ça arrive à tout le monde, à n'importe quel âge...


Maman: ... Je sais pas quoi répondre, avec des "si" on referait le monde, mais ça n'empêche pas de certains regrets...


Clavier vagabond: j'aimerais pouvoir lâcher prise, mais je n'y arrive pas... Pendant un an je me suis mentie, en disant que je ne ressentais de toute manière plus rien... Et aujourd'hui, je suis en train de tout revomir... J'ai essayé de profiter des plaisirs, etc etc... Ça marche un temps, et après... La chute revient... Après, je suis peut-être pas douée ou je n'ai pas compris comment il fallait faire...


MMR 11: et bien... J'espère que ça finira par arriver, j'en viens à refuser toute possibilité par peur...

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
lunatique


¤Dans la solitude de l'automne je suis ton ombre¤
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
884 commentaires
Membre depuis
21 février 2006
Dernière connexion
12 juin 2018
  Publié: 23 juil 2009 à 17:24 Citer     Aller en bas de page

tes lignes me parlent tellement je me retrouve en chaque mots...

amicalement Magalie

  I will be right here waiting for you...
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 24 juil 2009 à 03:58 Citer     Aller en bas de page

Clavier_vagabond: oh oui, à mon avis j'ai pas fini... Mais j'ai la volonté d'y arriver, il n'y a pas de raison que je continue de souffrir pour ces conneries!


Magalie: merci à toi, j'espère que cela t'a apporté du soulagement, et pas que de la peine...

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Viridiane

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
1220 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2008
Dernière connexion
19 novembre 2009
  Publié: 24 juil 2009 à 11:36 Citer     Aller en bas de page

Je ne dirai rien de plus que ce qui a été dit. simplement que ce "cri" du coeur est magnifique.
Merci pour ce partage et je t'envoie mes pensées chaleureuses sur les ailes du vent .

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 27 juil 2009 à 05:25 Citer     Aller en bas de page

Merci

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 21 sept 2009 à 15:07 Citer     Aller en bas de page

Merci

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Mustang (libre)
Impossible d'afficher l'image
Tais toi et danse...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
3360 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2008
Dernière connexion
19 août
  Publié: 15 oct 2009 à 20:40 Citer     Aller en bas de page

Un texte que je ne comprends que trop bien,mais pour d'autres raisons...

  Toute action entraine une réaction...
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 28 oct 2009 à 14:08 Citer     Aller en bas de page

Là, ces silences reviennent, encore plus douloureux... Je crois que la vie veut m'achever tout simplement...

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2127
Réponses: 18
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,3709] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.